Les capteurs de luminosité des automobiles

Tous les éléments des véhicules motorisés sont tous équipés de technologies visant à améliorer le confort, la sécurité ou l’expérience de conduite des usagers. C’est notamment le cas des pare-brises, qui sont équipés depuis les années 90, de capteurs permettant notamment de détecter la baisse de luminosité, mais aussi bien d’autres paramètres extérieurs comme la présence de pluie, le niveau d’humidité, ... 

AU SOMMAIRE :

Capteur de luminosite d'une voiture vu de l'exterieur

Capteurs de baisse de luminosité : présentation

Les capteurs de baisse de luminosité sont des assistances permettant de capter les variations de lumière de l’environnement de conduite, afin de déclencher automatiquement l’allumage ou l’extinction des feux d’un véhicule, si le besoin s'en fait sentir.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Qu’est-ce qu’un capteur de baisse de luminosité ?

Le capteur de baisse de luminosité est une technologie intégrée à l’électronique des véhicules motorisés, et qui leur permet de détecter automatiquement et en continu l’intensité lumineuse de l’environnement de conduite.

Ce capteur est positionné sur le pare-brise des automobiles, au niveau du rétroviseur intérieur, et est capable de reconnaître, grâce au verre filtrant installé devant lui et permettant de laisser passer uniquement certaines ondes, si la lumière qu’il reçoit est naturelle ou artificielle.  

Vue de cote d'un capteur de luminosite sur un pare-brise

Quelle est l’utilité des capteurs de baisse de luminosité ?

Si les constructeurs automobiles ont développé et installé dans leurs véhicules de capteurs de baisse de la luminosité, c’est pour répondre à un besoin réel des conducteurs. En effet, si la luminosité baisse et si les usagers de la route ne sont plus en mesure de conduire en toute sécurité, ceux-ci doivent impérativement allumer leurs feux de croisement. Cependant, l’application de cette règle reste soumise au jugement du conducteur, qui pourra considérer qu’il fait encore suffisamment jour pour qu’il puisse se passer de ses feux de croisement, alors que la situation exigerait que ceux-ci soient allumés. 

Si l’usager conduit un véhicule équipé de ce capteur, celui-ci prendra la main en cas de baisse suffisante de la luminosité, et enclenchera l’allumage automatique des feux appropriés. De plus, si jamais la luminosité remonte et que le conducteur n’a plus besoin de bénéficier d’une autre source de lumière que celle de son environnement pour circuler, alors le capteur enclenchera l’extinction des feux.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Le capteur de pluie et les autres technologies associées

Le capteur de luminosité n’est pas le seul capteur installé sur le pare-brise des automobiles. Ainsi, le capteur de baisse de la luminosité permet également d’évaluer s’il pleut à l’extérieur ou non. Si la présence de pluie est confirmée par le capteur, celui-ci activera les balais d’essuie-glace, à condition que le commodo soit positionné sur le mode d’utilisation automatique. Le capteur choisira alors de lui-même la fréquence de balayage la plus adaptée à la météo.

Grâce à l’évolution des technologies, les capteurs intégrés au pare-brise des automobiles permettent de détecter de plus en plus de situations différentes. Ainsi, les véhicules peuvent également mesurer automatiquement le niveau d’humidité à l’intérieur de l’habitacle, le niveau d’ensoleillement, de régler automatiquement la luminosité de l’affichage tête-haute, ou encore d’adapter l’usage des balais d’essuie-glaces en fonction de l’état du pare-brise.

Nos villes couvertes par la conduite :