Savoir se rabattre sur une voie

Lorsqu’un usager de la route conduit, il ne lui est pas toujours aisé de comprendre quand et dans quelles situations il lui est nécessaire de se rabattre. Pourtant, cette action brusque, qui est souvent nécessaire pour céder le passage aux véhicules circulant à une allure supérieure ou encore changer de direction pour emprunter une nouvelle voie de circulation fait partie des fondamentaux de la conduite. D’ailleurs, pour savoir à quel moment un usager devra se rabattre sur une voie, il est essentiel de connaître le type de voie sur lequel on circule. En effet, le fait de se rabattre sur l’autoroute, sur les routes à trois voies à dépassement simultané et en présence de flèches de rabattement n’a pas du tout la même valeur.

Automobile realisant un depassement sur une camionnette

Dans quels cas faut-il se rabattre sur une voie ?

Pour bien comprendre les différents cas de figure où le conducteur d’un véhicule doit se rabattre sur une voie, il est essentiel de connaître la définition même de ce terme. D’après le dictionnaire, le fait de se rabattre est “une action soudaine qui consiste à modifier la direction prise par un véhicule”. Dans les faits, même s’il s’agit souvent d’une action rapide, tous les contrôles visuels doivent être réalisés avant de débuter la manœuvre de rabattement et cela, peu importe le type de voie de circulation dans laquelle l’usager souhaite se rabattre. Comme pour les dépassements, bien qu’il s’agisse de la situation inverse, les rabattements sont soumis au contrôle des distances de sécurité et des mouvements des autres usagers. En France, il convient de toujours dépasser les autres véhicules par la gauche et de se rabattre sur la droite.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Se rabattre sur l’autoroute

Même s’il est quasiment certain que les jeunes conducteurs n’adhèrent pas à ce propos, se rabattre sur une voie lorsque l’on circule sur l’autoroute est de loin la situation la plus simple. Après quelques années d’expérience au volant d’une voiture, les conducteurs apprécieront la possibilité de se rabattre avec beaucoup plus de flexibilité sur la voie de droite, ou celle du milieu, après avoir déboîté sur la voie de gauche pour dépasser. Généralement, cela intervient quand un véhicule arrive à vive allure, depuis l’arrière, sur la voie de gauche afin de lui céder l’accès. Bien entendu, cela n’est soumis à aucune obligation de la part du conducteur, qui dépasse d’autres véhicules roulant moins vite, même après de très nombreux appels de phare à condition de circuler à plus de 80 km/heure. Dans le cas contraire, l’utilisation de la voie de gauche est formellement interdite d’après l’article R413-19 du Code de la route.

Camion realisant un depassement dangereux sur autoroute

Se rabattre sur les routes à trois voies à dépassement simultané

Un peu plus complexes à appréhender, les routes à trois voies à dépassement simultané se caractérisent par leur marquage au sol qui permet à l’ensemble des usagers d’effectuer des dépassements, et cela quel que soit leur sens de circulation. Aussi, pour éviter la collision frontale avec un véhicule qui circulerait en sens inverse, il est essentiel de se rabattre rapidement sur la voie de droite après avoir effectué un dépassement à l’aide de la voie centrale. Comme sur l’autoroute, il faudra bien penser à effectuer l’ensemble des contrôles visuels avant de changer de direction pour rejoindre la voie de droite.

Vehicules depassant un camion sur autoroute

En présence de flèches de rabattement

Ces éléments de signalisation horizontale ont pour mission d’informer les conducteurs  qui voyagent dans le même sens de circulation de l’obligation d’emprunter la voie ou les voies qui se trouvent du côté indiqué par leur pointe. Ainsi, à l’approche d’une ligne blanche continue sur les routes à deux voies et à l’approche d’une réduction de voie ou d’un rétrécissement de chaussée, les conducteurs devront se rabattre dans une voie de circulation et cesser toute manœuvre de dépassement. En France, les flèches de rabattement sont souvent implantées sur les routes bidirectionnelles, comme les routes départementales, où les dépassements nécessitent d’être réalisés avec beaucoup de prudence.

Pour résumer, savoir se rabattre sur une voie est d’une importance capitale aussi bien sur le réseau autoroutier que sur les routes secondaires. Au-delà des nombreux contrôles visuels qui permettent de vérifier la position des autres usagers et d’anticiper leurs mouvements, il est important de bien utiliser ses clignotants. Pourtant, 59 % des conducteurs français avouent oublier de les actionner quand ils se rabattent...

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !