Ethylotest : réglementation et prix

Les éthylotests sont des petits objets permettant de contrôler le taux d’alcoolémie des automobilistes en indiquant si la limite légale de 0,5g/litre de sang a été dépassée. Rendus obligatoires dans les véhicules en 2012, cette obligation a été annulée en 2020. Cependant, il est toujours très utile de posséder un éthylotest dans sa voiture avant de prendre la route, notamment pour avoir la certitude d’être en dessous de la limite légale autorisée. Découvrez le prix, réglementation et les différents types d’éthylotests (électronique avec embout jetable, chimique…).

AU SOMMAIRE :

Homme soufflant dans un ethylotest electronique

Les différents types d’éthylotests

Un éthylotest ne permet pas de mesurer le niveau précis d’alcool d’un conducteur comme peut le faire un éthylomètre, car il se contente d’informer si le seuil légal est dépassé ou non. Il existe deux grandes familles d’éthylotest sur le marché des les particuliers : les éthylotests chimiques et les éthylotests électroniques. Leur prix est différent car ils n’ont pas les mêmes caractéristiques, mais en avoir un dans sa voiture est toujours utile pour un conducteur.

L’éthylotest chimique

Cet éthylotest est à usage unique et fonctionne grâce à un système de ballon dans lequel il faut souffler. Il faut ensuite casser les bouts du tube et l’introduire dans le ballon tout en appuyant sur ce dernier pour en faire sortir l’air. Si l’indicateur change de couleur au bout de quelques minutes et dépasse la ligne rouge, cela signifie qu’une présence d’alcool a été détectée, et qu’elle est supérieure à 0,5g/litre de sang. Son prix est très bas, c’est l’éthylotest le plus accessible du marché. Ce type d’éthylotest est aussi appelé alcootest.

L’éthylotest électronique

Ce type d’éthylotest est réutilisable et donc plus écologique qu’un éthylotest chimique, même s'il coûte évidemment plus cher. De plus, cet éthylotest est muni d’une sonde qui est connue pour être plus précise qu’un éthylotest chimique. A chaque nouvelle utilisation, il faut juste en changer l’embout jetable et attendre qu’il chauffe pour pouvoir l’utiliser. Le conducteur doit souffler et attendre que le bip sonore s’arrête pour s’arrêter. Une quinzaine de secondes plus tard, le résultat est disponible et le conducteur peut savoir s'il a encore trop d’alcool dans le sang ou pas.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an

L’éthylotest, obligatoire dans certains cas

Auparavant obligatoire dans les voitures sous peine d’avoir une amende d’une dizaine d’euros, l’éthylotest n’est plus obligatoire depuis 2020. D’autres méthodes ont été développées pour contrer à l’abus d’alcool, comme l’éthylotest anti-démarrage mis en place en 2018. Ce système oblige certains conducteurs ayant été contrôlés avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,8g/litre de sang à vérifier le taux d’alcool dans leur sang avant de prendre le volant.

Ces éthylotests coûtent très cher et sont à la charge des conducteurs ayant commis une infraction en voiture : un taux d’alcoolémie trop élevé lors d’un contrôle routier. Si le contrôle est positif, la voiture ne peut tout simplement pas démarrer. Ce dispositif a été mis en place pour éviter la suspension du permis de conduire dans certains cas et doit être utilisé pendant un an.

Conductrice soufflant dans un éthylotest

Combien coûte un éthylotest ?

Le prix d’un éthylotest varie selon ses caractéristiques : 

  • Un éthylotest ou alcootest chimique coûte entre 1 ou 2 euros, ce sont les plus achetés du marché malgré leur usage unique. En général, les gens en achètent de temps en temps lors d’occasions spéciales, quand ils savent qu’ils vont boire de l’alcool.
  • Un éthylotest électronique détient des prix variables qui joueront sur la qualité de ce dernier, mais il faut compter en moyenne une trentaine d’euros pour un éthylotest électronique de base et l’embout jetable, souvent vendu par paquets de 20.
  • Les éthylotests anti-démarrage sont beaucoup plus chers que les deux catégories précédentes. Leur prix tourne en moyenne autour de 1300 euros. Ce sont des éthylotests qu’il est possible de louer, notamment dans le cadre d’une sanction judiciaire suite à un contrôle d’alcool positif sur la voie publique. Ce dispositif doit être installé sur la voiture pour empêcher son démarrage.

Il existe également des éthylotests “porte-clef” ou des “bornes d’éthylotests” dont l’usage est moins répandu mais dont le but est le même, contrôler le niveau d’alcool dans le sang.

Acheter ou se procurer des éthylotests

Les éthylotests sont très accessibles d’accès et peuvent être achetés dans les centres auto, dans les pharmacies, dans les grandes surfaces… C’est un élément primordial de sécurité routière dont l’usage doit être à la portée de tous. On peut aussi trouver des éthylotests en ligne ou la nuit dans les magasins qui vendent de l’alcool. 

Certaines agglomérations distribuent également des éthylotests gratuits pendant les fêtes ou lors de campagnes de sensibilisation. Les centres de prévention et de sécurité routière en donnent aussi. Avoir un éthylotest dans sa voiture, c’est assurer sa sécurité et celle des autres conducteurs sur la route ! Attention toutefois d’acheter un éthylotest aux normes, sinon l’information qu’il vous indiquera risque d’être erronée.