Autres formes de signalisation

Que se passe-t-il lorsque les éléments de signalisation implantés au niveau d’une intersection ne permettent pas aux usagers de poursuivre leur trajet compte tenu des règles du code de la route ? Une signalisation temporaire ou une signalisation dispensée par des agents est mise en place par le gestionnaire de voirie jusqu’à ce qu’un retour à la normale survienne. Parmi les autres formes de signalisation, on retrouve également les pictogrammes routiers dont la mission est de compléter les indications transmises par un panneau de signalisation.

les panneaux de danger temporaire

Des éléments qui prévalent sur la signalisation permanente

Dans le cas d’une panne d’un feu tricolore, ou encore en présence de branches d’arbre ainsi que de gravats sur les voies de circulation, il est parfois difficile, voire même impossible pour les usagers de respecter les règles de circulation standard. Lorsqu’une situation spécifique impacte le réseau routier au point de créer une véritable gêne pour les conducteurs, des changements peuvent être opérés sur la signalisation habituelle. Qu’importe les raisons qui ont entraîné la mise en place d’une signalisation alternative, ces dispositifs priment sur tous les autres éléments de signalisation, horizontale et verticale.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

La signalisation temporaire

Plusieurs éléments de différents formats font partie de la signalisation temporaire dont l’objectif est d’alerter les usagers d’une modification soudaine de la voie sur laquelle ils circulent. Grâce à leur couleur jaune, il est aisé de distinguer ces éléments de signalisation alternatifs face aux autres éléments de signalisation, même de loin. De manière générale, il est vivement conseillé aux conducteurs de réduire l’allure de leur véhicule. En effet, leur implantation sur et aux abords de la chaussée implique très souvent celle de personnel spécialisé qui œuvre pour un retour à la normale des conditions de circulation.

La signalisation dispensée par des agents

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, seuls les agents appartenant au corps de métier dépositaire de l’autorité de l’État en matière de sécurité routière peuvent dispenser une signalisation. Généralement, leur intervention est à l’initiative d’une municipalité et permet de réguler la circulation. Seuls les conducteurs, qui se trouvent en face de l’agent, sont concernés par les mouvements qu’il effectue. En ce qui concerne les piétons, c’est lorsque l’agent est de profil qu’ils devront appliquer ses consignes.

Schéma représentant la signalisation dispensée par les agents.

Les pictogrammes de signalisation routière

En fonction de leur forme et de leur couleur de fond, les pictogrammes qui accompagnent les panneaux de signalisation routière ont une signification qui leur est propre. Ainsi, ils permettent aussi bien d’indiquer une restriction de passage pour certains gabarits de véhicule, que de signaler la présence d’un échangeur sur l’autoroute ou encore de mentionner la présence d’installations accessibles aux personnes handicapées à mobilité réduite. Par ailleurs, leur design très épuré est volontaire, car leur simple présence doit permettre une compréhension rapide des règles de circulation en vigueur.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

La mise en place d’une signalisation temporaire ou d’une signalisation dispensée par des agents est généralement liée à une situation particulière et inattendue sur la voie publique. Les pictogrammes ont, quant à eux, un caractère permanent puisqu’ils accompagnent systématiquement un panneau de signalisation. Dans tous les cas, il s’agit d’informations strictement visuelles qui ne peuvent être perçues que par des usages attentifs dont la bonne vision est compatible avec une conduite sécuritaire.

Nos villes couvertes par la conduite :