Comment se gonfle un pneu à l’azote ?

Une fois par mois environ, les conducteurs doivent surveiller la pression des pneus de leur véhicule. Si ces derniers sont dégonflés, ils vont avoir besoin d’être regonflés. C’est aussi à ce moment que l’usure des pneumatiques est vérifiée. Il existe deux méthodes pour gonfler ses pneus : à l’air ou à l’azote. L’air est la technique la plus utilisée et la plus connue, pourtant gonfler ses pneus à l’azote présente de nombreux avantages.

AU SOMMAIRE :

Pourquoi gonfler son pneu à l’azote plutôt qu’à l’air ? 

Les pneus perdent en pression au fil du temps, c’est pourquoi il faut vérifier régulièrement qu’ils sont bien gonflés. Un pneu sous-gonflé ou sur-gonflé peut être dangereux pour la conduite car il va altérer le freinage ou les changements de direction, voire entraîner une crevaison. De plus, un pneu mal gonflé va s’user plus vite et coûter plus cher en entretien et en changement. Les pneus se dégonflent régulièrement car l’air présent à l’intérieur est très sensible aux écarts de température et à la pression barométrique : un gonflage classique laisse donc rapidement l’air s’échapper et provoque une réduction de la pression dans le pneumatique. Choisir un gonflage à l’azote permet de diminuer par 3 la vitesse de la perte de pression, car l’azote est pur. Contrairement à l’air, il ne contient aucune trace d’humidité ou de poussière. C’est donc un gaz plus “ stable “ que l’air.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les avantages et les inconvénients des pneus gonflés à l’azote

Avantages de gonfler ses pneus à l’azote

Outre le fait de rester gonflé plus longtemps, un pneu gonflé à l’azote présente d’autres avantages non négligeables : 

  • Un pneu gonflé à l’azote garde son niveau de pression plus longtemps.
  • Cela permet au véhicule de consommer moins de carburant et de polluer moins, car le véhicule va faire moins d’efforts lors de la conduite. 
  • Un pneu bien gonflé adhère mieux au sol, le freinage en est donc optimisé.
  • Un pneu rempli d’azote absorbe mieux les chocs : cela rend la conduite plus confortable et moins dangereuse.
  • L’azote est insensible aux températures extérieures, ce qui rend le gonflage identique en été ou en hiver. 

Les inconvénients de gonfler ses pneus à l’azote

Évidemment, aucune technique n’est parfaite : si l’azote présente bien des avantages, il a aussi son lot d’inconvénients. À vous d’arbitrer pour savoir si gonfler vos pneus à l’azote serait assez rentable et adéquat pour votre fréquence de conduite. Si vous souhaitez gonfler vos pneus à l’azote, il faut que vous sachiez que : 

  • L’azote est plus cher que l’air, car plus coûteux à obtenir.
  • Gonfler vos pneus à l’azote ne vous exempte  pas de devoir vérifier leur pression régulièrement.
  • Le gonflage à l’azote ne peut pas se faire dans n’importe quelles stations services, car cela nécessite un gonfleur spécifique ou une bouteille d’azote pour pneu.

Pression des pneus

Azote ou air, quelle est la meilleure méthode pour gonfler ses pneus ? 

Même si gonfler son pneu à l’azote présente quelques contraintes comme le prix un peu plus élevé et la difficulté à trouver des stations services aptes à réaliser ce type de gonflage, les avantages restent nombreux : une pression qui résiste plus longtemps, une baisse de consommation de carburant et des émissions de CO2, des distances de freinage réduites grâce à une meilleure adhérence… Selon votre fréquence et votre type de conduite, c'est à vous de choisir si gonfler vos pneus à l’air ou à l’azote est plus contraignant et/ou plus économique pour vous

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Gonfler un pneu à l’azote : mode d’emploi en 3 étapes

Vérifier la pression du pneu

Avant de regonfler vos pneus, vous devez tout d’abord vérifier la pression de ces derniers  grâce à une jauge de pression, qui doit être positionnée à l’entrée de la valve du pneumatique. Certains véhicules ont des systèmes automatiques de pression des pneus qui préviennent le conducteur lorsque celui-ci doit procéder au re-gonflage de ses pneus. Une fois la jauge positionnée, appuyez sur son bouton. Elle va émettre un léger sifflement puis vous indiquer l’état de pression de vos pneumatiques. 

Attention : si vous avez beaucoup roulé avant de contrôler votre pression, cela peut fausser les données.

Trouver la bonne pression du pneu

Avant de regonfler le pneu, il faut que vous sachiez de quelle pression il a besoin, afin de compléter avec le niveau de pression indiqué par la jauge. Cette mesure est indiquée sur la portière conducteur de votre voiture ou sur la trappe à carburant et reste la même pour un gonflage à l’air ou à l’azote. Elle est généralement située entre 2.1 et 2.5 bars. En cas de forte charge, pensez à gonfler vos pneus avec une pression un peu plus forte que leur pression normale.

Regonfler le pneu

Ensuite, vous pouvez gonfler votre pneu à l’azote ou à l’air selon la méthode que vous avez choisie. Le gonflage se fait avec une pompe, une bouteille d’azote ou un compresseur. C’est une opération à réaliser minutieusement pour ne pas perdre d’azote ou d’air lors de la manipulation. Pendant que vous gonflez vos pneus, pensez à vérifier leur pression afin de ne pas dépasser le seuil maximum recommandé pour votre véhicule. Refermez correctement la valve de votre pneu pour ne pas perdre de gaz.

Voyant relatif à la pression des pneumatiques

Où acheter de l’azote pour gonfler ses pneus ? 

Comme expliqué plus haut, l’azote est difficile à trouver en station-service, même s'il existe de plus en plus d’endroits qui proposent le gonflage des pneus à l’azote. Les magasins automobiles comme Norauto ou Feu Vert vendent de l’azote à gonfler pour vos pneus ; vous pouvez donc en acheter en magasin ou en ligne afin de vous munir d’un petit stock  pour anticiper le prochain gonflage de vos pneus.