Tout savoir sur les véhicules lents

Lorsqu’il circule sur une route, qu’il soit en agglomération ou non, un conducteur peut être amené à croiser, parmi les autres usagers, des véhicules lents. Connaître ces véhicules ainsi que les comportements à adopter lors de situations impliquant des véhicules lents est essentiel pour tous les candidats souhaitant obtenir leur permis de conduire.

Qu’est-ce qu’un véhicule lent ?

Un véhicule lent est, comme son nom l’indique, un véhicule dont la vitesse maximale ne peut excéder 60 km/h. Généralement massifs et encombrants, les véhicules lents ralentissent parfois le trafic routier dans les agglomérations, mais aussi hors-agglomération. De par leur faible vitesse maximum, ces véhicules ont l'interdiction de circuler sur les voies rapides, les voies d’autoroutes et les voies à accès réglementé.
Un véhicule lent signale son état aux autres usagers de la route grâce à un feu clignotant jaune, qui le rend facilement visible et identifiable.

Les différents types de véhicules lents

On compte parmi les véhicules lents :

  • les véhicules destinés à l’évacuation des ordures ménagères
  • les véhicules destinés au nettoyage et à l’entretien de la voirie
  • les véhicules agricoles

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Signalisation spécifique

Il existe différents panneaux spécifiques aux usagers lents. On peut retrouver, parmi ces panneaux du Code de la route :

  • les accès interdits : différents panneaux ronds rouges à fond blanc, comprenant notamment l’interdiction d’accès aux véhicules à traction animale, aux véhicules agricoles à moteur, ou encore aux voitures à bras
  • les obligations : on retrouve notamment le panneau rond bleu d’obligation contenant la mention “véhicules lents”. Il indique aux véhicules lents la voie qui leur est réservée
  • les panonceaux : il existe un panonceau “véhicules agricoles à moteur”, reprenant l’idéogramme du panneau d’accès interdit

différents panneaux d'interdiction de véhicules lents

Les comportements à adopter face aux véhicules lents

Lorsqu’un usager se retrouver derrière un véhicule lent, celui-ci doit adapter sa vitesse à celle du véhicule lent. Le conducteur doit également faire preuve de patience et de prudence, car certains véhicules lents peuvent s’arrêter régulièrement, ou être accompagnés d’ouvriers s’affairant autour d’eux.
L’usager peut dépasser ce type de véhicule, à condition qu’il en ait le temps et que la signalisation le lui permette.

Si le conducteur se retrouve face à un véhicule lent, il doit faire preuve de prudence. En effet, un autre usager pourrait tenter de le dépasser ou un ouvrier pourrait s’en écarter subitement. Il est donc conseillé aux conducteurs circulant face à un véhicule lent de faire preuve de prudence, et, si nécessaire, de réduire légèrement leur vitesse.

Nos villes couvertes par la conduite :