Les barres de toit des automobiles

Il n’est pas rare que les conducteurs de véhicules motorisés doivent circuler en remplissant leur habitacle de biens, de valises et d’autres objets en tout genre. Mais ce comportement se révèle souvent dangereux, et c’est pour répondre à ce besoin de place en augmentant la sécurité des conducteurs qu’ont été créées les barres de toit des automobiles. Ces équipements spécifiques permettent aux usagers d’installer certains biens qu’ils souhaitent pouvoir transporter sur le toit de leur automobile. Une fois solidement arrimés sur les barres de toit, ces objets permettent de libérer de la place dans l’habitacle du véhicule. Les conducteurs doivent néanmoins respecter un certain nombre de règles définies par le Code de la route pour être autorisés à circuler.

AU SOMMAIRE :

Coffre de toit installe sur les barres de toit d'une automobile

Les barres de toit : définition

Les barres de toit sont des éléments pouvant s’installer sur le toit de certaines automobiles et de certains types de véhicules motorisés, afin de permettre aux conducteurs de transporter une quantité plus importante de biens, ou des biens nettement plus volumineux que ceux que le véhicule pourrait transporter en temps normal. En effet, grâce aux barres de toit, l’automobiliste pourra potentiellement installer des meubles, des équipements ou des cartons qui ne tiendraient normalement pas dans son coffre dans le cadre de différents trajets nécessitant le transport de biens volumineux. Les usagers qui le souhaitent pourront également installer sur ces barres un coffre annexe, nommé coffre de toit, et qui leur permettra de ranger et de transporter plus de biens de faible volume dans leur véhicule.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Présentation des barres de toit

Les barres de toit sont deux dispositifs installés parallèlement de chaque côté du pavillon du véhicule. Pouvant être réalisés en acier ou en aluminium, ces équipements sont faits pour aller d’une extrémité à l’autre du véhicule, et sont suffisamment solides pour supporter le poids des biens qu’ils pourront être amenés à transporter.

Néanmoins, les différences entre barres de toit en acier et barres de toit en aluminium restent notables. En effet, si les barres en acier sont plus robustes et plus lourdes, les barres de toit en aluminium, plus onéreuses à l’achat, permettent de limiter la surconsommation de carburant.

Quels usages pour les barres de toit ?

Les barres de toit peuvent s’avérer extrêmement utiles dans un certain nombre de situations exigeant des usagers qu’ils circulent en transportant des biens ou des équipements volumineux. De telles situations peuvent se présenter dans le cadre de :

  • départ en vacances, notamment si le conducteur et ses passagers décident de partir en emportant des vélos, des skis ou des planches de surf
  • trajet jusqu’à une déchèterie, qu’il s’agisse de se débarrasser de meubles, d’éléments électro-ménagers ou encore de déchets verts volumineux
  • déménagement, notamment lorsque les conducteurs doivent transporter des équipements encombrants et qui ne peuvent pas toujours être démontés, comme des lits, des canapés ou des armoires

Automobile transportant un coffre de toit

Législation et barres de toit

Si tous les usagers de la route ont la possibilité d’installer des barres de toit sur leur automobile, les conducteurs des véhicules équipés de ce dispositif doivent faire attention à respecter un certain nombre de règles énoncées dans le Code de la route, comme celles liées au PTAC ou aux objets longs qui risqueraient de dépasser du véhicule.

Barres de toit et MMTA

Plus le poids ajouté sur un véhicule est important et plus son impact sur la conduite est grand. C’est notamment le cas pour les distances de freinage, qui s’allongeront en fonction du poids ajouté au véhicule. Ainsi, les conducteurs devront être extrêmement prudents, et devront faire bien attention à ne surtout pas dépasser la Masse Maximale Techniquement Admissible de leur véhicule (MMTA), qui est spécifiée sur leur carte grise. En cas de dépassement, les conducteurs seront soumis à une amende de 135 € pour chaque dépassement de 500 kg par rapport au poids autorisé, et pourront également voir leur véhicule être immobilisé jusqu’à ce qu’il ait été débarrassé de son surpoids.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Les règles liées aux objets longs

Il n’y a pas que le poids des véhicules motorisés qui est fortement régulé. En effet, l’installation d’objets ou de biens dépassant d’un véhicule est strictement encadrée par le Code de la route. Ainsi, les objets positionnés sur le toit des véhicules ne peuvent pas dépasser de l'extrémité avant du véhicule. S’il est possible de faire dépasser un objet des côtés du véhicule, la largeur de cet objet ne doit pas dépasser les 2,55 mètres, auquel cas l’usager s’exposerait à la remise d’une contravention de 135 €, et qui pourra même grimper à 1500 € si la largeur de l’objet dépasse cette limite de 20%.

Enfin, concernant les biens dépassant de l’arrière des véhicules, les usagers peuvent faire dépasser des objets jusqu’à 3 mètres derrière eux, et doivent impérativement installer un élément de signalisation au bout du chargement dès lors que celui-ci dépasse d’au moins un mètre.

Nos villes couvertes par la conduite :