Les boîtes noires pour les voitures

À partir du 6 juillet 2022, les véhicules homologués dans l’Union Européenne devront obligatoirement embarquer des boîtes noires, des dispositifs d’enregistrement des données permettant de recueillir l’ensemble des informations de conduite permettant de faciliter le travail des compagnies d’assurance auto.

AU SOMMAIRE :

Conducteur accidente appelant son assurance auto

Qu’est-ce qu’une boîte noire pour voiture ?

Les Event Data Recorder (EDR), ou boîtes noires des voitures, sont des dispositifs d’enregistrement installés sur les voitures afin de permettre la sauvegarde de certaines informations associées à la conduite d’un véhicule motorisé suite à un accident de la route.

Les informations recueillies par ces dispositifs sont ensuite utilisées par les compagnies d’assurance auto afin de faciliter les différentes procédures qui résultent de l’accident en y apportant les données exactes relevées par le véhicule avant, pendant puis après la collision.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Comment est installée une boîte noire dans une voiture ?

La forme que prendra le dispositif boîte noire varie en fonction des différents constructeurs. Pour certains constructeurs, il s’agira d’un boîtier physique comprenant une puce électronique capable d’enregistrer les informations qui seront nécessaires aux compagnies d’assurance auto suite à un accident de la route.

Pour d’autres, dont les véhicules embarquent d’ores et déjà des dispositifs d’enregistrement des données et d’aides à la conduite, il s’agira uniquement d’une mise à jour des systèmes informatiques de la voiture, et qui permettront d’enregistrer ces mêmes informations en se basant sur les technologies déjà intégrées à la voiture.

Voiture noire accidentee

Quelles informations la boîte noire enregistre-t-elle ?

Les boîtes noires installées dans les voitures ont pour mission d’enregistrer un certain nombre d’informations liées aux déplacements des véhicules, comme la vitesse de la voiture, le freinage, l’inclinaison ou la position de la voiture sur la chaussée. De plus, la boîte noire doit également enregistrer les informations associées au fonctionnement des systèmes de sécurité

Les informations enregistrées par la boîte noire sont toutes les informations utiles qui sont survenues dans les 30 secondes qui précèdent la collision, puis toutes les informations enregistrées au moment de l’accident puis après l’accident. L’ensemble des informations qui sont plus anciennes que les 30 secondes précédant le choc sont automatiquement écrasées.

Cependant, à la différence des boîtes noires des avions avec lesquelles elles sont souvent comparées, les boîtes noires des voitures n’enregistrent pas les sons, et notamment les paroles que pourraient s’échanger les usagers présents dans l’habitacle de la voiture.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !