La voie réservée aux véhicules lents

Si de nombreuses voies de circulation sont réservées à des usagers de la route spécifiques, certaines de ces voies sont réservées aux véhicules lents. Généralement, leur implantation sur le réseau autoroutier permet à certains usagers de la route, dont les performances sont limitées, de faire face à des dénivelés importants sans se mettre en danger. Cependant, il est uniquement possible d’y circuler en dessous de 60 km par heure. Ainsi, les autres véhicules pourront circuler, sans entraves et jusqu’à la vitesse maximale autorisée, le long des autres voies de circulation disponibles.

Panneaux de voies pour véhicules lents

Tout savoir sur cette voie réservée aux véhicules lents

Dans la plupart des pays d’Europe, pour permettre à certains véhicules de faire face à un dénivelé très important, en montée ou en descente, la voie de circulation qui se trouve le plus à droite de la chaussée devient une voie réservée aux véhicules lents. Pourtant, ce type d’aménagement ne peut pas être implanté sur tous les types de routes. Cela est lié au fait qu’il impose de respecter de nombreuses contraintes, notamment en termes d’espace, et cela n’est pas compatible avec certains tracés où l’espace de circulation est particulièrement réduit. Par exemple, certaines routes de montagnes sont particulièrement difficiles à emprunter pour les poids lourds, mais il n’est pas possible d’y implanter une voie réservée aux véhicules lents, car la largeur de la route ne le permet pas.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Où trouve-t-on ce type de voies de circulation ?

En France, c’est lors d’un trajet sur une autoroute qu’il est possible d’observer la présence de voie réservée aux véhicules lents. Si initialement, ce type d’aménagement ne disposait pas d’une signalisation spécifique au sol, les évolutions apportées à l’instruction interministérielle sur la signalisation routière ont changé radicalement la donne. Au point qu’à ce jour, lors des chantiers de réaménagement de la route, les voies réservées aux véhicules lents sont remplacées par des élargissements banalisés avec rabattement de la voie de gauche. Reste les rares cas où une étude préalable particulière permet de démontrer la nécessité de conserver ce type de voie. Alors, le marquage au sol sera effectué de la manière suivante : « la voie réservée aux véhicules lents est séparée des autres voies par une ligne, discontinue à ses extrémités ainsi que par une ligne discontinue dans sa partie centrale. Cette dernière peut être continue pour les voies réservées de faible longueur. »

Bandes de marquage a l'arriere de camions

Les véhicules lents, seuls usagers pouvant circuler sur ces voies

Seuls les véhicules lents, ce qui inclut tous les véhicules ne pouvant pas dépasser la vitesse maximale de 60 kilomètres par heure peuvent y circuler. Cette restriction peut-être aussi bien liée à leur gabarit très imposant qu’à une motorisation à la peine dans les côtes ou encore un système de freinage en souffrance dans les pentes. Dans tous les cas, ce type de voie doit être utilisé afin de ne pas imposer une allure bien en deçà de la vitesse maximale autorisée aux autres usagers de la route.

Quels comportements faut-il adopter en présence d’une voie réservée aux véhicules lents ?

La première consigne à appliquer pour les conducteurs de véhicules dits « standards » est de ne pas entraver les déplacements des véhicules lents. De fait, il est rigoureusement déconseillé de circuler à la vitesse maximale autorisée dans une voie réservée aux véhicules lents. De plus, même si aucune règle ne l’impose, il convient par courtoisie de se décaler sur la voie la plus à gauche, lorsque cela est possible, pour permettre aux véhicules lents de dépasser.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Pour les conducteurs qui circulent au volant d’un véhicule dont la performance est limitée par une panne, il est essentiel de ne pas confondre la voie réservée aux véhicules lents et la bande d’arrêt d’urgence. En effet, la réglementation routière interdit expressément à tous véhicules de se déplacer sur la bande d’arrêt d’urgence, même dans le cas d’une panne. Cette voie très particulière permet justement de cesser un trajet et d’attendre l’arrivée d’une dépanneuse sans créer une gêne ou un blocage des autres usagers, alors que la voie réservée aux véhicules lents permet de circuler à vitesse réduite.

Nos villes couvertes par la conduite :