Passer l’examen du permis de conduire malgré une situation particulière

L’examen du permis de conduire est, comme tous les examens dispensés sous l’égide de l’État, une épreuve fortement réglementée et encadrée. Et si cette épreuve a été imaginée pour être passée par le plus grand nombre dans des conditions similaires, les situations personnelles de certains candidats sont telles qu’ils doivent fournir des efforts supplémentaires ou qu’ils doivent faire aménager l’examen afin de pouvoir passer leur permis de conduire.

Candidat passant le permis de conduire

Passer le permis malgré son handicap

Le permis de conduire étant l’un des moteurs essentiels de l’intégration sociale, et notamment en ce qui concerne l’accessibilité à l’emploi, il est normal que des candidats ne disposant pas de l’ensemble des capacités physiques ou physiologiques normales ne soient pas pénalisés pour passer cette épreuve. C’est pour cette raison que les candidats handicapés peuvent bénéficier de certains aménagements de l’épreuve pratique en fonction de leur handicap. Ainsi, les aspirants conducteurs sourds ou malentendants peuvent être accompagnés par un traducteur en langue des signes, alors que les candidats à mobilité réduite devront conduire un véhicule comportant certains accessoires adaptés à leur handicap.

Permis de conduire
35% moins cher !

Passer le permis en étant parent

Si passer le permis de conduire est un investissement d’un point de vue financier, les candidats doivent également y investir du temps s’ils souhaitent décrocher le précieux sésame. Or tous les candidats au permis de conduire n’ont pas forcément beaucoup de temps à réserver à leur apprentissage de la conduite. C’est notamment le cas des parents, et plus particulièrement des parents d’enfants en bas-âge, qui doivent consacrer énormément de temps à leurs enfants. Il peut donc être très difficile de passer le permis de conduire en étant parent, car les candidats doivent trouver assez de temps pour apprendre à conduire sans négliger leurs enfants.

Automobiliste attachant son enfant à un siège pour bébé

Passer le permis après un déménagement

Les candidats se présentant à l‘examen pratique passent, la plupart du temps, leur épreuve au plus près de chez eux, dans un environnement qu’ils connaissent et qu’ils maîtrisent parfaitement. Mais il arrive que certains candidats doivent passer leur permis après un déménagement. Ils devront donc potentiellement conduire dans un environnement qu’ils ne connaissent pas, tout en n’ayant pas toujours eu le temps de terminer leur formation auprès de leur ancienne auto-école.

Permis de conduire
35% moins cher !

Gérer son stress le jour de l’examen

Enfin, tous les aspirants conducteurs ne réagissent pas de la même manière face au stress, et si le stress peut pousser certains candidats à se dépasser lors de leur épreuve, d’autres peuvent se retrouver complètement démunis face à l’inspecteur du permis de conduire, au point de perdre tous leurs moyens. Heureusement, il existe certaines bonnes pratiques que les candidats peuvent mettre en place pour gérer leur stress le jour de l’examen.

Nos villes couvertes par la conduite :