Les différents panneaux d’indication d’impasses

Les impasses sont des voies de circulation qui ne comportent qu’une seule entrée. Elles sont facilement identifiables grâce au panneau d’indication, de forme carrée et doté d’un fond bleu comprenant en son centre une bande blanche dont le sommet se termine par un rectangle rouge. Pourtant, il existe différentes variantes de cet élément de signalisation : la première indique une impasse à droite, la seconde celle d’une impasse comportant une issue pour les piétons et la dernière, celle d’une impasse comportant une issue pour les cyclistes. Quoi qu’il en soit, pour sortir d’une impasse, le conducteur devra réaliser un demi-tour ou une marche arrière. Par ailleurs, une fois arrivé au niveau de l’intersection, il y a peu de chance pour qu’il ait la priorité pour s’insérer dans la voie de circulation.

Tout savoir sur les différents panneaux d’indication d’impasse

Bien que la signalisation de position et la présignalisation d’une impasse soient facultatives, l’Instruction Interministérielle sur la Signalisation Routière ainsi que l’arrêté du 24 novembre 1967 relatif à la signalisation des routes et autoroutes recensent différents panneaux d’indication d’impasses :

  • le panneau codé standard codé C13a qui indique aux usagers la présence d’une impasse au niveau d’une intersection (2)
  • le panneau codé C13b qui indique aux usagers la présence d’une impasse à droite au niveau d’une intersection (1)

Schéma représentant différents panneaux d'impasses

L’arrêté du 6 décembre 2011 a permis la création de deux nouveaux panneaux d’indication d’impasses  :

  • le panneau codé C13c qui indique aux usagers la présence d’une impasse comportant une issue pour les piétons
  • le panneau codé C13d qui indique aux usagers la présence d’une impasse comportant une issue pour les piétons et les cyclistes

Exemple de panneau impasse avec sortie pour pietons et cyclistes

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Quel comportement adopter dans une impasse ?

Les panneaux d’indication d’impasses indiquent aux conducteurs le caractère sans issue d’une voie. Aussi, s’ils veulent sortir de cet type de voie, les conducteurs devront réaliser soit une manœuvre de demi-tour, soit une marche arrière. C’est donc l’aménagement idéal pour que les jeunes conducteurs s’exercent à ce type de manoeuvres avant de passer leur examen pratique. En effet, ces 2 manœuvres font partie de la liste des 7 manœuvres à maîtriser. Dans tous les cas, le choix de la manœuvre doit être réalisé en tenant compte de la largeur de la chaussée ainsi que la façon dont les autres usagers y ont stationné leur véhicule.

Impasse et priorités

De manière générale, ce sont des éléments liés à la signalisation horizontale et verticale qui déterminent la priorité de chaque voie au niveau d’une intersection. Cependant, il est de plus en plus rare que les conducteurs qui sortent leur véhicule d’une impasse soient prioritaires. En effet, le manque de visibilité au niveau de certains carrefours ainsi que la densité de la circulation ont eu peu à peu raison des priorités à droite. Ainsi, pour réduire le risque de collision, les gestionnaires de voirie implantent quasi systématiquement des STOPS, des feux tricolores ou encore des panneaux de « cédez-le-passage » à la sortie d’une impasse.

Les sanctions

Lorsque l’un des différents panneaux d’indication d’impasses est accompagné d’un panneau signalant un sens interdit, le conducteur doit respecter l’interdiction de s’engager dans la voie. Dans le cas contraire, il commet une infraction au Code de la route qui est sanctionnée par une contravention de 4e classe. En plus d’un retrait de 4 points sur son permis de conduire, le contrevenant devra s’acquitter d’une amende forfaitaire d’un montant de 135 euros. En fonction de la gravité des faits constatés par les agents de police ou par les gendarmes, une peine complémentaire de 3 ans de suspension de permis peut être décidée.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Au-delà du respect de la réglementation routière, le conducteur qui s’engage dans une impasse doit être particulièrement vigilant vis-à-vis de son environnement de conduire. En effet, en présence de ce type d’aménagement routier, certains usagers de la route n’hésitent pas à prendre des libertés qui mettent en danger tous ceux et celles qui croisent leur chemin. C’est notamment le cas lorsque les règles de stationnement ne sont pas toujours respectées dans une impasse, ce qui rend complexes aussi bien les manœuvres que les déplacements des piétons.