Les voitures comprennent généralement entre trois et cinq portes, des nombres impairs qui peuvent porter à confusion si l’on ne sait pas que la troisième ou la cinquième porte en question permet de désigner le hayon du véhicule, c’est-à-dire la porte du coffre.

AU SOMMAIRE :

Hayon d'une voiture ouvert

Qu’est-ce que le hayon d’une voiture ?

Le hayon d’une voiture désigne la partie mobile se trouvant à l’arrière du véhicule, qui s’ouvre du bas vers le haut sur la plupart des voitures et qui permet de verrouiller le coffre lorsque le véhicule roule. Un grand nombre d’usagers de la route désigne le hayon de leur voiture comme étant la porte de leur coffre.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

De quoi se compose le hayon d’une voiture ?

Le hayon d’une voiture se compose généralement de deux éléments : 

  • une porte d’ouverture
  • une vitre nommée lunette arrière

La partie principale du hayon est composée d’un bloc de carrosserie mobile nommé porte d’ouverture. Il comprend également un vérin de chaque côté, installés sur la partie supérieure du coffre de la voiture, et dont la finalité est de remonter la porte lors de l’ouverture et de la maintenir ouverte jusqu’à ce que l’usager referme la porte.

La seconde partie du hayon des voitures est la lunette arrière. Il s’agit d’une petite vitre permettant au conducteur de voir ce qui se passe à l’arrière de son véhicule soit grâce à son rétroviseur intérieur lorsqu’il conduit, soit en vision directe lorsqu’il doit réaliser une manœuvre ou qu’il doit stationner sa voiture.

Cette vitre comprend un essuie-glace destiné à repousser la pluie qui pourrait tomber sur l’arrière du véhicule, mais également un dispositif de dégivrage composé de lignes de grille conductrices permettant de faire passer de la chaleur directement au niveau de la vitre pour la faire dégeler.

Garagiste reparant le hayon d'une voiture

Que faire en cas de problèmes avec le hayon de sa voiture ?

Il peut arriver que des problèmes apparaissent au niveau du hayon des voitures. Ainsi, le conducteur sera surpris de voir qu’une fois ouvert, le hayon de sa voiture ne restera pas levé comme cela est censé se passer, et qu’il aura même tendance à se refermer de lui-même, à une vitesse plus ou moins importante.

Si le hayon réagit de la sorte, cela signifie qu’au moins un vérin du hayon est défectueux. Le propriétaire de la voiture devra alors s’occuper de la réparation du coffre de sa voiture en faisant procéder au changement de chaque vérin, afin que le hayon se remette à fonctionner normalement. De tels défauts peuvent apparaître au fil des ouvertures et des fermetures du hayon.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Ce qui se trouve derrière le hayon d’une voiture est-il assuré ?

Qui dit coffre d’une voiture et hayon fermé dit potentiellement biens de valeur qui y sont mis en sécurité. Il n’est donc pas rare que des voleurs forcent et fracturent des coffres et des hayons de voitures en espérant y trouver des objets coûteux qu’ils pourraient dérober.

Il est donc légitime que les conducteurs se demandent s’ils seront couverts par leur assurance auto dans le cas où le hayon de leur voiture viendrait à être forcé. Tout dépend du contrat d’assurance que l’usager aura souscrit. En effet, certaines garanties existent afin de protéger les biens et les marchandises que les usagers de la route pourraient transporter dans leur coffre. C'est notamment le cas de la garantie vol d’objets personnels, qui couvrira généralement les usagers contre le vol de leurs bagages, de leurs équipements sportifs, ou bien encore de leurs vêtements.

De plus, si des traces d’effraction sont visibles sur la carrosserie, sur le hayon ou sur la vitre arrière de la voiture, alors les usagers de la route ayant souscrit la garantie vandalisme lors de la signature de leur contrat d’assurance auto verront la remise en état de leur véhicule être prise en charge par leur assureur. De plus, les usagers ne subiront pas de malus puisque le vandalisme est un sinistre fortuit, qui n’est pas du fait de l’assuré.