Quel niveau de viscosité choisir pour son huile moteur ?

L’huile moteur est un liquide utilisé pour lubrifier les différentes pièces du moteur. Cela permet d’éviter les frottements et la dégradation des éléments mécaniques qui composent le moteur de la voiture. L’huile moteur protège aussi de la corrosion et des saletés. Elle rend l’ensemble du bloc moteur étanche tout en permettant de refroidir le système lorsqu’il atteint des températures élevées. Il n’est pas toujours facile de choisir l’huile moteur adaptée à son véhicule : la viscosité de l’huile joue un rôle important dans le bon fonctionnement de la voiture et dépend de plusieurs paramètres, dont le froid. Découvrez comment bien choisir votre huile moteur en fonction de son niveau de viscosité.

AU SOMMAIRE :

Huile visqueuse qui coule

De quoi est composée l’huile moteur ? 

Il existe 3 grandes catégories d’huile moteur : l’huile minérale, l’huile de semie synthèse et l’huile de synthèse, la plus récente et la plus adaptée aux moteurs modernes. L’huile minérale quant à elle est l’une des premières à avoir existé. Elle nécessitait une vidange 1 à 2 fois par an où lorsque le kilométrage atteignait entre 2500 et 5000 kilomètres. Cela dépendait évidemment du type de véhicule, du filtre à huile et de la qualité de ce dernier. L’huile minérale est encore utilisée sur des moteurs datant d’avant 2000. Les huiles de synthèse quant à elles doivent être vidangées tous les 1 à 2 ans ou tous les 10 000 à 20 000 kilomètres maximum. Les moteurs récents ne peuvent pas supporter l’huile minérale, attention donc à l’huile moteur que vous choisissez. Cela risquerait d’encrasser le filtre à particule de votre véhicule. En parallèle, le moteur pourrait être mal lubrifié et se casser très rapidement. Le choix de l’huile moteur est donc très important pour le bien-être de votre voiture et de votre conduite.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an

Comment choisir son huile moteur ?

Plusieurs éléments sont à prendre en compte lors du choix de votre huile moteur : le niveau de viscosité et la composition sont les principaux. Le choix d’une huile adaptée au moteur de son véhicule permet de réaliser des économies de carburant et donc de réduire les émissions de CO2 produites : deux bonnes raisons de lire attentivement cet article afin de choisir l’huile moteur la plus adéquate. La meilleure façon de choisir son huile moteur est tout d’abord de se référer au carnet d’entretien du véhicule. Il y sera indiqué tout ce qu’il faut savoir pour entretenir correctement le moteur. Si une huile spéciale doit être utilisée, cela sera indiqué également. Si vous avez le moindre doute, consultez votre carnet d’entretien ou le vendeur de votre voiture. Évidemment, vous n’utiliserez pas la même huile si vous avez un moteur essence ou diesel. Il existe des huiles spéciales pour chaque moteur, ou bien des huiles moteurs qui fonctionnent pour les deux.

Photographie montrant un bidon d'huile de moteur en train d'être versé dans le réservoir d'huile d'une automobile.

Qu’est-ce que la viscosité de l’huile et comment la lire ? 

La viscosité d’une huile moteur correspond à la fluidité de cette dernière. La viscosité peut varier en fonction de la température : plus il fait chaud, plus l’huile est liquide. Plus il fait froid, plus l’huile est pâteuse ; elle peut même geler en cas de grand froid. Certaines huiles ont des indices de viscosité plus faibles que les autres : cela signifie qu’elles vont résister au froid et rester fluides même en cas de très basses températures inférieures à 0 degrés. Dans ce cas de figure, l’indice de viscosité de l’huile est compris entre 0W et 5W. D’autres huiles vont être plus résistantes à la chaleur et rester fluides même au dessus de 30 degrés. L’indice de viscosité de l’huile est donc indiqué entre W30 et W50.

L’indice de viscosité de l’huile indiqué sur les bidons se divise en deux parties. Prenons l’exemple d’une huile moteur avec un indice 20W50.

  • 20W indique l’indice de fluidité à froid.
  • 50 indique l’indice de fluidité à chaud.

Selon les moteurs et les autres éléments mécaniques de votre voiture, vous devrez choisir des indices froids ou chauds plus ou moins élevés. Chaque voiture à un indice de viscosité recommandé, car tous les systèmes ne fonctionnent pas de la même façon. Certains véhicules ont besoin de plus de viscosité que d’autres dans leur huile. De plus, vous pouvez choisir des huiles différentes selon la saison : il existe des huiles d’été et des huiles d’hiver. Les huiles d’été auront des indices de viscosité compris entre 20 et 50 tandis que les huiles d’hiver auront un indice de viscosité qui se lira entre 0W et 25W.  Plus l’indice est proche de 0, plus l’huile est fluide et se prépare rapidement à fonctionner dans le moteur. Cela permet aussi de réaliser des économies de carburant. D’un autre côté, une huile moins fluide protège mieux grâce à son épaisseur. Voici une liste montrant la température maximum pouvant être utilisée des indices d’huile à froid différents : 

  • Une huile d’une viscosité de 20W peut être utilisée jusqu’à -10 degrés.
  • Une huile d’une viscosité de 15W peut être utilisée jusqu’à -15 degrés.
  • Une huile d’une viscosité de 10W peut être utilisée jusqu’à -20 degrés.
  • Une huile d’une viscosité de 0,5W peut être utilisée jusqu’à -25 degrés.
  • Une huile d’une viscosité de 0W peut être utilisée jusqu’à -30 degrés.

Plus l’indice de viscosité est faible, plus l’huile reste fluide même en cas de très basse température.