Ralentisseurs

La lutte contre les ralentisseurs illégaux

Cela fait plusieurs mois que des associations traquent les ralentisseurs illégaux construits sur les routes françaises. Il est maintenant possible de les identifier grâce à une fiche technique élaborée par l’association “40 millions d’automobilistes” et de les signaler sur une plateforme dédiée. Une nouvelle victoire concernant l’enlèvement d’un ralentisseur dans la ville de Saint-Jean-le-Vieux le 11 février 2021 est encourageante pour la suite.

Définition ralentisseur

Un ralentisseur désigne une surélévation de la chaussée destinée à ralentir les véhicules. Il en existe plusieurs sortes, comme les dos-d’âne ou les ralentisseurs trapézoïdaux.

Une victoire importante dans le combat contre les installations

Cela faisait presque 2 ans que l’association PUMSD (Pour Une Mobilité Sereine et Durable) suivait le dossier du ralentisseur non conforme de la ville de Saint-Jean-le-Vieux dans l’Ain. Le 11 février dernier, la justice a statué sur le sort du ralentisseur qui devra être détruit. Le maire de la commune avait déjà fait appel après une première condamnation en 2019. Il devra impérativement détruire le ralentisseur avant le mois de juin, sous peine de poursuites. Malheureusement, une grande majorité des ralentisseurs du territoire français pourraient ne pas respecter la norme qui statue sur une hauteur de 10 centimètres et une longueur de 4 mètres maximum. Cette norme est indiquée dans le décret 94-447 et la norme NF 98-300. Ce sont à ce jour les seuls documents valables aux yeux de la justice française. Beaucoup de villes ainsi que des conseils départementaux se basent sur le guide “Coussins et Plateaux” du Cerema, qui n’a en fait aucune valeur réglementaire ni légale. Certains ralentisseurs mettent en danger la vie des usagers à cause de certaines mesures non réglementaires. L’association PUMSD avait déjà au préalable réussi à faire détruire des ralentisseurs dans les alentours des villes de Nice, Marseille et Bordeaux.

Comment reconnaître un ralentisseur non conforme ? 

L’association “40 millions d’automobilistes” a mis à disposition une fiche technique permettant de reconnaître un ralentisseur non conforme selon sa catégorie, néanmoins, les informations pourraient être inexactes selon les dires de Thierry Modolo, le président de l’association “Pour une mobilité sereine et durable”. 

Comme expliqué précédemment, il existe plusieurs types de ralentisseurs.

  • Les dos d’âne ne doivent pas excéder 10 centimètres de hauteur et 4 mètres de longueur.
  • Les ralentisseurs de type trapézoïdal comportent les mêmes caractéristiques de mesures et doivent être indiquées 10 à 50 mètres avant leur présence sur la chaussée.

A ce jour, aucune norme ne concerne les coussins berlinois, mise à part l’interdiction d’utiliser d’utiliser du caoutchouc vulcanisé pour les construire : ce matériau est très peu adhérent, et de ce fait dangereux, notamment pour les deux-roues.