La largeur maximale des véhicules motorisés

Lorsque des usagers circulent le long du réseau routier, ils seront amenés à croiser différents types de véhicules, dont les gabarits peuvent varier du tout au tout. Cependant, ces véhicules possèdent un certain nombre de points communs, parmi lesquels une largeur maximale limitée par le Code de la route à 2,55 mètres. Mais cette largeur maximale peut faire l’objet de certaines dérogations en fonction des types d’usagers.

AU SOMMAIRE :

Flotte de camions frigorifiques larges

Quelle est la largeur maximale autorisée pour les véhicules motorisés ?

La largeur maximale  des véhicules autorisés à la circulation le long du réseau routier français est définie par l’article R312-10 du Code de la route. Ce texte indique que le véhicule en lui-même ou son chargement peuvent atteindre au maximum une largeur de 2,55 mètres.

Si ce gabarit semble déjà nettement suffisant pour permettre aux usagers de la route de circuler dans de bonnes conditions quelle que soit la taille de leur véhicule, certaines dérogations et spécificités ont été mises en place afin de permettre à certains véhicules dépassant cette restriction de pouvoir circuler sur le réseau routier français.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les dérogations liées à la largeur maximum des véhicules

Si les véhicules ne doivent théoriquement pas dépasser les 2,55 mètres de largeur, les autorités ont cependant prévu un certain nombre de dérogations.

Ainsi, les rétroviseurs des poids lourds peuvent dépasser de 20 centimètres de chaque côté au-delà de la limite, à condition que ceux-ci soient installés à 1,90 mètre au-dessus du niveau du sol à leur niveau le plus bas.

De même, les véhicules spécialement aménagés pour le transport de denrées périssables peuvent mesurer jusqu’à 2,60 mètres au maximum. Cet ajout de 5 centimètres s’explique par la nécessité d’installer sur ces véhicules des parois plus épaisses et mieux isolées que sur les autres véhicules de transport de marchandises. Enfin, les véhicules à traction animale bénéficient eux aussi de dérogations particulières, puisqu’ils peuvent mesurer jusqu’à 2,95 mètres de largeur.

Convoi exceptionnel transportant la pale d'une eolienne

Largeurs associées aux convois exceptionnels

Certains usagers de la route peuvent cependant atteindre une largeur nettement plus importante que la limite normale définie par le Code de la route : il s’agit des convois exceptionnels.

Contrairement aux autres usagers, ces véhicules qui peuvent être amenés à transporter des charges particulièrement larges doivent faire l’objet d’une déclaration préalable de transport, qui donnera lieu à la remise de l’une des autorisations délivrées en préfecture. Ces autorisations couvrent la circulation des véhicules dont le gabarit ou celui de leur chargement :

  • va de 2,55 mètres à 3 mètres pour les véhicules de catégorie 1
  • va de 3 mètres à 4 mètres pour les véhicules de catégorie 2
  • dépasse les 4 mètres pour les véhicules de catégorie 3
Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Largeurs maximum des deux-roues, trois roues et quadricycles

Si certains véhicules bénéficient de dérogations leur permettant de dépasser la largeur maximale énoncée dans le Code de la route, d’autres véhicules voient leur largeur maximum être réduite par rapport à cette limite de 2,55 mètres. C’est notamment les cas des deux-roues motorisés, des tricycles motorisés et des quadricycles, dont la largeur maximum est de :

  • 1 mètre pour les cyclomoteurs
  • 1,5 mètre pour les quadricycles légers
  • 2 mètres pour les motocyclettes, tricycles et quadricycles motorisés

Motos a l'arret sur une route de campagne

Sanctions en cas de dépassement de la largeur des véhicules

Si des usagers de la route sont contrôlés par les forces de l’ordre alors qu’ils circulent au volant d’un véhicule ne faisant pas l’objet d’une dérogation spécifique, et dont le gabarit ou le chargement dépasse la limite des 2,55 mètres, ceux-ci recevront une contravention de quatrième classe, accompagnée d’une amende forfaitaire de 135 €. Cependant, en cas de dépassement de 20% ou plus de la largeur maximale autorisée par le Code de la route, les usagers recevront alors une contravention de cinquième classe.

Nos villes couvertes par la conduite :