Assurance auto et conduite d’un véhicule à l’étranger

Tous les usagers de la route ne le savent pas, mais il est bel et bien possible que leur assurance auto puisse les couvrir soit totalement, soit partiellement, durant leurs voyages réalisés à l’étranger. Les seules limites à cette situation viennent généralement soit des pays visités, qui ne sont pas tous couverts directement et nécessitent que le conducteur souscrive une offre d’assurance locale, soit du type d’assurance souscrite par l’usager en France, et qui peut comporter un certain nombre d’exclusions appliquées à l’étranger.

AU SOMMAIRE :

Conductrice remplissant un constat amiable apres un accdient

Validité territoriale de l’assurance auto d’un usager dans un autre pays

Lorsqu’un automobiliste décide de circuler avec son propre véhicule dans un pays étranger, peu importe qu’il s’agisse d’un voyage d’affaires ou d'agrément, il doit faire attention de bien vérifier avant son départ la validité territoriale de l’assurance à laquelle il a souscrit en France, afin de savoir s’il sera protégé ou non en cas de sinistre survenant à l’étranger.

Pour savoir si leur assurance auto actuelle fonctionne dans un pays étranger, les assurés devront consulter leur carte verte, aussi nommée “attestation d’assurance”, dont l’arrière liste l’ensemble des pays où un assuré pourra circuler sans avoir besoin de souscrire une assurance complémentaire.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Conduire en Europe pour une durée de moins de six mois

Un automobiliste assuré en France pourra, en principe, circuler sans encombres dans les autres États membres de l’Union Européenne, ainsi que les pays appartenant à l’Espace Économique Européen, pour une durée de moins de six mois. Néanmoins, les couvertures pouvant varier en fonction des compagnies d’assurance, il est important que les usagers vérifient si certains de ces pays n’ont pas été rayés au dos de leur attestation d’assurance, ce qui indiquerait que ces pays ne font pas partie de la zone couverte par leur assureur. 

Cependant, les assureurs français sont obligés de fournir à leurs assurés une couverture au tiers durant leurs trajets dans les pays inscrits au dos de la carte verte. Rien ne les oblige à reporter l’ensemble des garanties prévues sur le territoire français lorsque leurs assurés circulent en dehors de l’hexagone. Les automobilistes devront donc faire preuve de vigilance en vérifiant avant leur départ les garanties de leur assurance qui seront maintenues ou exclues en fonction de leur destination.

Seniors appelant leur assurance suite a une panne

Conduire en Europe pour une durée de plus de six mois ou dans un pays non couvert

Lorsqu’un usager de la route reste durant plus de six mois d’affilée dans un pays Européen ou doit se rendre dans un pays qui n’est pas couvert par son assurance auto française, l’usager sera contraint de se tourner vers un assureur local.

Pour obtenir facilement les coordonnées d’assureurs locaux suffisamment en avance pour circuler dans leur pays de destination sans représenter un danger pour les autres usagers, les conducteurs sont invités à contacter suffisamment de temps en amont l’ambassade de France ou le consulat dans le pays où ils souhaitent se rendre. Ils pourront alors recevoir un numéro d’immatriculation local et pourront souscrire une assurance locale lui offrant le degré de protection de son choix.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Les documents liés à l’assurance obligatoire à l’étranger

Pour pouvoir circuler en toute légalité dans un autre pays, les conducteurs doivent être en mesure de présenter un certain nombre de documents obligatoires associés à leur assurance auto. Ainsi, pour être bien assuré durant leur voyage à l’étranger, les usagers français devront être capables de présenter :

  • leur attestation d’assurance ainsi que leur certificat d’assurance, ce qui leur permettra de justifier le fait que leur véhicule est assuré en France.
  • un constat européen d’accident. Il s’agit d’un document au contenu formalisé et harmonisé pour tout le territoire européen. Un exemplaire du constat à l’amiable est remis à l’usager par son assureur au moment de la signature du contrat.

En étant bien en possession de l’ensemble de ces documents, l’usager pourra prouver très simplement aux autorités locales qu’il est couvert par son assurance auto, et pourra aussi lancer plus rapidement les procédures d'indemnisation en cas de collision grâce au constat à l’amiable.

Nos villes couvertes par la conduite :