Que faire face à une arnaque lors de la vente d’une voiture ?

Il n’est pas toujours simple pour les usagers de la route d’acheter ou de vendre une voiture en tant que véhicule d’occasion, notamment à cause du fait qu’ils ne sont pas à l’abri d’un risque d’arnaque, et ceci qu’ils soient les acheteurs ou les vendeurs lors de la transaction en question.

AU SOMMAIRE :

Jeune couple achetant une voiture d'occasion

Quelles sont les différentes arnaques dont peuvent être victimes les acheteurs de voitures d’occasion ?

Les conducteurs qui souhaitent acheter une voiture d’occasion peuvent subir une arnaque de la part du vendeur, qui peut vous mentir sur les spécificités du véhicule afin de vous faire penser que vous faites une meilleure affaire par rapport à l’état réel du véhicule.

Les acheteurs peuvent donc se retrouver face à une arnaque telle qu’un compteur kilométrique trafiqué, un vice caché, une voiture volée dont vous deviendrez le receleur, même si vous ne saviez pas que le véhicule avait été volé, ou bien encore une arnaque à l’épave, dans le cadre de laquelle une voiture destinée à la casse est retapée de façon à la rendre présentable, mais n’est plus apte à la conduite.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Les arnaques pouvant toucher les vendeurs de voitures d’occasion

Les usagers de la route qui choisissent de vendre leur voiture sur le marché de l’occasion peuvent eux aussi faire l’objet d’arnaques, alors que le véhicule qu’ils souhaitaient mettre en vente ne faisait l’objet d’aucune arnaque en lui-même. La grande majorité des arnaques qui touchent les personnes qui souhaitent vendre leur voiture d’occasion sont des arnaques liées au paiement.

Ces arnaques peuvent prendre la forme d’un chèque de banque falsifié, d’un virement bancaire réalisé depuis un compte approvisionné avec un faux chèque, un paiement réalisé avec un chèque dont le montant est supérieur au montant convenu pour la vente, ou bien encore un règlement réalisé à l’aide de faux billets.

Dans tous les cas, une fois cette arnaque réalisée, le vendeur se retrouve à la fois sans sa voiture, puisque celle-ci est généralement emmenée par l'acheteur après la conclusion de la vente, mais aussi sans son argent puisque le paiement qui lui a été remis n’est pas un vrai paiement.

Une autre forme d’arnaque qui peut toucher les vendeurs de voitures d’occasion est liée à la non-déclaration du changement de propriétaire auprès de la préfecture, ce qui fait que l’ancien conducteur continuera de recevoir les contraventions à la place du nouveau propriétaire. De plus, les usagers peuvent faire l’objet d’un détournement des informations présentes sur le carnet d’entretien ou sur la carte grise, ce qui permet à des arnaqueurs de créer des annonces frauduleuses.

Inspection d'un vehicule motorise avant sa mise en vente sur le marche de l'occasion

Comment éviter les arnaques lors de la vente d’une voiture ?

Choisir une forme du paiement sécurisée

Pour se couvrir face à une potentielle arnaque, les vendeurs peuvent demander à leur acheteur que celui-ci règle le montant convenu par le biais d’un moyen de paiement présentant certaines garanties de sécurité, comme par exemple le chèque de banque, le vendeur pouvant vérifier qu’il s’agit d’un vrai en appelant par téléphone la banque émettrice du chèque, via un numéro recherché sur internet, et non pas un numéro fourni par l’acheteur, car ce numéro pourrait faire partie d’une éventuelle arnaque.

Ne jamais transmettre de copies de ses documents personnels

Le fait de transmettre la copie d’un document officiel peut avoir des répercussions importantes, comme le prouvent les nombreuses usurpations de plaques d’immatriculation mais aussi bien d’autres arnaques.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Faire attention au véhicule et à son origine

Si vous cherchez à acheter un véhicule d’occasion mais que vous ne vous y connaissez pas suffisamment en voitures d’occasion, vous ne devez pas hésiter à emmener avec vous un connaisseur ou un expert automobile afin de vérifier si l’état de la voiture est conforme à ce qui est présenté dans l’annonce. De plus, vous ne devrez pas hésiter à passer par la plateforme Histovec afin de vérifier l’historique de la voiture proposée à l’occasion. 

Choisir le dépôt-vente

Les vendeurs d’une voiture d’occasion qui souhaitent s’assurer de ne faire l’objet d’aucune arnaque ont la possibilité de passer par le dépôt-vente pour leur voiture d’occasion. Dans ce cas, vous laisserez votre voiture entre les mains d’un professionnel afin que celui-ci gère la vente. Vous devrez alors rémunérer le vendeur pour sa prestation grâce à une commission sur le prix de vente du véhicule d’occasion.