L’importance de la sécurité routière sur le résultat du permis de conduire

Pourquoi certains candidats, qui maîtrisent pourtant correctement les notions essentielles de la conduite, échouent-ils lors de leur présentation à l’épreuve du permis de conduire ? Voici un axe de réponse : ont-ils bien perçu l’importance de la sécurité routière sur le résultat du permis de conduire ? De la prise conscience du risque à l’analyse d’une situation en passant par leur capacité à s’adapter en toute sécurité à un événement, tous leurs comportements de conduite sont observés par l’examinateur. Chaque détail est pris en compte dans l’évaluation de leur capacité à la conduite afin que le résultat final soit cohérent par rapport à la globalité de leur prestation au volant.

Comment évaluer l’importance qu’un candidat au permis donne à la sécurité routière  ?

La plupart des titulaires du permis de conduire ont tendance à penser, à tort, que le rôle d’un examinateur au permis de conduire est très simple. En effet, il lui suffirait de compléter la grille d’évaluation de chaque candidat, en fonction d’un référentiel bien précis, avant de rendre son verdict. Cela serait sans doute vrai si l’examen portait uniquement sur la maîtrise d’aspects purement didactiques. Sauf qu’en France, l’examen du permis de conduire, peu importe la catégorie de véhicule concernée, revêt également un caractère pédagogique. Ainsi, l’importance accordée à la sécurité routière peut être évaluée et notée en toute objectivité grâce à des phases de contrôle et d’observation.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Prendre conscience du risque

Précisément, c’est la capacité d’un candidat à prendre conscience du risque qui est évalué tout au long de l’épreuve pratique. Pour quelle raison la sécurité routière est-elle aussi importante dans le résultat du permis de conduire ? Tout simplement parce que la maîtrise du véhicule, une bonne connaissance des règles de conduite et de la signalisation ne sont pas les seuls éléments qui permettent de différencier un bon conducteur d’un mauvais conducteur. L’attitude d’un conducteur sur la route lui permet d’anticiper ou non le danger avant même de prendre une décision.

Savoir analyser une situation passée

Après une erreur de conduite, il n’est pas rare que l’examinateur du permis de conduire interroge le candidat. L’objectif de cette pratique n’est pas de déstabiliser celui ou celle, qui tente de décrocher son permis, mais de vérifier sa capacité à analyser une situation passée. Alors plutôt que de camper sur une position, surtout lorsqu’il sait très bien qu’il a mal ou pas assez anticipé un danger, le candidat doit reconnaître son erreur. En s’appuyant sur des éléments de sécurité routière, il pourra même démontrer qu’il sait se remettre en cause.

Examinateur du permis attrapant le volant d'une candidate

Savoir s’adapter en toute sécurité à un événement

Peu de candidats au permis de conduire ont en conscience, tant ils sont concentrés ou stressés le jour de l’examen pratique, mais chaque geste qu’ils effectuent ainsi que chacune de leurs réactions traduisent leur approche de la sécurité routière. Ainsi, il n’est pas rare que les positions des mains et des pieds du conducteur soient scrupuleusement observées par l’examinateur afin de déterminer si le candidat est conscient du danger, notamment lorsqu’il doit faire face à une situation particulière.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Même si ces quelques notions de sécurité routière ne permettent d’obtenir qu’un maximum de 2 points lors de l’épreuve pratique, elles peuvent néanmoins peser lourds dans le résultat du permis de conduire. En effet, certains conducteurs un peu hésitants ou stressés lors du parcours, voire parfois même maladroits durant les manœuvres, parviennent à obtenir un avis favorable en démontrant l’importance qu’ils accordent à la sécurité routière dans leurs décisions. Au-delà de la maîtrise du véhicule et des règles de conduite, les examinateurs du permis de conduire veillent à ce que les candidats sachent aussi prendre du recul, partager l’espace routier avec les autres usagers et adopter le bon comportement en toutes circonstances.

Nos villes couvertes par la conduite :