Comment passer son permis de conduire malgré un handicap ?

Le permis de conduire est l'examen le plus passé en France, avec près de 1,4 millions de candidats chaque année. Il semble donc tout à fait normal que l'accès à cet examen soit spécialement aménagé pour les personnes souffrant d'un handicap. Il existe donc un certain nombre d’équipements à destination des personnes handicapées mis en place par l’État dans le cadre de l’épreuve pratique du permis de conduire.

AU SOMMAIRE :

Automobiliste handicapee s'installant au volant de sa voiture

Conditions d'inscription à l'examen

Pour se présenter à l'examen pratique du permis de conduire, une personne handicapée doit respecter les conditions suivantes :

  • elle doit avoir l'âge minimum demandé pour passer le permis souhaité
  • elle doit être reconnue "apte" par un médecin agréé de son département suite à une visite médicale

Les personnes dont le taux d'invalidité est égal ou supérieur à 50% peuvent effectuer la visite médicale gratuitement.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Déroulement de l'examen du permis de conduire avec un handicap

Que ce soit pour les sourds et malentendants ou les personnes à mobilité réduite, un aménagement des épreuves théoriques et pratiques est prévu afin de leur faciliter leur passage de l'examen.

Pour les candidats sourds ou malentendants

Les candidats sourds ou malentendants peuvent bénéficier d'un dispositif de communication adapté. L’usager peut faire appel à un interprète en langue des signes ou à un codeur en langage parlé complété.

L'un de ces deux dispositifs pourra donc être utilisé pour traduire :

  • la présentation du déroulement des épreuves
  • pour l'épreuve pratique : les questions et réponses de vérification
  • les propos de l'inspecteur suite à une faute grave
  • le bilan de fin d'évaluation

Automobiliste ampute

Pour les candidats à mobilité réduite

Au cours de l'épreuve pratique, un candidat à mobilité réduite peut se faire aider de différentes manières. Il pourra, s'il le souhaite, se faire assister par un expert ou un accompagnateur. Pour faciliter le déroulement de l'épreuve pratique, l'inspecteur pourra également lui proposer de démarrer l'examen par les questions et les vérifications.

Si pour cet examen, un véhicule à double commande adapté aux personnes handicapées est utilisé, il conviendra qu'il respecte les caractéristiques suivantes :

  • il doit avoir été mis en circulation il y a moins de 10 ans (sauf dérogation)
  • le véhicule doit être équipé des dispositifs suivants : une double commande de freinage, des rétroviseurs supplémentaires (à l'intérieur comme à l'extérieur) et enfin une double commande de direction (dans le cas où le candidat n'utilise pas le volant).
voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Durée des épreuves

Épreuve théorique du code de la route

La durée de l'examen du code de la route est revue à la hausse pour les candidats sourds ou malentendants : ils bénéficient de 1h30 pour passer l'examen.

Épreuve pratique de la conduite

Un délai supplémentaire est prévu pour les personnes atteintes d’un handicap, qu’elles soient malentendantes ou qu’elles aient une mobilité réduite. Ce délai sera adapté en fonction des contraintes rencontrées par les candidats. Préalablement à l'examen, le candidat devra déposer une demande auprès de la préfecture de son département afin que ce délai lui soit accordé.

48 heures après l'épreuve, le candidat pourra consulter son résultat à l'examen pratique sur internet.

Validité du permis de conduire

Le permis est attribué à une personne handicapée uniquement sur avis favorable d'un médecin agréé de son département. C'est également ce médecin qui décidera de la durée d'attribution du permis de conduire (en fonction de l'évolution de la maladie). S'il s'agit d'une maladie stabilisée sans risques de dégénérescence, la validité du permis de conduire peut ne pas être limitée dans le temps.

exemple de permis de conduire nouveau format

Permis de conduire obtenu avant son handicap

Dans ce cas de figure, l’usager n’a pas à repasser les épreuves théoriques et pratiques. Il lui suffit de prendre rendez-vous avec un agent du bureau de l'éducation routière de la Direction interministérielle de son département. Celui-ci pourra s’assurer que le véhicule de l’usager comporte bien les aménagements nécessaires et qu’il est en mesure de les utiliser correctement.

Pour toute information complémentaire, les automobilistes ne doivent pas hésiter à contacter la préfecture de leur département en demandant le service des permis de conduire. Ils pourront leur fournir toutes les informations nécessaires à la constitution du dossier de demande de passage de l'examen.

Nos villes couvertes par la conduite :