Tout savoir sur les moteurs à chaîne

Le fonctionnement des véhicules motorisés est une mécanique complexe, comportant de très nombreux éléments évoluant les uns en synergie avec les autres. Tous ces éléments peuvent subir différemment les frottements induits par le fonctionnement mécanique ou les changements de température extérieure. C’est notamment le cas de la motorisation dite  “à chaîne”. Réalisée en acier, la chaîne de distribution est nettement plus résistante et imposante qu’une courroie de distribution en caoutchouc, qui est plus légère mais aussi généralement moins solide.

AU SOMMAIRE :

Chaine de distribution d'un moteur d'automobile

La motorisation à chaîne : qu’est-ce que c’est ?

La motorisation à chaîne est une forme de motorisation utilisant une chaîne de distribution afin de transformer l’énergie générée par le moteur en un mouvement destiné à faire avancer le véhicule. C’est la chaîne de distribution qui va permettre de créer une synchronisation entre le vilebrequin et l’arbre à cames. Si son rôle est le même que celui des courroies de distribution, les caractéristiques des chaînes de distribution rendent ces éléments très différents des courroies.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Tout savoir sur la chaîne de distribution

La chaîne de distribution installée sur les moteurs à chaîne est un élément appartenant à la mécanique des véhicules. Puisqu’elle est réalisée en acier (avec quelques patins et guides en caoutchouc pour assurer son bon fonctionnement) cette chaîne est nettement plus robuste que les autres composants jouant un rôle équivalent. Sujette à de très nombreux frottements lorsque le véhicule est en mouvement, la chaîne de distribution est lubrifiée constamment grâce à la présence de l’huile moteur.

Cet élément du moteur est tellement résistant que certains constructeurs automobiles estiment qu’il pourrait accompagner la voiture tout au long de sa vie. Cependant, il reste conseillé de faire vérifier sa chaîne de distribution après 200 000 km au minimum, afin de s’assurer qu’elle ne s’est pas détendue dans le cadre du fonctionnement du véhicule motorisé.

Les avantages et les inconvénients d’une motorisation à chaîne

Si la chaîne de distribution possède de nombreuses qualités, elle n’est pas non plus exempte d’un certain nombre de défauts, qui poussent parfois les usagers de la route à lui préférer des alternatives moins coûteuses sur le long terme.

Chaine de distribution d'un moteur de voiture vue de dessus

Avantages d’un moteur à chaîne

Le principal avantage des chaînes de distribution est lié au fait que ces éléments n’ont pas besoin d’entretien ou presque. S’il est fortement conseillé de réaliser des examens de contrôle après 200 000 km (ce qui représente déjà une certaine distance), certains constructeurs se permettent même de repousser cette vérification à 400 000 km. Et qui dit moins de vérifications dit moins de changements et moins de frais d’entretien, ce qui représente toujours un bénéfice non négligeable pour les conducteurs.

Les composants de la chaîne de distribution lui permettent également de bénéficier d’une meilleure résistance aux frottements et aux agressions extérieures. Les changements de conditions atmosphériques ont donc nettement moins de chances d’affecter une chaîne de distribution qu’une courroie de distribution en caoutchouc, qui peut être fragilisée par un temps trop froid ou par une vague de chaleur trop forte.

Enfin, la présence d’une chaîne de distribution plus résistante plaît énormément aux acheteurs désireux de se tourner vers un véhicule d'occasion, et qui auront moins de chances de subir une panne lorsqu’ils conduiront leur nouveau véhicule.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Inconvénients d’un moteur à chaîne

S’ils possèdent de nombreux avantages, les moteurs à chaîne présentent également un certain nombre de défauts. L’un de ces défauts est directement lié à l’une de ses qualités : sa résistance. En ne surveillant pas suffisamment leur chaîne de distribution, les usagers de la route prennent le risque de subir certaines avaries, qui pourraient se solder par un remplacement de la chaîne souvent très coûteux.

Un autre inconvénient provient de ses composants. En effet, si elle est faite en acier, ce qui la rend plus résistante, elle est également nettement plus lourde qu’une courroie en caoutchouc. Ce poids additionnel se caractérise irrémédiablement par un déficit de puissance du moteur, qui se répercute non seulement sur la consommation de carburant de l’automobile, légèrement plus importante, mais également sur le bruit généré par la motorisation, lui aussi plus important.

L’alternative à la motorisation à chaînes

Tous les moteurs ne fonctionnent pas grâce à l’action d’une chaîne de distribution, certains constructeurs leur préférant des courroies de distribution en caoutchouc. Si ces courroies sont nettement moins résistantes, et doivent donc faire l’objet d’une attention plus soutenue. Mais ces courroies sont aussi plus légères, et n’entraînent donc pas de surconsommation de carburant. De plus, grâce aux dernières technologies développées afin d’améliorer ces équipements, la durée de vie de certaines courroies atteindre jusqu’à 10 ans ans ou s’étendre sur 200 000 km, soit autant que les chaînes de distribution. 

Nos villes couvertes par la conduite :