Les porte-vélos des automobiles

Lorsque les beaux jours ou les vacances d’été approchent, il n’est pas rare de croiser des usagers de la route très chargés et transportant sur leur véhicule un ou plusieurs vélos. Mais pour pouvoir être réalisé dans le respect de la législation, ces cycles doivent être installés sur des supports spécifiques nommés “porte-vélos”, pouvant se décliner sous différentes formes.

AU SOMMAIRE :

Couple installant des velos sur un porte-velo de coffre

Porte-vélos des véhicules motorisés : définition

Les porte-vélos sont des équipements pouvant être embarqués sur ou à l’intérieur des véhicules motorisés. Comme leur nom l’indique, les porte-vélos sont spécialement conçus afin de permettre le transport de cycles, tout en assurant leur maintien dans une optique évidente de sécurité. En fonction de leur type et de leurs spécificités, les porte-vélos peuvent transporter un à quatre de ces véhicules non-motorisés.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Les différents types de porte-vélos

Les usagers de la route souhaitant ajouter un porte-vélo sur leur véhicule auront le choix entre cinq types de supports, dont les spécificités sont liées à leur mode de fixation sur le véhicule.

Ils auront donc le choix entre :

  • des supports sur hayon
  • des supports de toit
  • des supports sur attelage
  • des supports d’intérieur
  • des supports de roue de secours

Les porte-vélos sur hayon

Les porte-vélos sur hayon, ou porte-vélos de coffre en raison de leur mode de fixation, sont les types de porte-vélos les moins onéreux, et les plus souvent rencontrés chez les usagers. Ces dispositifs se fixent dans les espaces séparant le coffre du véhicule et l’habitacle. Ces porte-vélos permettent de transporter un à quatre vélos en fonction des modèles choisis.

Les porte-vélos de toit

Les porte-vélos de toit s’installent sur le toit des véhicules. Plus ou moins sophistiqués, ces modèles de supports pour vélos peuvent transporter jusqu’à quatre cycles, et doivent impérativement être fixés sur des barres de toit.

Porte-velo installe sur le toit d'une automobile

Les porte-vélos sur boule d’attelage

Comme les porte-vélos de coffre, les porte-vélos sur boule d’attelage sont installés à l’arrière des véhicules motorisés. Cependant, ils sont spécialement pensés et conçus afin de s’adapter aux supports d’attelage en forme de boule que l’on retrouve à l’arrière des véhicules. Les cycles pourront alors être soit suspendus, comme pour les porte-vélos de coffre, soit installés à la verticale sur des plateformes.

Les porte-vélos d’intérieur

Ces supports pour cycles sont les plus sécuritaires, car ils permettent d’installer les vélos à l’intérieur du véhicule, réduisant à zéro tous les risques de perdre un ou plusieurs de ses vélos sur les voies. Ces systèmes s’attachent sur les sièges arrière repliés, et permettent d’installer les cycles à la verticale, comme pour les porte-vélos de toit. Ces modèles de porte-vélos sont réservés aux véhicules bénéficiant d’un espace intérieur suffisant pour de tels dispositifs.

Les porte-vélos de roue de secours

Ces modèles de porte-vélos sont réservés aux véhicules possédants une roue de secours installée à l’extérieur de l’habitacle. Il s’agit donc pour la grande majorité de véhicules à quatre roues motrices. Ces systèmes s’installent alors directement sur la roue arrière du véhicule.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Les différentes réglementations associées aux porte-vélos

Si de nombreux usagers peuvent être amenés à devoir transporter ou plusieurs vélos durant leurs déplacements, ce transport doit impérativement suivre un certain nombre de règles.

Tout d’abord, les usagers de la route doivent acheter un porte-vélo homologué soit aux normes françaises (NFR 18-903-2) soit aux normes internationales (ISO 15263-4). En cas de non-conformité de son porte-vélo, l’usager s’expose à une amende forfaitaire d’un montant 68€ en vertu de l’article R312-19 du Code de la route, qui indique que : “toutes précautions utiles doivent être prises pour que le chargement d'un véhicule ne puisse être une cause de dommage ou de danger.”

Porte-velo installe sur un camping-car

En plus de ces précautions, les usagers de la route conduisant un véhicule embarquant un porte-vélo doivent faire attention à ce que :

  • leur vélos installés sur le toit le soient sur la galerie et qu’ils ne dépassent pas de la limite du capot avant
  • que la plaque d’immatriculation arrière est bien visible (pour les modèles sur hayon ou sur boule d’attelage). Si ce n’est pas le cas, les usagers doivent installer une plaque d’immatriculation ainsi qu’une double signalisation de feux arrière
  • que le PTAC du véhicule est bien respecté

Nos villes couvertes par la conduite :