Garantie tempête et assurance auto

Si de nombreux aléas de la vie peuvent causer des dommages à un véhicule, les conditions climatiques difficiles ne font bien évidemment pas exception. Les conducteurs doivent donc savoir qu’il existe une garantie spécifique leur permettant de bénéficier d’une indemnisation en cas de dommages causés par un événement climatique intense : la garantie tempête.

AU SOMMAIRE :

Garantie tempête : présentation

La garantie tempête des assurances auto intervient lorsque le véhicule d’un assuré subit des dommages causés par des conditions climatiques extrêmement difficiles mais qui ne relèvent pas des catastrophes naturelles ni des catastrophes technologiques.

C’est le contrat d’assurance auto et l'assureur qui doivent définir les situations couvertes par la garantie tempête, comme l’intensité à laquelle le vent a été relevé pour que le sinistre puisse être couvert, si d’autres dommages similaires ont été constatés dans la commune de l’assuré, ... Il s’agira, dans la majorité des cas :

  • d’une tempête
  • d’une chute de grêle
  • d’un séisme
  • d’un raz-de-marée
  • d’un affaissement ou d’un glissement de terrain
  • d’une inondation causée par des événements climatiques
  • d’une avalanche
  • d’une éruption volcanique

La principale différence entre la garantie tempête et la garantie catastrophe naturelle réside dans le fait que, dans le cas de la garantie tempête, la localisation et/ou l’intensité de l’événement climatique concerné ne justifie pas que les autorités publient un arrêté interministériel stipulant qu’il s’agit d’une catastrophe naturelle. 

La garantie tempête est généralement incluse dans la garantie incendie ou la garantie dommages des assurances auto.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Comment déclarer un sinistre pris en charge par la garantie tempête ?

Dès que l’assuré constate que des évènements climatiques ont provoqué des dégâts sur son véhicule, alors celui-ci doit prévenir sa compagnie d’assurance auto dans un délai de 5 jours au plus tard. L’usager de la route peut contacter son assureur par téléphone, par courrier électronique ou par lettre recommandée en fonction des méthodes de communication mises en place par leur assureur.

Dans le cadre de sa demande d’indemnisation, l’automobiliste ne devra pas hésiter à ajouter un certain nombre de documents permettant de justifier de la réalité comme de l’intensité de l’événement climatique ayant causé des dommages à son véhicule afin de prouver à son assureur l'intensité du sinistre. Des articles de presse évoquant les dégâts causés par un épisode venteux ou par des chutes de grêle intenses dans la commune de l’assuré aideront à apporter la preuve que le sinistre est important. Dans le cadre de pointes de vent de forte intensité, l’assuré devra demander un certificat d’intempérie, qui pourra être commandé auprès de Météo-France contre la somme de 70 euros.

La compagnie d’assurance auto qui couvre le véhicule endommagé par un événement climatique demandera au conducteur un certain nombre de documents et de pièces justificatives comme un descriptif présentant la nature de l’ensemble des dommages subis par le véhicule suite à l’épisode climatique, une liste des biens abîmés, détruits ou perdus suite à ce même événement climatique (accompagnés des factures, actes officiels ou photographie pouvant attester de leur existence ainsi que de leur valeur). Il est essentiel de montrer un maximum de dégâts à l'assureur pour espérer une indemnisation.

Comment les usagers sont-ils indemnisés par la garantie tempête ?

La somme que percevra un usager de la route suite à un sinistre couvert par la garantie tempête dépendra d’un grand nombre d’éléments associés généralement aux types de dommages subis, aux coûts des réparations ou de remplacement du véhicule, de la franchise, etc …

Si les dommages constatés sur le véhicule se concentrent sur les vitres et les rétroviseurs, et que c’est cette garantie bris de glace qui est mobilisée pour rembourser le conducteur, alors c’est la franchise liée à cette garantie, souvent moins onéreuse pour l’usager, qui sera généralement retenue par l'assureur.

Si par contre c’est bel et bien la garantie tempête qui est retenue, alors la franchise sera généralement la même que celle légalement associée aux cas de catastrophe naturelle, et dont le montant est de 380 euros.

La garantie tempête et le contrat d'assurance auto

La garantie tempête n'est pas incluse dans tous les contrats d'assurance auto. Si vous avez une formule au tiers, vous n'êtes pas couvert par cette garantie. Une formule au tiers étendu peut comprendre la garantie tempête, tout comme l'assurance tous risques qui assure votre indemnisation.

Qu'est-ce que couvre la garantie tempête ?

La garantie tempête couvre en général les conséquences du vent, comme par exemple la chute d'un arbre sur votre véhicule ; les dégâts des eaux et de l'humidité, ou encore les problèmes liés à la neige, à la grêle et au gel. Evidemment, le détail de chaque garantie tempête est différent d'un contrat à l'autre, car cela dépend des conditions fixées par l'assureur.