Tout savoir sur les assurances auto temporaires

Si tous les automobilistes doivent impérativement être assurés pour pouvoir circuler le long du réseau routier, il arrive que certains usagers doivent souscrire une assurance temporaire afin de permettre à leur voiture de bénéficier d’une assurance proposant certaines protections pour une période limitée.

Mais comme toutes les offres d’assurance auto, les assurances temporaires bénéficient de certaines spécificités, associées notamment à un tarif important, ainsi qu’à certaines exclusions pour leur véhicule.

AU SOMMAIRE :

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Qu’est-ce qu’une assurance auto temporaire ?

Une assurance auto temporaire est un type d’assurance auto spécifiquement pensé pour permettre aux conducteurs conduisant extrêmement peu de bénéficier d’un contrat d’assurance auto en bonne et due forme sans qu’ils n’aient besoin de souscrire un contrat d’assurance classique pour leur voiture.

Si, à la base, cette catégorie de formules d’assurance était d’abord destinée aux professionnels et devait leur permettre de bénéficier de nouvelles garanties lorsque certaines missions ponctuelles dépassaient le cadre de leurs missions habituelles, les assurances auto temporaires se sont depuis élargies et peuvent être souscrites aussi bien par des particuliers lors de la location d’une voiture que par des transporteurs.

Jeune conductrice circulant en etant parfaitement assuree

Quelles sont les différences entre une assurance auto traditionnelle et une assurance auto temporaire ?

Les principales différences entre une assurance traditionnelle et une assurance temporaire sont liées à la flexibilité des assurances temporaires, puisque les conducteurs de voitures ont la possibilité de choisir la durée de leur protection afin de réduire le tarif de leur couverture, puisque la durée de la protection s’étale généralement entre 1 et 90 jours.

Cependant, les automobilistes décidant de se tourner vers une assurance temporaire ne pourront pas choisir leur garantie, la grande majorité de ces assurances temporaires se contentant de fournir une protection au tiers, qui représente la garantie minimum obligatoire pour tous les usagers de la route, ainsi que de la protection juridique. Mais certains de ces contrats d’assurances auto de faible durée peuvent également être accompagnés de garanties complémentaires proposées en option, comme la garantie corporelle du conducteur ou des services de dépannage pour la voiture.

Combien de temps dure une assurance auto temporaire ?

Une assurance auto temporaire peut couvrir un conducteur sur une période de 3 mois, allant de 1 à 90 jours. Selon ses besoins (vacances, transit, prêt de voiture, urgence...) et ceux du véhicule, le conducteur peut choisir la durée pendant laquelle il nécessite une assurance ainsi que les garanties inclues. En général, les périodes les plus demandées par les assurés sont les suivantes :

Classeurs contenant papiers lies a des assurances auto

Combien coûte une assurance auto temporaire ?

Comme pour une assurance auto classique, le prix que paiera un conducteur en souscrivant une assurance temporaire dépendra des garanties complémentaires qu’il choisira, mais aussi du profil de son profil, du véhicule qu’il conduit, ... Plus l’usager de la route sélectionnera de garanties complémentaires pour sa voiture et plus le montant demandé pour la prime d’assurance sera important, d’autant que le prix d’une assurance auto temporaire est très souvent plus onéreuse qu’un contrat d’assurance classique.

Une autre différence majeure entre ces deux types de contrats est associée au début de la période de couverture. Puisque le paiement d’une assurance auto temporaire est généralement immédiat, la période de garantie s’active dès le paiement de la prime. Le prix d'une assurance auto temporaire est donc changeant selon les couvertures et les garanties sélectionnées. Afin de trouver le tarif le plus adapté à vos besoins, vous pouvez utiliser un comparateur et demander un devis à plusieurs compagnies. Cela vous permettra de comparer les offres du marché.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Dans quels cas choisir une assurance auto temporaire ?

Un certain nombre de raisons peuvent pousser un conducteur à se tourner vers une assurance auto temporaire. Un automobiliste pourra, par exemple, choisir une assurance auto temporaire s’il a fait importer une voiture depuis l’étranger et si le certificat d’immatriculation du véhicule met du temps à être établi. Il pourra également souscrire ce type d’assurance auto en cas de changement de contrat d’assurance auto, en attendant le début de son nouveau contrat d’assurance.

Un automobiliste peut aussi se tourner vers une assurance auto temporaire suite à la location d’un véhicule si celui-ci est loué à un particulier, ou s’il n’est pas satisfait des garanties proposées par le loueur de voiture professionnel.

Un usager peut également faire le choix de souscrire un contrat d’assurance auto temporaire si un autre conducteur lui prête son véhicule et que l’assurance habituelle du véhicule ne comprend pas de couverture en cas de prêt de la voiture. Enfin, un usager pourra également souscrire une assurance temporaire pour sa voiture s’il souhaite circuler dans un pays où son assurance habituelle ne sera pas prise en compte.

Les documents nécessaires pour souscrire à une assurance auto temporaire

  • Une copie de la carte grise.
  • Une copie du permis de conduire.
  • Une copie du relevé d'information.

Signature d'un contrat de location pour une voiture

Quelles sont les exclusions associées aux assurances auto temporaires ?

Comme pour toutes les assurances auto, les contrats d’assurance auto temporaires peuvent comporter un certain nombre d'exclusions pouvant empêcher le conducteur de souscrire à une offre ou d’être indemnisé en cas de sinistre ou d’accident de la route. Ainsi, les assureurs proposant des assurances auto temporaires peuvent appliquer certaines clauses d’exclusion comme :

  • l’exclusion de véhicules hauts de gamme
  • l’exclusion de véhicules appartenant à une entité privée ou publique
  • l'exclusion d’un potentiel conducteur secondaire pouvant conduire la voiture (le contrat est alors sujet à la clause de conduite exclusive)
  • l’exclusion des usagers et des véhicules inscrits au Bureau Central de Tarification
  • l’exclusion des conducteurs en fonction de leurs antécédents au volant de leur voiture (pour les automobilistes ayant été résiliés ou responsables d’un sinistre ou d’un accident depuis une durée précisée par la compagnie d’assurance, par exemple)