Les routes à accès réglementé

Bien qu’elles aient de nombreux points communs avec les autoroutes, les routes à accès réglementé ne sont pas des autoroutes. Il existe certaines différences entre ces deux types de voies définies dans le Code de la route, et qui permettent de savoir quel comportement de conduite les usagers doivent adopter.

une voie rapide à chaussée séparée

Route à accès réglementé ou autoroute ?

Pour distinguer une route à accès réglementé d’une autoroute, il suffit d’observer la signalisation verticale. En effet, si la route à accès réglementé est signalée par un panneau de forme carrée comportant l’idéogramme d’une automobile blanche sur fond bleu, l’autoroute est quant à elle symbolisée par un panneau représentant une entrée à péage.

Panneau d'une route a acces reglemente

Les points communs

Tout comme pour l’autoroute, le Code de la route stipule qu’une route à accès réglementé est interdite à tout usager ou véhicule lent comme :

  • les piétons
  • les animaux
  • les véhicules sans moteur
  • les véhicules à moteur sans immatriculation
  • les voiturettes
  • les cycles
  • les tricycles et les quadricycles à moteur dont la puissance n’excède pas 15 kilowatts et dont le poids à vide n’excède pas 550 kilogrammes
  • les véhicules agricoles

Les engins de travaux publics ne peuvent y circuler qu’en cas de travaux, et les convois articulés de grande longueur exceptionnelle sont soumis à une autorisation préfectorale.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

De plus, les manœuvres suivantes y sont formellement interdites :

  • faire demi-tour
  • reculer et rouler à contresens
  • stationner sur les bas-côtés ou sur la bande d’arrêt d’urgence
  • s’arrêter ou stationner sur la bande centrale séparative des chaussées
  • circuler sur la bande d’arrêt d’urgence (même en cas d’accident)

Enfin, comme sur l’autoroute, les bretelles de sortie et les voies d’engagement sont soumises aux règles de priorité et nécessitent l’utilisation des clignotants.

Les différences

Même s’il n’est pas possible de circuler à double sens sur une route à accès réglementé (le sens de circulation est protégé par un terre-plein central), cela n’empêche pas d’y rencontrer des intersections et des carrefours giratoires, voire même des ronds-points. Contrairement aux autoroutes, ces routes sont gratuites. Les usagers n’ont donc pas à s’exempter d’un quelconque paiement.

Autre différence, les vitesses de circulation y sont généralement plus basses que sur une autoroute :

  • sur chaussée sèche, la vitesse maximum est de 110 km/h
  • par temps de pluie, la vitesse maximum est de 100 km/h
  • par visibilité inférieure à 50 m, la vitesse maximum est de 50 km/h

Panneau d'indication d'entree sur l'autoroute

Cas particuliers

Attention, le terme de “route à accès réglementé” s’applique à plusieurs types de voies et, dans certains cas, des dispositions concernant la vitesse maximum autorisée peuvent varier, comme pour les rocades autour des grandes agglomérations.

🚦 Consultez la définition complète d’une rocade 🚦

panneau de fin de voie réglementée

Infractions et sanctions

Sur les voies à accès réglementé, les infractions au code de route sont sanctionnées par des contraventions de classe 2 et 4. Les amendes forfaitaires peuvent aller jusqu’à 150 € pour les contraventions de 2e classe et jusqu’à 750 € pour les contraventions de 4e classe. Ces contraventions peuvent également s’accompagner d’un retrait de 3 à 4 points ainsi que de la mise en fourrière du véhicule. Le conducteur peut également voir son permis lui être retiré, en fonction du degré de gravité de l’infraction constatée par les forces de l’ordre.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les dispositions de circulation interdisant les piétons ne s’appliquent pas aux fonctionnaires de police ou à la gendarmerie non motorisés, les contrôles routiers étant fréquents sur les routes à accès réglementé. Les conducteurs devront y respecter le Code de la route comme lors de chacun de leurs déplacements.

Nos villes couvertes par la conduite :