Le stationnement des automobiles dans Paris

Si le stationnement des automobiles et des autres catégories de véhicules motorisés n’a jamais été très évident dans Paris, le stationnement a été rendu encore plus difficile au fur et à mesure de l’évolution des usages des voies de circulation dans la capitale. Entre 2001 et 2015, pas moins de 61 000 places de stationnement ont été supprimées, afin de permettre l’installation des espaces dédiés aux Vélib’, et anciennement aux Autolib’. Mais malgré le nombre important de suppressions, les places de stationnement encore accessibles ne manquent pas dans Paris. Ainsi, les différents profils d’usagers, qu’ils soient visiteurs ou résidents, ont toujours la possibilité de se garer dans les différentes places de stationnement souterraines ou en surface, présentes un peu partout dans la capitale.

AU SOMMAIRE :

Automobile blanche stationnement agglomeration

Les différents types de stationnement dans la capitale

Lorsqu’il s’agit de stationner dans Paris, les usagers de la route ont généralement le choix entre chercher une place de stationnement en surface ou se rabattre sur l’un des nombreux parkings souterrains installés un peu partout dans la capitale. Au total, ce sont près de 285 000 places de stationnement, payantes la plupart du temps, qui sont disséminées dans Paris, et prêtes à accueillir les véhicules des usagers, qu’il s'agisse de résidents parisiens ou de simples visiteurs.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Le stationnement de surface dans Paris

Le stationnement de surface dans Paris est fortement réglementé. En effet, ce sont quelque 134 115 places de stationnement de surface qui sont disséminées un peu partout dans la capitale. Il est aisé de comprendre l’importance de leur contrôle et du bon respect des règles qui sont associées à ces places de stationnement.

Le stationnement dans Paris est, la plupart du temps, payant du lundi au samedi, entre 9 h et 20 h. Le stationnement de surface est gratuit en dehors de ces horaires, et les jours fériés dans certaines rues. Le stationnement de surface est cependant limité à une durée maximum de 6 heures consécutives sur un même emplacement, afin de permettre un meilleur roulement des places de stationnement entre les véhicules. Pour les usagers souhaitant se garer gratuitement dans Paris, il ne restait que 586 places de stationnement de surfaces gratuites dans toute la capitale 

Le stationnement souterrain dans Paris

Avec ses 125 parcs de stationnement souterrain intra-muros référencés en 2017, la capitale comprend un peu plus de 66 000 places de parking souterraines. Ces parcs de stationnement sont concédés à des entreprises privées, et seuls 66 de ces parcs proposaient un tarif résidentiel ou un tarif “petit rouleur” pour les habitants de la capitale.

Voitures stationnees dans un parking souterrain

Le stationnement résidentiel dans Paris

Les usagers bénéficiant d’une carte de stationnement résidentiel parisienne ne sont pas soumis à la limite de 6 heures consécutives. Lorsque ces conducteurs stationnent dans l’une des quatre zones situées à proximité de leur domicile, ils peuvent rester sur leur place de stationnement pour une durée de 7 jours consécutifs au maximum (hors jours fériés). Les automobilistes possédant une carte de stationnement résidentiel valable dans la capitale pourront alors régler le montant de leur stationnement à la journée (1,5 € par jour) ou sur une base hebdomadaire (9€ par jour). À la fin de l’année 2017, près de 110 000 Parisiens bénéficiaient d’une carte de stationnement résidentiel.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Le forfait post-stationnement dans la capitale

Paris a adopté, comme toutes les villes françaises, le forfait Post-Stationnement mis en place depuis le 1er janvier 2018, suite à la mise en oeuvre de la loi de dépénalisation du stationnement payant. 

Les contrôles sont réalisés par deux opérateurs agréés :

  • Moovia, qui réalise des contrôles dans les 8ème, 9ème, 10ème, 17ème, 18ème et 19ème arrondissements
  • Streeto, qui réalise des contrôles dans les autres arrondissements de la capitale  

Le tarif du Forfait Post-Stationnement (FPS) payé par les usagers correspond au tarif de 6 heures de stationnement consécutif en fonction de la zone dans laquelle ils sont stationnés.

D’après les chiffres publiés sur le site de la Mairie de Paris, en 2017, seulement 10% des Parisiens ne payaient pas le coût de leur stationnement, alors que seul 10% des visiteurs s’arrêtant dans la capitale payaient leur stationnement. Ces chiffres impressionnants ont généré à eux seuls un manque à gagner de près de 300 millions d’euros pour la ville de Paris.

Nos villes couvertes par la conduite :