Les roues directrices

Contrairement aux roues motrices dont le fonctionnement est lié à la transmission, les roues directrices sont, comme leur nom l'indique, des roues rattachées à la direction d'un véhicule. Elles sont installées sur les automobiles par 2 ou par 4 afin d'offrir au titulaire du permis de conduire plus d'agilité lors des manœuvres, dans les virages, mais également lors d'un freinage d'urgence.

Quels sont les avantages des roues directrices ?

La plupart des voitures qui circulent sur le réseau routier français sont dotées de deux roues directrices. Celles-ci sont directement reliée à la direction du véhicule, qui permet par l'intermédiaire des mouvements du volant, d'orienter sa trajectoire. En agissant de la sorte, le conducteur provoque une variation de l'angle de dérives des roues directrices et cela lui permet de tourner. Depuis quelques années, les fabricants d'automobiles lancent des modèles équipés de quatre roues motrices qui permettent d'améliorer considérablement les performances sur routes. De la manoeuvrabilité, à la stabilité en passant par la sécurité lors des freinages d'urgence, les avantages offerts sont nombreux. Aussi, il y a fort à parier que, d'ici peu, la plupart des véhicules seront équipés d'une direction intégrale.

La manoeuvrabilité à faible allure

On dit qu'un véhicule circule à faible allure lorsque sa vitesse n'excède pas 50 km / heure. C'est généralement le cas pour la conduite en agglomération, mais également pour réaliser des manœuvres. En présence d'une seule paire de roues directrices positionnées à l'avant du véhicule, le rayon de braquage est important et cela a tendance à stresser les jeunes conducteurs, notamment lors de la réalisation d'un créneau ou d'un demi-tour. Cela est d'autant plus facilité en présence de 4 roues directrices, même si l'espace est restreint.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

La stabilité à haute vitesse

Dès lors que la vitesse du véhicule se situe entre 50 et 80 km / heure, c'est au niveau de la stabilité que le travail des roues directrices va se faire sentir. Cela est d'autant plus probant lorsqu'il est nécessaire d'aborder un virage serré. Dans ce cas, c'est le calculateur central de l'auto qui détermine le sens et l'intensité de braquages des roues. Pour y parvenir, il prend en compte la vitesse et le degré d'inclinaison du volant. Lorsqu'il est possible d'aligner les roues avant et les roues arrière sur le même axe, la tenue de route s'améliore et la sensation de glisse est réduite. De plus, cela limite les risques de franchissement d'une éventuelle ligne continue.

Risque de perte d'adherence d'une automobile roulant sous la pluie

La sécurité lors d'un freinage d'urgence

En plus des nombreux dispositifs électroniques, qui équipent les modèles les plus récents la présence de 4 roues directrices permet de stabiliser et donc, d'améliorer la sécurité d'une voiture lors d'un freinage d’urgence. Les dernières évolutions qui ont été apportées aux directions intégrales permettent de braquer les roues arrière vers l'intérieur afin d'obtenir un freinage qui ressemble beaucoup à celui d'un patineur débutant.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Comme souvent lorsqu'il est question d'innovation, l'installation de roues directrices a un coût et celui-ci se répercute sur le prix de vente. Les automobilistes qui souhaiteront acquérir un modèle disposant d'une direction intégrale devront débourser entre 1 700 et 2 500 euros de plus que les autres. En France, depuis plusieurs années, la firme Renault propose le Châssis 4Control doté de roues directrices arrière sur l'Espace, la Mégane et le Talisman.

Nos villes couvertes par la conduite :