Qu’est-ce qu’une sortie de route et comment y faire face ?

Chaque jour, de nombreux accidents de la route viennent mettre en péril la sécurité des usagers. Si certains accidents peuvent être vraiment impressionnants, peu sont aussi spectaculaires et déstabilisants autant pour les victimes et les témoins que les sorties de route.

Sortie de route : définition et statistiques

Une sortie de route est un type d’accident de la route pouvant se produire tout autant en milieu urbain qu’en dehors des agglomérations. Ce type d’incident se caractérise par le fait que le ou les véhicules impliqués dans l’incident quittent les voies de circulation normales et continuent leur avancée en dehors de ces voies, jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent naturellement, qu’ils rencontrent un obstacle ou suite à un tonneau.

Les sorties de routes sont des types d’accidents très différents les uns des autres, et donc le résultat peut également être très différent. Ainsi, si lors de certaines sorties de routes les usagers ne font que s’arrêter brusquement sur l’accotement, d’autres accidents peuvent se solder par la collision de l’usager contre un obstacle, ce qui peut provoquer des dégâts matériels et corporels très importants, allant parfois jusqu’au décès du conducteur en fonction de la violence de la collision.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

D’après le bilan 2016 de la sécurité routière, les accidents de la route impliquant la collision contre un obstacle fixe suite à une sortie de route représentent à eux seuls 34 % de la mortalité routière, avec 1 174 usagers tués de cette manière, et entraînent 84 % de la mortalité des accidents de véhicules seuls sans piétons.

Les obstacles les plus souvent rencontrés dans le cadre d’un accident mortel suite à une sortie de route sont :

  • les arbres dans 34% des cas
  • les fossés, talus et parois rocheuses dans 19% des cas
  • les glissières de sécurité dans 13% des cas
  • les murs et les piles de ponts dans 11% des cas
  • les poteaux dans 9% des cas

Les différents facteurs pouvant provoquer une sortie de route

De très nombreux facteurs peuvent provoquer une sortie de route. Certains de ces facteurs viennent directement du conducteur ou de son véhicule, alors que d’autres de ces facteurs sont des éléments extérieurs sur lesquels le conducteur n’a pas forcément d’emprise.

Afin d'éviter de s'endormir au volant, des bandes d'alerte sonore sont mises en place sur autoroute. Qu'est-ce qu'une bande d'alerte sonore ? Aussi appelée "bande rugueuse", c'est la ligne de la bande d'arrêt d'urgence qui composée de petite billes, a pour fonction d'alerter les usagers qui se déporteraient trop vers la droite.

En circulant sur ce marquage, vous entendrez un bruit qui attirera votre attention et vous incitera à vous replacer correctement dans votre voie de circulation. Si cela arrive, c'est le signe qu'il faut vous arrêter à la prochaine aire de repos.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Sortie de route du fait de l’usager ou de son véhicule

Une sortie de route peut être due à un usager, et notamment à l’impact de son état d’esprit sur sa conduite, ou à l’état de son véhicule et aux risques que cela peut impliquer.

Certains facteurs, comme la fatigue, les distractions, mais aussi la consommation d’alcool, de stupéfiants ou de médicaments peuvent avoir une influence réellement négative sur la capacité de conduire de l’usager ou sur sa capacité d’attention en général.

Mais même s’il est parfaitement en état de conduire, le conducteur peut tout de même devenir la victime d’une sortie de route. En effet, pneus lisses ou freins usés sont autant de défauts dans la mécanique du véhicule pouvant donner lieu à une sortie de route tragique.

Facteurs extérieurs

D’autres facteurs, extérieurs ceux-ci, peuvent également précipiter un véhicule vers une sortie de route. C’est notamment le cas des conditions climatiques, comme le froid, le verglas et le brouillard, qui peuvent provoquer le glissement du véhicule en dehors de la route, ou bien gêner la visibilité du conducteur, ce qui peut le conduire à commettre des erreurs. La présence d’obstacles, comme des animaux sauvages, sur les voies de circulation peut également provoquer une perte de contrôle chez l’usager, qui risque alors une sortie de route.

Que faire en cas de sortie de route ?

Qu’il soit victime ou témoin d’une sortie de route, un usager se doit de réagir et d’alerter, si besoin, les secours pour s’assurer que la situation est ou va être bientôt sous contrôle.

Si votre véhicule effectue une sortie de route

Si l’usager subit lui-même une sortie de route, il devra évaluer lui-même la situation pour y apporter une réponse adaptée en fonction de son état. En effet, si la sortie de route est sans gravité, l’usager pourra chercher un endroit où se calmer avant de repartir. Si la sortie de route implique des dégâts matériels et/ou corporels, l’usager devra, s’il est en état de le faire, signaler l’accident aux autres conducteurs grâce à son triangle de présignalisation et appeler les secours, tout en gardant son calme.

Si vous êtes témoin d’une sortie de route

Un usager témoin d’une sortie de route doit absolument s’arrêter pour évaluer la situation. Si l’accident semble grave aux yeux du conducteur, il doit le signaler aux autres automobilistes grâce à son triangle de présignalisation, puis peut appeler les secours. Le conducteur peut également tenter de réconforter les victimes, sans toutefois les déplacer, à moins que leur vie soit en danger sur le lieu de l’accident.

Nos villes couvertes par la conduite :