Qu’est-ce que le liquide de frein des véhicules motorisés ?

Freiner fait partie non seulement des actions les plus souvent réalisées par les conducteurs, mais aussi des usages essentiels à une conduite dans les meilleures conditions de sécurité. Mais pour pouvoir freiner dans de bonnes conditions, les usagers de la route doivent s’assurer que les différents composants de leur système de freinage sont en bon état, à commencer par le liquide de frein, qui en est un élément essentiel.

AU SOMMAIRE :

Remplissage d'un reservoir de liquide de frein

Liquide de frein : présentation et fonctionnement

Le liquide de frein est un liquide incompressible et dont la fonction première est de transmettre la force de freinage initiée par le conducteur aux roues du véhicule en se propageant dans le circuit hydraulique, afin de permettre au véhicule de ralentir ou de s’arrêter. 

Lorsque l’usager utilise sa pédale de frein, le liquide de frein va pousser les plaquettes contre les disques de freins, qui vont alors chauffer. Une partie de la chaleur générée par le freinage sera alors transmise au liquide de frein, qui finira par se dégrader au fil des freinages successifs. Le liquide de frein deviendra alors de moins en moins efficace, ce qui pourra finir par générer des dommages sur les freins du véhicule.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Faire contrôler son liquide de frein

Pour s’assurer de toujours circuler dans les meilleures conditions possibles, les automobilistes doivent faire vérifier leur liquide de frein tous les deux ans ou au bout de 20 000 kilomètres par un professionnel. Puisque le liquide de frein est un liquide hygroscopique, c'est-à-dire capable d’absorber l’humidité présente dans le milieu dans lequel il circule et que chaque activation va, par le biais du frottement des plaquettes contre le disque, faire augmenter la température du système de freinage de plusieurs centaines de degrés, le freinage va dégager en permanence de l’humidité qui viendra se mélanger au liquide, ce qui finira par réduire ses performances.

Si la composition du liquide ne permet plus au véhicule de freiner dans les meilleures conditions, le garagiste pourra alors purger et remplacer le liquide de frein. Il est très fortement conseillé de laisser des professionnels réaliser cette opération, notamment si le véhicule est équipé du système ABS. Dans cette situation, si la moindre bulle d’air devait se retrouver dans la centrale hydraulique de l’ABS, c’est tout le dispositif qui devrait être remplacé.

Bouchon de reservoir de liquide de frein

Changer ou faire changer son liquide de frein

Lorsque vient le temps de procéder au changement de liquide de frein, les conducteurs ont différentes solutions qui s’offrent à eux. S’il est parfaitement possible, pour les conducteurs qui ne possèdent pas la place, les outils ou les compétences de procéder eux-mêmes à un changement du liquide de frein de leur véhicule, de faire appel à un professionnel, cette opération peut également être réalisée par le conducteur lui-même.

Si un automobiliste souhaite procéder lui-même au changement de liquide de frein de sa voiture, celui-ci devra d’abord se renseigner sur la méthode de changement de liquide de frein à adopter car tous les processus de changement de liquide de frein ne sont pas exactement les mêmes en fonction des modèles de véhicules ou des aides à la conduite présentes (l’ABS nécessitant de débrancher la batterie, par exemple).

Pour pouvoir changer son liquide de frein, le conducteur doit d’abord accéder aux vis de purges en braquant ses roues au maximum. Cette opération peut nécessiter un démontage des roues si celles-ci bloquent totalement l’accès aux vis de purges. Une fois les vis de purges accessibles, le propriétaire du véhicule pourra chercher le réservoir de liquide de frein présent sous le capot du côté du conducteur. Le conducteur devra alors nettoyer le réservoir de liquide de frein avec un chiffon propre et devra veiller à mettre des gants, puisque le liquide de frein est corrosif. Il lui faudra alors retirer l’ancien liquide de frein avec une pipette ou une poire, avant de le remplacer par du liquide de frein neuf, en remplissant le réservoir jusqu’à son niveau maximum.

Le conducteur pourra alors commencer à purger chaque étrier de frein en partant de la roue la plus éloignée du maître-cylindre, qui est situé sous le capot côté conducteur, pour finir par la roue située le plus près de celui-ci. Pour purger chaque étrier de frein, le conducteur doit se munir d’un tuyau en caoutchouc transparent qu’il installera sur la vis de purge et dont il laissera tremper l’autre extrémité dans un récipient rempli de liquide de frein neuf.

L’aide d’une seconde personne sera nécessaire afin de réaliser la suite de la purge. Le propriétaire de la voiture devra ouvrir la vis de purge d’un quart de tour grâce à une clé plate afin de laisser le vieux liquide de frein s’écouler, pendant que la seconde personne enfonce légèrement a pédale de frein à trois reprises. Le propriétaire de la voiture devra remettre du liquide de frein neuf dans le réservoir puis pourra refermer la vis de purge avant de dire à la personne qui l’aide de retirer son pied de la pédale de frein, car un relâchement trop précipité de la pédale de frein pourrait entraîner une aspiration d’air dans l’étrier de frein.

Le conducteur devra répéter l’opération pour chaque étrier de frein restant à purger, puis devra vérifier que du liquide de frein ne s’écoule pas des vis de purges lorsqu’il appuie sur la pédale de frein et que les freins fonctionnent bien, d’abord en faisant tourner les moyeux de chacune des roues, puis en testant les freins sur la route après avoir roulé sur quelques mètres.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Plaquettes de freins et baisse du niveau de liquide de frein

Parmi les différentes inspections qu’un usager doit réaliser régulièrement, il ne faut pas négliger de surveiller le niveau du liquide de frein. Le niveau de ce liquide peut être constaté facilement en vérifiant si le niveau du liquide est bien compris entre les niveaux mini et maxi gravés sur ou à l’intérieur du réservoir.

Si l’usager constate une baisse de son niveau de liquide de frein, celui-ci ne doit pas paniquer pour autant. En effet, si une telle baisse peut provenir d’une fuite, elle peut également être générée par la dégradation des plaquettes de frein. Lorsqu’elles sont sollicitées, les plaquettes de freins s’abîment et finissent par devenir de plus en plus fines. Le liquide de frein va alors devoir prendre la place de l’espace ainsi perdu. 

Il est alors fortement déconseillé aux usagers de remplir au niveau maximum leur réservoir de liquide de freinage si leurs plaquettes de freins ne sont pas en bon état car dès qu’ils procéderont au changement de ces éléments, le niveau de liquide de frein remontera naturellement. 

Remplissage du liquide de frein

Les différentes catégories de liquides de frein

Il existe actuellement sur le marché différentes catégories de liquide de frein, notamment :

  • les liquides silicones, des liquides extrêmement résistants développés aux États-Unis et destinés principalement à des véhicules militaires
  • les liquides synthétiques, qui peuvent se retrouver dans le commerce et sont utilisés par les autres catégories de véhicules

Les liquides de freins synthétiques bénéficient tous d’une certification de conformité pouvant aller de DOT 3 à DOT 5, et qui permet de définir d’un simple coup d’œil la température d'ébullition du fluide. Cette information est essentielle pour les usagers souhaitant remplir leur réservoir de liquide de frein, puisque ceux-ci devront respecter les différentes consignes du constructeur en choisissant :

  • un liquide DOT 3 si leur véhicule est équipé d’un système de freinage traditionnel
  • un liquide DOT 4 si leur véhicule comprend un système de correction de la trajectoire
  • un liquide DOT 5.1 si leur véhicule comprend un dispositif de freinage antiblocage (ABS)

Nos villes couvertes par la conduite :