Tout savoir sur les radars double face

Chaque année, de nombreux conducteurs sont sanctionnés par des radars fixes prenant un cliché de leur véhicule pris en flagrant délit d’excès de vitesse. Mais malheureusement, tous ces clichés (qui peuvent prendre en photo l’avant ou l’arrière du véhicule), ne sont pas forcément exploitables. Les autorités ont donc commencé à déployer en France des radars double face, leur permettant ainsi de prendre une photographie de l'avant et de l'arrière du véhicule, afin de sanctionner plus efficacement les conducteurs ne respectant pas les limitations de vitesse sur les routes.

AU SOMMAIRE :

Radar discriminant implante hors agglomeration

Qu’est-ce que le radar double face ?

Les radars double face sont des modèles de radars fixes et contrôlant la vitesse de circulation des usagers de la route dans un sens de circulation défini. Comme leur nom l’indique, ces équipements spécifiques embarquent deux organes permettant la prise de clichés photographiques capables de flasher les véhicules contrevenants, d’où leur nom de "double face".

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Ne pas confondre radars double face et radars double sens

Si leurs noms se ressemblent légèrement, il ne faut pas confondre radars double face et radars double sens. En effet, si les premiers sont capables de prendre deux photos d’un même véhicule circulant le long d’une voie donnée, seuls les seconds peuvent contrôler la vitesse des véhicules motorisés dans deux sens de circulation simultanément.

Fonctionnement des radars double face

La principale spécificité des dispositifs de radars dits “double face” est qu’ils embarquent deux fois le matériel nécessaire à la prise des clichés de véhicules motorisés circulant en infraction. Ces éléments sont cependant implantés sous des angles différents, ce qui leur permet de prendre un cliché de l’avant du véhicule, ainsi qu’un cliché de sa partie arrière.

Une cabine de radar tourelle

Les différents types de radars double face

Deux formes de radars double face ont été testées durant quelques mois par les autorités, qui si elles embarquent les mêmes équipements, se différencient par leur nombre de cabines et leur mode d'installation :

  • certains de ces dispositifs comportent une seule et unique cabine, installée perpendiculairement à la voie de circulation surveillée. Leurs appareils photographiques sont dirigés vers la route. Ainsi, si un usager devait croiser un radar double face, le système de prise photographique situé sur la gauche prendrait une photo de l’avant du véhicule lors de son arrivée au niveau du radar, alors que le second système, dirigé vers la droite, flasherait quant à lui la partie arrière du véhicule s’éloignant du radar
  • d’autres de ces dispositifs sont composés de deux cabines installées à une dizaine de mètres l’une de l’autre. La première cabine, installée sur un mât et dirigée vers la droite, va permettre de prendre un cliché de l’arrière du véhicule. De son côté, la seconde cabine tournée vers la gauche pourra prendre un cliché de l’avant du véhicule simultanément à la première photographie
Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Quelles sont les différences pour les usagers de la route ?

Si ces radars ont fait l’objet d'expérimentations en situations réelles avant leur déploiement en France à la fin de l’année 2019, l’objectif premier était de vérifier leurs performances. En effet, d’après le site de la Sécurité Routière, environ 38% des clichés pris par les radars automatiques sont inexploitables, et ne peuvent donc pas donner lieu à une contravention. En prenant deux photographies lors d’une même infraction, les autorités augmentent ainsi fortement les chances d’obtenir au moins un cliché utilisable, ce qui augmente de fait les chances de pouvoir sanctionner les usagers de la route en infraction.

De même, ces modèles spécifiques de radars permettent de mettre tous les usagers de la route au même niveau, car si auparavant les conducteurs de deux roues motorisés, dont les véhicules ne sont équipés que d’une plaque de signalisation à l’arrière, avant une chance de passer entre les mailles du filet lorsque le radar ne prenait des photos que de face, ce ne sera plus le cas face aux radars double face.

Nos villes couvertes par la conduite :