Tout savoir sur les feux comportementaux

Tous les feux de signalisation n’ont pas uniquement pour mission de gérer les ordres de passage au niveau des carrefours. En effet, certains de ces éléments de la signalisation lumineuse appelés “feux comportementaux”, sont capables d’adapter le feu affiché en fonction du comportement des usagers de la route.

AU SOMMAIRE :

Feu de signalisation vert à Paris

Feux comportementaux : définition

Les "feux tricolores asservis à la vitesse", ou feux comportementaux, sont des feux tricolores de signalisation spécialement conçus pour adapter leur comportement en fonction de la circulation.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Fonctionnement des feux comportementaux

Les dispositifs connus sous le nom de feux comportementaux sont composés de deux feux et de deux répétiteurs tricolores, ainsi que de deux systèmes radars permettant de calculer efficacement la vitesse des usagers de la route s’approchant du feu tricolore.

Le système radar, qui calcule la vitesse entre 50 et 200 mètres avant le feu, permet de définir si le véhicule circule à une vitesse au-dessus de la limitation autorisée, ou s’il suit les réglementations en vigueur le long de la voie. 

En fonction de la vitesse constatée et du type de feu comportemental installé, celui-ci adaptera son comportement en conséquence :

  • en passant son feu au rouge si l’usager circule trop rapidement
  • en passant son feu au vert si l’usager circule à la bonne vitesse

Feu orange en agglomeration

Utilité des feux comportementaux

Les feux comportementaux permettent de modifier efficacement les comportements des usagers circulant en agglomération. Ainsi, il permet de valider les comportements respectant les limitations de vitesse en autorisant les usagers de la route à passer sans avoir à s’arrêter lorsqu’ils respectent la législation. Ces feux jouent également un rôle de protection, puisqu’ils sont installés généralement au niveau des passages pour piétons et des écoles. Ils permettent donc de protéger les usagers vulnérables (piétons, enfants, …) comme les usagers motorisés en sanctionnant leurs excès de vitesse.

Les différents types de feux comportementaux

Deux types de feux comportementaux peuvent être rencontrés dans les agglomérations françaises : les feux comportementaux asservis à la vitesse et les feux récompense.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les feux comportementaux dits “à l’espagnole”

Les feux asservis à la vitesse, ou feux “à l’espagnole”, sont des feux de signalisation qui vont permettre de sanctionner les comportements inadaptés sur les voies. En effet, lorsqu’il est au repos, le feu à l’espagnole affichera un feu de signalisation vert. Cependant, si le radar détecte une vitesse supérieure à la vitesse calibrée, celui-ci passera au rouge afin de sanctionner le comportement de l’usager en le forçant à s’arrêter.

Les feux récompense

Les feux récompense permettent, quant à eux, de récompenser les usagers adoptant un comportement respectueux sur les routes. Les feux fonctionnant en suivant le principe de la récompense affichent un feu rouge lorsqu’ils sont au repos. Dès lors que le radar, situé cette fois-ci entre 50 et 70 mètres en amont du feu tricolore, détecte que la vitesse adoptée à laquelle l’usager circule ne dépasse pas les 50 km/h, il passera alors au vert, afin de récompenser son comportement. Cependant, si l’usager circule à plus de 50 km/h, le feu de signalisation restera encore un peu au rouge, forçant ainsi l’usager à s’arrêter. 

Nos villes couvertes par la conduite :