Habitacle d'une voiture autonome

Apple repousse sa voiture autonome à 2026

La sortie de la futur Apple Car est de nouveau repoussée, cette fois à 2026, et l'ambition technologique du véhicule aurait été revue à la baisse, en partie à cause des lacunes actuelles concernant la conduite autonome.

L’Apple Car, un projet débuté il y a près de 10 ans

C’est vers la fin de l’année 2014 que Tim Cook, le CEO de la firme à la pomme, a validé le développement d’une voiture électrique de la marque Apple. 

Connue aussi sous le nom de projet Titan, la voiture électrique d’Apple connaît un certain nombre de difficultés, ce qui explique le nouveau report de la sortie de ce véhicule. Le nouvel agenda prévoit que le développement de ce véhicule se prolongera jusqu’en 2024, avant que des essais routiers soient réalisés en 2025 pour une commercialisation durant l’année 2026.

Un véhicule technologiquement moins ambitieux

En plus de la date de sortie repoussée, Apple va revoir à la baisse les technologies intégrées dans sa voiture, notamment en ce qui concerne sa capacité de conduite autonome. Car si Apple prévoit de pousser au maximum les capacités de conduite autonome de sa future voiture, la firme à la pomme se retrouve limitée par les technologies actuelles dans ce domaine.

En effet, puisque aucun constructeur automobile n’a encore réussi à proposer des voitures autonomes permettant la conduite autonome de niveau 5, Apple va revoir ses ambitions à la baisse. Ainsi, l’Apple Car sera finalement équipée d’un volant et d’un pédalier, alors que le projet initial prévoyait que cette voiture soit commercialisée sans aucune commande destinée au conducteur.