Les portières antagonistes des véhicules motorisés

Si les usagers de la route voient tous comment fonctionnent les portières classiques des automobiles, tous ne savent pas que d’autres types d’ouvertures peuvent se retrouver sur l’habitacle des véhicules motorisés. C’est notamment le cas des portières antagonistes, un système spécifique permettant aux portières de s’ouvrir vers l’arrière du véhicule, et non vers l’avant comme pour le système classique.

AU SOMMAIRE :

Automobiles ancienne equipee de portieres antagonistes

Portières antagonistes : définition 

Les portières antagonistes sont des systèmes de portières pouvant équiper les véhicules motorisés, et dont la principale spécificité réside dans le fait qu’elles s’ouvrent dans le sens inverse par rapport aux portières classiques.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Spécificités et fonctionnement des portes antagonistes

Si les portières antagonistes comportent les mêmes composants, à savoir un système d’ouverture intégrant des charnières installées sur l’habitacle ainsi que des poignées intérieures et extérieures, et si elles fonctionnent de la même manière que des portières classiques, les portières antagonistes ne s’ouvrent pas dans le même sens que les autres portières. Alors que des portières classiques s’ouvrent de l’arrière du véhicule vers l’avant, permettant alors à l’usager de passer derrière la porte pour entrer et sortir du véhicule, les portières antagonistes s’ouvrent de l’avant vers l’arrière. Les usagers de la route souhaitant entrer ou sortir d’un véhicule équipé de portières antagonistes passeront alors devant la portière ouverte, et non plus derrière comme c’est le cas avec les portières classiques.

Poignees de portieres antagonistes

Pourquoi installer des portières antagonistes sur un véhicule motorisé ?

Si elles se font assez rares sur les véhicules modernes, les constructeurs automobiles n’hésitent pas à continuer d’intégrer ce type de portières sur certains de leurs modèles. Il est notamment possible de retrouver des portières antagonistes installées sur des concept-car, afin de donner au véhicule présenté une ligne et une personnalité plus marquées par le biais de ces portières surprenantes.

Mais il est également possible de retrouver des portières antagonistes dans la vie de tous les jours, notamment sur certains modèles de monospace. En effet, l’intégration de portières s’ouvrant vers l’arrière au niveau des places dédiées à l’installation des passagers, tout en ajoutant des portières classiques à l’avant du véhicule offrent aux conducteurs une meilleure marge de manœuvre pour interagir avec les places arrière. Cette configuration s’avère extrêmement intéressante pour les usagers devant installer un enfant en bas âge sur un siège auto.

Les constructeurs de certains modèles de véhicules équipés d’une paire de portières classiques sur l’avant et de portières antagonistes à l’arrière vont même jusqu’à faire disparaître le montant central de l’habitacle, afin de permettre aux passagers de bénéficier d’encore un peu plus d’espace en retirant les seuls obstacles pouvant entraver leur bonne installation dans le véhicule.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Les risques et les dangers associés aux portières antagonistes

Si elles sont généralement connues sous le nom de “portières antagonistes”, ces portières spécifiques portent également le nom bien moins appréciable de “portières suicide”. Ce surnom vient tout droit des années 1960. En effet, si ce système équipait certains modèles de véhicules iconiques, celui-ci fût rapidement interdit. Lorsque les véhicules circulaient le long du réseau routier, le vent s’infiltrait dans les embrasures des portières, ce qui avait pour effet de les ouvrir, voire parfois même de les arracher de l’automobile.

Nos villes couvertes par la conduite :