Quels sont les profils des candidats au Code de la route en candidat libre ?

Passer l’examen du Code en candidat libre, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? À vrai dire, cela dépend pour beaucoup du profil du candidat. En effet, si les cursus de formation traditionnels correspondent plus aux attentes des plus jeunes, s’inscrire en candidat libre répond à d’autres besoins ou à d’autres situations. À partir des chiffres officiels, il est possible d’établir les profils de 3 grandes catégories de candidats qui se présentent à l’examen du Code de la route en candidat libre : les actifs de 18 à 25 ans, les conducteurs expérimentés veulent conduire une nouvelle catégorie de véhicule et les conducteurs ont dû faire face à une annulation de leur permis de conduire à la suite d’un délit routier.

En France, 3 grandes catégories de candidats passent à l’examen du Code en candidat libre

Si l’on en croit les derniers chiffres officiels, de plus en plus de candidats aux permis de conduire passent leur code de la route en candidat libre. En effet, grâce à la loi Macron, les modalités de passage de l’épreuve théorique ont évolué et à présent, il n’est plus nécessaire de s’inscrire dans une auto-école pour participer à une session d’examen officielle. Cette évolution doit permettre de faciliter l’accès à l’apprentissage du code de la route et de la conduite à de nouveaux profils de candidats, dont la disponibilité est souvent moins importante que celle des 16-18 ans.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les 18-25 ans qui sont entrés dans la vie active

Qu’on se le dise, en province il est difficile de décrocher un premier emploi lorsque l’on n’est pas titulaire du permis de conduire. Aussi, la première étape pour y parvenir est de valider l’épreuve théorique générale. Malheureusement, les horaires d’ouverture des auto-écoles ne correspondent pas toujours avec les impératifs des jeunes actifs. Entre cours et job étudiant, il n’est pas toujours aisé de mettre de dégager des créneaux pour réviser son code et surtout de maintenir un rythme de formation durant plusieurs semaines. Sans doute est-ce pour toutes ces raisons que ces profils s’inscrivent à l’examen du Code en candidat libre.

Les conducteurs expérimentés qui passent une nouvelle catégorie de permis

Une fois obtenu, le code a une durée de validité limitée de 5 ans. Au-delà de cette période, pour passer une nouvelle catégorie de permis, il faudra à nouveau décrocher l’examen théorique. Même si, de prime abord, cela peut paraître contraignant à souhait, le Code de la route a beaucoup évolué ces dernières années et une piqûre de rappel ne fait jamais de mal. De plus, cela doit permettre aux conducteurs expérimentés de gommer les mauvaises habitudes qu’ils ont pu acquérir après plusieurs années de conduite et donc, repartir du bon pied  !

Candidat révisant pour l'examen du code de la route

Les conducteurs dont le permis a été annulé

Chaque année en France, des conducteurs voient leur permis de conduire être annulé suite à une décision judiciaire, après avoir commis un délit particulièrement grave ou une récidive. Après avoir purgé leur peine, ces derniers doivent généralement passer à nouveau les épreuves du permis de conduire. De manière générale, de par leur profil, présenter le code en candidat libre leur permet de gagner du temps. Cependant, compte tenu de leur passif, ils devront aborder cette étape de formation avec beaucoup de sérieux. En effet, s’ils ont été sanctionnés c’est justement parce qu’ils ne respectaient pas la réglementation routière...

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Passer l’examen du Code de la route en candidat libre ne veut pas forcément dire apprendre en solo. En effet, il est tout à fait possible de s’inscrire à une formation à la conduite en ligne pour se remettre à niveau ou améliorer ses connaissances théoriques. Ainsi, le candidat pourra accéder au contenu pédagogique, à moindre coût, puisqu’il n’aura pas besoin de s’inscrire dans une auto-école. Par contre, les démarches d’inscription pour obtenir un numéro NEPH ainsi qu’une place d’examen sont à la charge du candidat.

Nos villes couvertes par la conduite :