Le permis D, ou permis pour le transport des personnes

Contrairement au permis B, qui permet de conduire une voiture particulière, le permis D, permet de conduire un véhicule affrété aux transports en commun de personne. Pour l’obtenir, les candidats devront avant tout respecter des conditions d’âge, de formation et avoir été déclaré apte lors de la visite médicale obligatoire. Ensuite, ils devront suivre une formation dans un centre spécialisé afin d’atteindre le niveau de compétence, théorique et pratique, attendu. Enfin, c’est à l’issue d’un examen pratique en deux parties, dont la durée totale est de 90 minutes, que les candidats sauront si leur prestation a été validée ou non.

Comment obtenir le permis D ?

Avant toute chose, les candidats qui souhaitent passer le permis D doivent respecter les conditions suivantes pour pouvoir s’inscrire dans un centre de formation agréé  :

  • être âgé d’au moins 24 ans
  • être titulaire du permis de la catégorie B
  • être titulaire du l’examen du Code depuis moins 5 ans
  • avoir été déclaré apte à l’issue de la visite médicale

Comme pour le permis B, un dossier administratif doit être constitué afin de permettre au candidat d’être officiellement enregistré auprès de l’administration française.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

L’épreuve hors circulation du permis D

Pour vérifier les connaissances du candidat en matière de réglementation des transports, de responsabilité dans le transport de passagers, mais également de mécanique, la première partie de l’examen pratique (aussi appelée HC) comprend  :

  • une interrogation écrite
  • un test sur les vérifications courantes de sécurité
  • une interrogation orale
  • un exercice de maniabilité

À l’issue de cette première partie de l’examen qui dure une trentaine de minutes, le candidat devra obtenir un minimum de 16 points pour être reçu.

L’épreuve en circulation du permis D

Cette partie de l’épreuve pratique (aussi appelé CIR) a pour vocation de valider l’acquisition des compétences suivantes par le candidat :

  • le respect des règles du Code de la route
  • sa capacité à circuler en sécurité pour lui et pour les autres usagers sur des voies publiques
  • la prise en compte des spécificités de la conduite d’un véhicule affecté au transport de voyageurs avec remorque
  • la maîtrise des commandes et la manipulation de ce type de véhicule, de manière autonome tout au long d’un trajet

À l’issue de l’examen, dont la durée est de 60 minutes, le candidat devra obtenir un minimum de 17 points, mais également ne pas commettre d’erreur éliminatoire pour être reçu.

Quels sont les véhicules de transports en commun concernés ?

En France, la catégorie D du permis de conduire permet de conduire des véhicules de transports en commun dotés de plus de 8 places assises, en plus de celle du conducteur. Par ailleurs, les véhicules appartenant à cette catégorie peuvent tracter une remorque dont le poids total autorisé en charge (PTAC) n’excède pas les 750 kg. De manière générale, il s’agit d’autobus utilisés à des fins professionnelles, afin de réaliser des tournées quotidiennes sur des lignes de transports en commun ou encore des voyages de loisir entre deux destinations.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Les candidats qui s’inscrivent à une formation pour passer le permis D le font pour décrocher un poste de conducteur de transport de voyageurs. À l’issue de la formation, et une fois le permis pour les transports en commun en proche, ils sont en mesure d’exercer leur métier dans le respect de la sécurité, de la réglementation routière en vigueur tout en maintenant une certaine qualité de service. La durée de validité du permis D dépend de l’âge du conducteur. De fait, elle varie entre 5 ans (pour les titulaires de moins de 55 ans jusqu’à leur 60e anniversaire) et 1 an. Dans tous les cas, le renouvellement est soumis à une visite médicale.