Les chaînes à neige

Les chaînes à neige sont constituées de plusieurs portions de chaînes en métal permettant aux véhicules de circuler sur des surfaces enneigées. Cet équipement de sécurité doit être placé autour des pneus afin de renforcer l’adhérence du véhicule sur la neige.

Chaine a neige comme equi^pement de securite des automobiles

Tout savoir sur les chaînes à neige

Contrairement aux pneus hiver et aux pneus cloutés, la mise en place de chaînes à neige peut être obligatoire en présence de fortes chutes de neige, mais également dans les cas où la neige n'a été retirée de la chaussée.

En plus des différentes tailles, qui sont adaptées à la diversité des tailles de roues, il existe plusieurs catégories de chaînes à neige. En fonction leur forme, elles n’ont pas le même impact sur la tenue de route du véhicule.

Pourtant, l'ensemble des chaînes à neige ont une composition similaire : il s’agit d’un fil de mailles pliées et soudées. Les modèles haut de gamme proposés par certaines marques disposent de mailles plus grandes et parfois aussi, d’une protection anticorrosion qui permet d’améliorer la durée d'utilisation des chaînes à neige.

Une fois équipé, le véhicule ne pourra plus dépasser la vitesse maximale de 50 km/h.

🚦 Consultez la définition complète des chaînes à neige 🚦

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Historique

C’est en 1904 que l’américain Harry D. Weed a inventé les chaînes à neige. Pourtant, il faudra attendre 1935 pour que le Canadien Auguste Trudeau obtienne un brevet d’invention pour sa chaîne d’automobile portante et antidérapante. Dans le dossier de demande du brevet, on retrouve plusieurs éléments, dont la revendication d’invention, une description de la chaîne ainsi que les dessins techniques. C’est un procureur, qui après un examen approfondi des différents éléments, a validé le brevet.

Panneau B26 « équipements spéciaux obligatoires »

L’utilisation de chaînes à neige peut être obligatoire, par exemple lors de l’accès au tunnel du Mont Blanc. Dans ce cas, c’est le panneau de signalisation identifié en tant que B26, qui informe que les équipements spéciaux sont obligatoires.

Celui-ci est installé en bordure de chaussée et il impose aux véhicules qui roulant sur la voie à l’entrée de laquelle il est implanté de ne rouler qu’avec des chaînes à neige positionnées sur deux de leurs roues motrices minimum. L’obligation s'arrête au niveau du panneau B44 qui indique la fin d’obligation de l’usage de chaînes à neige.

Panneaux des chaînes à neige

Avantages et inconvénients des chaînes à neige

Comme tous les dispositifs permettant de circuler dans des conditions climatiques difficiles, l’utilisation des chaînes à neige présente des avantages et des inconvénients.

Les avantages

En cas de forte neige, ce sont les chaînes à neige qui offrent la meilleure adhérence des pneus du véhicule. Contrairement aux pneus neige et aux pneus cloutés, les chaînes à neige ne se montent généralement que sur les deux roues motrices du véhicule. Ce n’est pas valable pour les voitures à propulsion ou encore les 4x4 où il est conseillé de réaliser un montage sur les quatre roues.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les inconvénients

Peu importe les modèles, de manière générale, il est assez difficile de monter des chaînes à neige sur un véhicule. Aussi, il faudra user de patience pour mener à bien la manœuvre, surtout pour les conducteurs débutants. Mauvaise nouvelle, lorsqu’elles sont de moindre qualité, et donc moins chères à l’achat, les chaînes à neige rouillent facilement et cela diminue leur durée de vie.

Les conducteurs qui opteront pour l’utilisation de chaînes à neige devront garder à l’esprit qu’un minimum d’entretien est nécessaire. Aussi, il faudra les nettoyer puis les sécher après chaque usage avant les ranger dans leur emballage.

Nos villes couvertes par la conduite :