Conduite supervisée et assurance auto

Depuis le 2 mai 2022, les candidats à l’examen du permis de conduire formés grâce au réseau d’enseignants de la conduite d’Ornikar peuvent réaliser une partie de leur apprentissage par le biais de la conduite supervisée

Vous souhaitez poursuivre votre formation grâce à la conduite supervisée ? Alors n’hésitez pas à aborder cette possibilité avec votre enseignant de la conduite partenaire d’Ornikar.

Si circuler au volant d’une automobile ne se fait jamais sans risque, cela est d’autant plus vrai pour les jeunes usagers de la route, dont les 18-24 ans sont surreprésentés dans les chiffres des accidents de la route. C’est pour cette raison que les jeunes conducteurs doivent être couverts en permanence par une assurance auto, et cela même durant leur formation. Cette obligation passe donc par la remise d’une extension de garantie de l’assurance auto du superviseur pour les candidats réalisant une partie de leur formation par le biais de la conduite supervisée après avoir suivi leur formation initiale en auto-école.

AU SOMMAIRE :

Certificat d'assurance vert

Tous les usagers doivent être assurés pour pouvoir conduire un véhicule motorisé

Peu importe qu’ils soient conducteurs expérimentés ou en suivant l’enseignement de la conduite, tous les usagers circulant au volant d’un véhicule motorisé doivent impérativement être couvert au minimum par l’assurance au tiers s’ils souhaitent conduire en toute légalité. Cette obligation s’applique donc logiquement à tous les apprentis conducteurs, et notamment à ceux suivant les formations en conduite accompagnée et supervisée. 

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Apprentissage en conduite supervisée et assurance auto

Dès qu’un jeune automobiliste obtient son attestation de fin de formation initiale, il peut théoriquement commencer à se former sous la surveillance d’un accompagnateur, à condition d’être couvert par l’assurance auto associée à l’automobile dans laquelle il se formera. Le propriétaire de la voiture devra alors faire parvenir par écrit une demande à son assureur afin d’inclure l’apprenti conducteur parmi les usagers pouvant circuler au volant de son automobile. Parmi les nombreux avantages de cette formation, il faut prendre en compte le prix de la conduite supervisée, qui permet de réaliser de belles économies.

Jeune conducteur debutant la conduite accompagnee a 17 ans

L’extension de garantie pour la conduite supervisée

La procédure de demande d’une extension de garantie dans le cadre de l’enseignement en conduite supervisée est la même que pour l’apprentissage anticipé de la conduite. Une fois que l’enseignant de la conduite qui suit la formation initiale d’un candidat définit que celui-ci est suffisamment maître de son véhicule pour conduire sous la supervision d’un automobiliste expérimenté, ou que le candidat échoue à sa première présentation à l’épreuve pratique, l’apprenti conducteur peut envisager de débuter la conduite supervisée. Son accompagnateur devra alors envoyer par courrier recommandé (de préférence) une demande d’extension de garantie incluant l’apprenti conducteur. 

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Si l’assureur accepte

Si la société d’assurance accepte, l’apprenti conducteur sera alors couvert par les mêmes clauses du contrat que celles appliquées à l’assuré s’il devait être responsable d’un accident de la circulation dans le cadre de son apprentissage en conduite supervisée.

Si l’assureur refuse

Si la société d’assurance refuse d’inclure le candidat dans le contrat qui la lie à son assuré à cause de son profil ou de celui de l’accompagnateur de la conduite supervisée, l’assuré pourra alors recourir au médiateur des assurances si la raison derrière ce refus lui semble injustifiée, ou pourra également choisir de résilier son contrat et rejoindre un autre assureur si l’assuré n’est plus engagé.

Signature d'un contrat d'assurance

Des avantages sur la future assurance auto du jeune conducteur ?

Contrairement à la formation en conduite accompagnée, une fois que le candidat aura obtenu son permis de conduire après avoir réalisé une partie de son apprentissage par le biais de la conduite supervisée, celui-ci ne bénéficiera pas des mêmes réductions sur le prix de ses garanties pendant la durée de sa période probatoire. Ces jeunes usagers de la route seront donc soumis aux mêmes surprimes d’assurance que les apprentis conducteurs ayant réalisé la totalité de leur formation dans une auto-école traditionnelle ou en ligne.

Néanmoins, ces jeunes automobilistes pourront toujours réaliser des économies sur le prix de leur couverture auto en comparant les prix entre les différents assureurs.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.