Pourquoi faut-il toujours installer les mêmes pneumatiques sur un même essieu ?

Lorsque l’un des pneus d’une automobile subit une crevaison, les usagers doivent généralement procéder à un changement des deux pneus positionnés sur le même essieu. Cette disposition, rendue obligatoire dans la grande majorité des cas par la loi, permet aux usagers de la route de recommencer à conduire sans qu’ils ne risquent de rencontrer des problèmes liés à la différence d’usure potentielle entre les deux pneus installés sur le même train.

AU SOMMAIRE :

Garagiste changeant une roue

Installer des mêmes pneumatiques sur un même essieu : que dit la loi ?

La directive européenne 92/23/CEE du 31 mars 1992 - Annexe IV définit clairement que les usagers de la route doivent équiper sur un même essieu des pneumatiques appartenant au même type, à la condition que l’usager ne circule pas avec une roue de secours.

Le terme “type de pneumatique” est défini dans l’annexe II de cette même directive, et appuie le fait que les véhicules doivent rouler en possédant sur un même essieu des pneumatiques ne présentant aucune différence substantielle au niveau de :

  • la marque
  • la dimension
  • la catégorie d'utilisation (ex : route, neige, usage spécial)
  • la structure (radiale ou diagonale)
  • le code de vitesse
  • l'indice de capacité de charge

Si cette directive indique bel et bien que l’usager doit faire installer des pneumatiques de même marque, même dimensions et destinés au même usage, les pneus n’ont pas besoin d’appartenir exactement au même modèle, dès l’instant où leurs caractéristiques sont compatibles. Néanmoins, il est généralement plus simple de faire installer deux pneus rigoureusement identiques, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Pourquoi est-il conseillé de changer ses pneumatiques par deux ?

Si, en plus des différentes obligations légales, il est fortement conseillé de procéder au changement de ses pneumatiques par deux suite à une crevaison par exemple, c’est principalement pour des questions de sécurité. En effet, des pneumatiques installés sur un même essieu mais n’ayant pas le même niveau d’usure ne répondront pas de la même manière face aux sollicitations générées durant le trajet. Le véhicule risquerait alors de rencontrer des problèmes au niveau de son équilibre, ce qui pourrait provoquer des pertes de stabilité lors du freinage ou dans les courbes.   

Changement des deux pneus sur un meme essieu

Doit-on obligatoirement changer les deux pneumatiques en cas de crevaison ?

Contrairement à ce que beaucoup d’usagers de la route peuvent penser, il n’est pas strictement obligatoire de changer les deux pneumatiques d’un véhicule suite à une crevaison. Cependant, pour que l’ancien pneumatique puisse rester installé sur le véhicule dans le cadre d’un changement de pneumatique suite à une crevaison, il faut que la différence d’usure entre les deux pneus ne dépasse pas les 5 mm d’épaisseur, comme le définit l’arrêté du 18 septembre 1991.

Dans ce cas de figure, les usagers de la route pourront faire remplacer uniquement le pneumatique ayant subi la crevaison. Dans les autres cas, il faudra procéder au remplacement des deux pneumatiques installés sur l’essieu.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Sanctions en cas de non-respect de ces dispositions

Si un usager de la route fait monter sur son véhicule des pneumatiques qui ne remplissent pas les obligations imposées par la loi et si ce manquement est remarqué par les agents des forces de l’ordre, le conducteur recevra une contravention de quatrième classe comprenant notamment une amende forfaitaire d’un montant de 135 €. Dans le cas où la différence entre les deux pneumatiques installés sur un même essieu représenterait un risque pour le conducteur comme pour les autres usagers, les agents pourront également procéder à l'immobilisation du véhicule.

Nos villes couvertes par la conduite :