Documents obligatoires et facultatifs pour la conduite

Pour conduire en toute légalité, l’usager doit être capable de présenter un certain nombre de documents administratifs pour prouver qu’il est en droit de conduire. Si certains documents, comme le permis de conduire, le certificat s'immatriculation ( appelé carte grise) et les documents d'assurance sont obligatoires, d'autres comme le constat amiable ou la notice du véhicule, sont quant à eux utiles mais facultatifs. Ornikar met à la disposition de ses utilisateurs une liste des différents documents administratifs à avoir sur soi lors d’une session de conduite, afin de ne pas avoir de mauvaise surprise en cas de contrôle routier ou d'accident.

Découvrez en plus sur les documents obligatoires et facultatifs en suivant nos tests de code de la route gratuit.

détail d'un certificat d'assurance

Les documents obligatoires : indispensables à la conduite

Il existe un certain nombre de documents que les automobilistes doivent impérativement avoir toujours sur eux dans le cadre d'une conduite réalisée en toute légalité. En cas de contrôle de routine, les usagers doivent pouvoir présenter les versions originales de ces documents aux forces de l'ordre, et non des photocopies.

Le permis de conduire

Pour pouvoir conduire un véhicule de tourisme, l'usager de la route doit impérativement posséder le permis B. L’automobiliste doit toujours l'avoir en sa possession en cas de contrôle routier, et si un conducteur prend le risque de conduire sans permis et qu’il cause un accident, il devra couvrir lui-même les frais engendrés suite aux dommages. En effet, l'assureur des victimes peut exiger de l’automobiliste fautif qu’il rembourse les sommes versées suite à l'accident.

Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

La certification d'immatriculation (ou carte grise)

Depuis sa mise en circulation jusqu'à sa mise à la casse, un véhicule conserve le même numéro d'immatriculation. Ce numéro d'immatriculation donne au propriétaire l'autorisation de circuler librement sur les routes françaises avec son véhicule. En cas de changement d'adresse, l’usager doit veiller à bien faire une demande de modification du certificat, dans un délai de 1 mois. Il doit toujours avoir le certificat d’immatriculation de son véhicule à l’intérieur de celui-ci en cas de contrôle routier.

Formulaire de demande d'immatriculation

La vignette de contrôle technique

Cette vignette atteste que le véhicule a bien été soumis au contrôle technique et qu'il peut circuler sans représenter un danger pour le conducteur ou pour les autres usagers de la route, au moins d'un point de vue mécanique.

Le certificat d'assurance

Ce certificat d'assurance doit être positionné en bas à droite du pare-brise. Ce document permet d'attester que le véhicule est bien assuré auprès d'une compagnie d'assurance, et que l'usager est donc autorisé à conduire en toute légalité.

Les documents utiles (et facultatifs) : non indispensables à la conduite

Photographie d'une partie d'un constat amiable d'accident

Le constat amiable

Suite à un accident, tous les conducteurs impliqués doivent renvoyer un constat amiable signé à leur compagnie d'assurance dans un délai de 5 jours (2 jours en cas de vol du véhicule). Si la présence de ce document dans le véhicule n'est pas obligatoire, celui-ci reste néanmoins très utile car il permet d'accélérer grandement la prise en charge des réparations par l'assureur en cas de sinistre. Certaines assurances proposent une application sur smartphone permettant de réaliser un constat dématérialisé. Si votre assureur ne le propose pas vous pouvez utiliser celle-ci : http://www.e-constat-auto.fr/presentation.htm

🚦 Consultez la définition complète du constat amiable 🚦

Le disque de stationnement

Certaines zones de stationnement permettent de réglementer la durée de stationnement des usagers grâce à un disque de stationnement (zone bleue). Le stationnement dans ces zones bleues est gratuit, mais le conducteur doit obligatoirement posséder un exemplaire d'un disque de stationnement pour que son stationnement soit valide. De plus, il doit impérativement respecter la durée de stationnement maximum indiquée par la signalisation ou la mairie lorsque ce disque est utilisé.

Disque de stationnement positionné derrière un pare-brise

La notice d’utilisation du véhicule

Chaque véhicule a sa propre notice d’utilisation. Elle permet au conducteur de trouver une solution à un problème technique simple ou de connaître le fonctionnement de certains accessoires de son véhicule.

Le carnet d’entretien

Un véhicule en bon état de fonctionnement est un véhicule qui est régulièrement contrôlé par un professionnel. Le carnet d’entretien recense tous les passages importants chez le garagiste comme les révisions, le changement de courroie de distribution, etc. En cas de vente du véhicule le carnet est la preuve du bon entretien du véhicule. Il permet aussi au conducteur qui a un doute sur la période de la prochaine révision de s’informer.

L'assurance du véhicule

Assurer son véhicule est une opération obligatoire et qui doit être respectée par tous les possesseurs du permis de conduire. En cas de défaut d'assurance, l’automobiliste devra rembourser toutes les sommes engagées par les assureurs, sommes pouvant être considérables.

Code de la route
10× moins cher !

Assurance obligatoire

Il s'agit de l'assurance dite "au tiers" ou “Responsabilité civile”, qui représente la garantie minimum que chaque usager doit être capable de fournir. Cette assurance couvre tous les dégâts causés aux tiers (qui sont les autres usagers de la route impliqués dans un accident). Elle couvre aussi bien les dégâts matériels que corporels.

Assurances facultatives

Il existe de très nombreuses assurances facultatives, qui permettent d'assurer le véhicule ainsi que l’usager contre les dommages matériels et corporels, même en cas d’accident responsable.

L'assurance du véhicule

  • la garantie dommages-collision : elle couvre tous les dommages si le conducteur est responsable d'un accident impliquant un autre usager de la route (piéton ou véhicule identifié)
  • la garantie dommages tous accidents : cette assurance couvre tous les dommages subis peu importe les circonstances de l'accident
  • la garantie vol-incendie : elle couvre la détérioration ou la disparition du véhicule en cas de vol ou d'incendie
  • la garantie bris de glace : cette assurance couvre les bris de vitres et d'optiques
  • la garantie défense-recours : elle couvre les frais juridiques en cas de convocation devant le tribunal

L'assurance du conducteur

Il s'agit de la garantie conducteur, qui couvre tous les dommages corporels que l’automobiliste peut subir dans le cadre d'un accident de la route.

Nos villes couvertes par la conduite :