Tout savoir sur les béquilles pour moto

Si les deux-roues motorisés sont connus pour ne pas bénéficier d’un équilibre suffisant pour leur permettre de tenir verticalement sans une aide extérieure, ces types de véhicules motorisés embarquent des dispositifs spécifiquement pensés pour permettre de stabiliser la moto lorsque le motard ne se trouve plus installé dessus : la béquille.

AU SOMMAIRE :

Bequille d'une moto

Qu’est-ce que la béquille d’une moto ?

Les béquilles des deux-roues motorisés, motos comme scooters, sont des dispositifs de maintien spécifiques aux véhicules. Installés généralement à mi-longueur du véhicule, sur sa partie basse, la béquille a pour vocation de permettre au motard de descendre de son véhicule et de pouvoir le maintenir en stationnement sans qu’il n’ait besoin de poser sa moto contre un élément extérieur comme un mur, un poteau, etc ...

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Les différents types de béquilles existant

Si tous les modèles de béquilles ont la même finalité, à savoir maintenir la moto debout en stationnement, leur fonctionnement diffère en fonction des différents modèles pouvant être installés sur les véhicules. En fonction des constructeurs et des modèles de deux-roues motorisés, les usagers pourront avoir à déployer une béquille centrale ou une béquille latérale pour maintenir leur véhicule debout. Les béquilles atelier, quant à elles, sont des béquilles destinées avant tout aux professionnels ou aux passionnés de mécanique le temps de réaliser des travaux d’entretien ou des réparations sur la moto.

Moto stationnee sur une route pavee

Les béquilles centrales

Les béquilles dites “béquilles centrales” sont des types de maintien des deux-roues se présentant sous la forme de fourches et permettant de maintenir une moto verticalement en l’absence d’autres points d’appui. Ces équipements, installés à mi-longueur de la moto et parallèlement à celle-ci, comportent deux points de contact avec le sol, ce qui permet de garder la moto bien droite.

Autrefois très répandue, la béquille centrale se fait de plus en plus rare, et n'équipe généralement plus que les motos GT de série. La béquille centrale continue néanmoins à être proposée aux acheteurs en option sur les autres modèles de motos.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Les béquilles latérales

Les béquilles latérales, quant à elles, sont des dispositifs installés sur l’un des côtés de la moto. Ce sont des pattes métalliques comprenant un seul et unique point de contact avec le sol. Positionnées sur la partie basse de la moto, les béquilles latérales se replient vers l’arrière du véhicule, et offrent à la moto un troisième point de contact avec le sol (en plus des deux pneus) lui permettant ainsi de tenir debout dans une position stable en échange d’une légère inclinaison du véhicule du côté où se trouve la béquille. Dans la grande majorité des cas, la béquille latérale est installée du côté gauche de la moto. La raison à l’origine de cette installation vient du Moyen-Âge. Les cavaliers, qui portaient leur épée du côté gauche, avaient alors l’habitude de grimper sur leur cheval depuis ce même côté afin que leur arme ne passe pas par-dessus la croupe de leur monture, ce qui aurait pu la blesser.

Moto equipee de top cases

Les béquilles atelier

Les béquilles atelier, quant à elles, se présentent également sous différentes formes. Les premières, nommées “béquilles atelier arrière”, sont des dispositifs venant se caler contre la roue arrière afin de la soulever du sol tout en l’empêchant de tomber. Elles permettent aux mécaniciens de travailler sur la roue arrière de la moto, ou encore sur la chaîne de transmission de la moto.

Enfin, les autres béquilles atelier, également nommées “lève-motos”, sont des crics spécifiquement adaptés aux motos. Le mécanicien doit faire remonter le cric, qui se trouve en appui sur la partie inférieure de la moto (au niveau du bloc moteur) suffisamment pour permettre de lever le véhicule au-dessus du sol.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !