Tout savoir sur les voitures hybrides non rechargeables

Il existe dorénavant un certain nombre de véhicules éco responsables vers lesquels les automobilistes peuvent se tourner afin d’adopter une forme de conduite éco responsable. Parmi ces véhicules, les conducteurs peuvent se tourner vers une voiture hybride non rechargeable, qui comprend un petit moteur électrique permettant à cette voiture d’être plus éco responsable en agglomération.

AU SOMMAIRE :

Moteur d'une automobile hybride

Qu’est-ce qu’une voiture hybride non rechargeable ?

Les voitures hybrides non rechargeables, nommées aussi voitures full-hybrides, sont avant tout des voitures hybrides, c’est-à-dire des modèles de véhicules embarquant deux types de motorisation différents : un moteur fonctionnant grâce à des carburants fossiles, généralement de l’essence, ainsi qu’un moteur électrique.

La spécificité des voitures hybrides non rechargeables se retrouve dans le type de moteur électrique qu’elles embarquent. En effet, il s’agit d’un moteur électrique ou d'une unité électrique de faible capacité, qui n'offrira pas à la voiture une autonomie suffisante pour lui permettre de circuler uniquement en électrique.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quelles sont les spécificités des véhicules hybrides non rechargeables ?

La principale spécificité des voitures hybrides non rechargeables est liée au moteur électrique que ces voitures embarquent. Il s’agit d’un moteur électrique de petite taille, n’offrant qu’une autonomie de deux ou trois kilomètres au véhicule. Le moteur électrique sera donc sollicité lors du démarrage de la voiture puis tant que celle-ci circule à moins de 40 km/h, le tout jusqu’à ce que le moteur électrique n’ai plus suffisamment de batterie pour fonctionner. Le moteur thermique va alors prendre le relais du moteur électrique, qui profitera du mouvement impulsé par la motorisation classique pour se recharger en accumulant de l’électricité.

La recharge en roulant est le seul moyen qu’a une voiture hybride non rechargeable de recharger son moteur, puisque sa très faible autonomie ne justifie absolument pas l’installation d’une prise électrique destinée à recharger le moteur sur une borne.

Pistolet a essence dans la trappe à carburant d'une voiture

Les avantages et les inconvénients des véhicules hybrides non rechargeables

Comme toutes les autres formes de voitures hybrides, les véhicules hybrides non rechargeables possèdent un certain nombre de qualités, mais également certains défauts.

Les avantages des voitures hybrides non rechargeables

Comme pour les autres catégories de voitures hybrides, les véhicules hybrides non rechargeables possèdent l’avantage certain de fonctionner au moins partiellement grâce à de l’énergie électrique. Cela permet au conducteur de la voiture hybride non rechargeable de réaliser des économies au niveau de sa consommation de carburants fossiles par rapport à une voiture thermique, mais également de rejeter moins de CO2 dans l’atmosphère, notamment en agglomération, ce qui permet à ces véhicules d’être nettement plus respectueux pour l’environnement.

Les inconvénients des voitures hybrides non rechargeables

Si les voitures hybrides non rechargeables possèdent différents avantages, elles ne sont pas exemptes de défauts. Ainsi, même si leur mode de fonctionnement leur permet d’être plus éco responsables que les voitures uniquement thermiques, les hybrides non rechargeables doivent tout de même utiliser leur motorisation thermique pour fonctionner en agglomération comme en dehors, ce qui ne leur permet pas d’être totalement éco responsables. Enfin, un autre inconvénient des voitures hybrides non rechargeables est lié à leur prix d’achat, qui s’avère plus important que pour voiture thermique équivalente.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an