Contrôle automatique de la pression des pneus ou TPMS

Depuis de nombreuses années, de plus en plus de technologies viennent s’intégrer dans les différents composants des automobiles, afin de renforcer la sécurité des usagers sur les routes. Si certaines de ces technologies ne s’activent que lorsqu’un accident survient, d’autres permettent de réaliser une surveillance constante du véhicule et de ses équipements. C’est notamment le cas des équipements de contrôle automatique de la pression des pneus, présents dans ou près des roues de véhicules, et qui permettent d’alerter le conducteur en cas de chute de pression dans l’un des pneus.

Voyant d'alerte de pression des pneus

AU SOMMAIRE :

Description du système de contrôle automatique de la pression des pneus

Le système de contrôle automatique de la pression des pneus (ou TPMS, pour Tire Pressure Monitoring System), est un équipement de sécurité, obligatoire sur les véhicules neuf depuis le 1er novembre 2014. Apposés sur ou au niveau des roues, les capteurs du système de contrôle automatique de la pression des pneus doivent alerter le conducteur d’un véhicule motorisé si jamais un ou plusieurs de ses pneumatiques perdent jusqu’à 20% de leur pression initiale.

Fonctionnement du TPMS

C’est grâce à différents calculateurs présents au niveau des roues que le système automatique de contrôle de la pression des pneus est capable de mesurer en temps réel la pression comprise à l’intérieur des pneumatiques. En cas de problème, le système pourra alerter le conducteur, par le biais d’un pictogramme ou d’un témoin d’alerte affiché sur le tableau de bord. L’usager devra alors s’arrêter afin de vérifier manuellement la pression de ses pneus. Pour permettre la surveillance du niveau de pression des pneumatiques, les constructeurs de véhicules motorisés ont le choix entre deux types de technologies : les systèmes dits “directs” ou les systèmes “indirects”.

Pompe utilisee pour gonfler un pneumatique

Systèmes directs ou systèmes indirects ?

Les systèmes de surveillance directs sont composés de capteurs, le plus souvent des valves électroniques, qui sont intégrées directement à l’intérieur de la roue et qui récupéreront donc directement dans les roues les informations relatives à la pression de chaque pneumatique.

Les systèmes de surveillance indirects comprennent, quand à eux, des capteurs extérieurs à la roue, qui pourront calculer la circonférence de la roue, et en déduire la pression actuelle de chaque pneumatique. 

Quelle est l’utilité du contrôle automatique de la pression des pneus ?

Les systèmes de contrôle automatique de la pression des pneus ont pour but d’alerter le conducteur lorsque la pression de ses pneumatiques ne lui permet plus de circuler en toute sécurité.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

L’importance de maintenir une pression des pneumatiques correcte 

La pression des pneus est une composante essentielle d’une expérience de conduite en toute sécurité, alors que plus de la moitié des automobilistes français roulent régulièrement au volant d’un véhicule motorisé dont la pression des pneumatiques n’est pas bonne. En plus de l’usure prématurée de leurs pneus, les automobilistes s’exposent à de nombreux dangers s’ils roulent au volant d’une automobile dont les pneus sont sous-gonflés ou sur-gonflés.

Risques associés aux pneumatiques sous-gonflés

Lorsque l’un ou plusieurs des pneumatiques de leur véhicule sont sous-gonflés, les usagers de la route prennent le risque d’augmenter leur consommation de carburant, mais aussi d’augmenter leurs chances de crevaison ou d’accident de la route.

Risques associés aux pneumatiques sur-gonflés

S’ils roulent avec des pneumatiques sur-gonflés, les automobilistes verront leurs distances de freinage augmentées, ainsi que leur adhérence à la route réduite. Le véhicule aura également plus de risques de subir une crevaison si ses pneus sont sur-gonflés.

Nos villes couvertes par la conduite :