Que vérifier avant l'achat de sa voiture d'occasion ?

Lorsqu’il s’apprête à obtenir le permis de conduire , le jeune conducteur commence généralement à se renseigner sur l'achat de son premier véhicule.

L'achat d'une voiture d'occasion demande de la réflexion mais nécessite surtout de nombreuses vérifications, qui vont aiguiller le conducteur vers le bon choix. Il existe cependant des astuces et des conseils pour dénicher la perle rare et ne pas perdre d'argent par simple manque d'attention.

Les vérifications à la lecture de l'annonce

Une annonce bien rédigée et complète est toujours un point positif et poussera davantage le lecteur à s’y intéresser. Une annonce peu claire a plutôt tendance à inspirer le doute chez le futur acheteur. Il ne faut surtout pas hésiter à tester le vendeur lors du premier contact, en lui posant notamment des questions précises afin de voir s'il fait preuve de bonne foi.
Une bonne annonce doit contenir les éléments suivants:

Le descriptif du véhicule

Marque, modèle, année, kilométrage.

L'état du véhicule

Première/seconde main, défauts, réparations et l'entretien du véhicule à prévoir.

Le prix de vente du véhicule

L’acheteur doit absolument consulter l’argus afin de savoir si l’offre est intéressante ou non. Cela permet également de se faire une idée sur la marge de négociation lors de la discussion du prix avec le vendeur.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Le contact du vendeur

Il est essentiel de tester le contact pour vérifier qu'il soit bien le propriétaire du véhicule.

Les vérifications à l'arrêt

Il est nécessaire de passer intégralement en revue le véhicule à l’arrêt, en insistant notamment sur les points suivants:

La carrosserie

Il faut repérer les rayures et les impacts présents sur la voiture. Si ces derniers sont légers, rien de grave, mais s’il y en a sur l'ensemble du véhicule, il faudra alors se méfier, car cela peut cacher un manque de soin et d'entretien. Si certains éléments sont corrodés (présence de rouille), cela signifie que le véhicule couche dehors ou que des travaux de carrosserie ont été mal exécutés.

L'habitacle

Lors de son installation au poste de conduite, l’acheteur doit vérifier le bon fonctionnement des équipements de base : essuie glaces, feux, vitres électriques, moquettes.. Il doit contrôler également le fonctionnement des équipements fonctionnels : Lecteur de CD, GPS, radar de recul.

Les pneumatiques

L’acheteur potentiel doit surveiller l'usure et à l'état général des pneus.

Photographie d'un conducteur donnant ses clés de voiture à un autre.

Les vérifications au volant

Cette partie concerne plutôt les éléments mécaniques du véhicule, leur état sera plus difficile à évaluer puisque l’acheteur n’aura pas une vue directe sur les pièces concernées. Lorsque la voiture sera en marche, il devra donc vérifier certains éléments.

Le moteur

Le futur acheteur doit s’assurer que la voiture démarre. Pour cela, le moteur doit fonctionner dès le premier coup de clé (s'il s'agit d'un diesel, il faudra patienter jusqu’à l'extinction du témoin de préchauffage). Pendant l'essai du véhicule, l’usager peut tenter plusieurs accélérations franches tout en étant vigilant, car tout à-coup cache peut être une défaillance du moteur. Si la voiture est équipée d'un turbo, il faut regarder s’il fonctionne bien (le conducteur doit sentir le déclenchement du turbo ainsi qu'une accélération énergique).

Les échappements

Tout bruit ou fuite provenant de l'échappement est certainement un signe d'usure et conduira au changement des pièces.

La direction

Lors de l’utilisation de la direction, tout bruit suspect ou léger blocage doit interpeller le futur acheteur. S’il y a effectivement des bruits suspects ou des blocages, il est conseillé à l’acheteur de chercher un autre véhicule.

Les freins

Vous pouvez tester les freins mais veillez à ce que la route soit dégagée afin de ne pas gêner les autres usagers. Toute vibration dans la pédale ou déportation du véhicule est mauvais signe.

L'embrayage et la boîte de vitesses

Il est également nécessaire de tester l’embrayage moteur en marche ainsi que la boîte de vitesses. L’usager peut ensuite mettre la troisième, tirer le frein à main et accélérer. Le moteur devrait, en théorie, caler. Si ce n’est pas le cas, le disque d’embrayage est usé ou endommagé.

Les formalités administratives à vérifier avant l'achat de sa voiture d'occasion

Plusieurs documents officiels doivent être vérifiés ainsi que leur validité :

Le certificat d'immatriculation

C'est un document qui matérialise l’autorisation de circuler du véhicule et permet de l'identifier. Le certificat d'immatriculation est un titre de police. Il ne peut en aucun cas être considéré comme un document d’état civil ou un titre de propriété. Le certificat d'immatriculation qui est au nom du propriétaire doit être barrée avec la mention « Vendue le...à...».

Le carnet d'entretien du véhicule

Il est très important qu'il soit à jour puisqu'il résume tous les entretiens effectués sur le véhicule depuis son immatriculation.

Le contrôle technique

Il est possible de vendre un véhicule sans contrôle technique dans 2 cas seulement :

  • si le véhicule a moins de 4 ans
  • s'il est vendu à un garage/concessionnaire

Si le véhicule a plus de 4 ans, le contrôle technique est obligatoire. Le vendeur devra remettre à l’acheteur l'original de la preuve de ce contrôle technique, fait en France (ou dans l'Union européenne si le véhicule y était précédemment immatriculé) datant de moins de 6 mois (2 mois si une contre-visite a été prescrite). Ce document sera ensuite nécessaire pour faire immatriculer le véhicule.

Le certificat de cession

Le certificat de cession est un document administratif indispensable à la vente d'un véhicule d'occasion en France. Il doit être daté et signé.

L'identité du vendeur

Une photocopie de sa carte d'identité ou de son permis de conduire doit lui être demandée.

Une plaque et un certificat d'immatriculation.

Ce sont là les principaux conseils permettant à un jeune conducteur de trouver la voiture de ses rêves. Il ne reste donc plus au futur acheteur qu'à réussir son épreuve pratique du permis de conduire.

Nos villes couvertes par la conduite :