Que faire en cas de feux de signalisation en panne ?

L’implantation de feux de signalisation permet généralement de mieux répartir le temps de passage de chaque voie au niveau d’une intersection. Que faut-il faire si l'un de ces éléments de la signalisation lumineuse est en panne ? Tout d’abord, en l’absence d’une signalisation complémentaire, c’est la règle de la priorité à droite qui s’applique. Cependant, certains feux sont accompagnés d’un panneau de signalisation pour pallier d’éventuelles pannes. Enfin, il est essentiel d’informer la municipalité de la panne afin qu’elle puisse rapidement déclencher une intervention auprès d’un réparateur.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Quelles sont les règles à respecter lorsque le feu tricolore ne fonctionne pas ?

Dès lors qu’un conducteur constate une panne de feu de signalisation au niveau d’un croisement, il doit faire preuve de prudence afin de pouvoir traverser l’intersection en toute sécurité. Pour savoir quand un feu tricolore est en panne, il suffit de l’observer quelques instants. Si le feu du milieu clignote ou si aucun des trois feux ne fonctionne, il s’agit bien d’une panne. Dans ce cas, il est formellement déconseillé aux usagers d’accélérer pour passer le plus vite possible sans prêter attention aux autres véhicules. En effet, même si la panne a lieu très tôt le matin et que la circulation est faible, le risque de collision demeure très présent. Aussi, plutôt que d’engendrer une situation de danger supplémentaire, il convient de ralentir afin de bien observer son environnement de conduite.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Céder la priorité à droite

Dans les cas où les feux de signalisation sont en panne, la priorité revient aux véhicules qui arrivent par la droite. De fait, le véhicule qui circule sur la voie où le feu tricolore est positionné devra s’arrêter afin de leur céder le passage. Pour cela, il devra nécessairement réaliser des contrôles visuels de chaque côté de la chaussée avant d’avancer son véhicule. Lors d’un dysfonctionnement de ce genre, il est vivement conseillé de ne pas forcer le passage afin de limiter le risque de collision latérale. Cependant, en présence d’un ralentissement important, les automobilistes pourront également faire preuve de courtoisie afin de fluidifier le trafic.

Feu tricolore comprenant un panneau indiquant l'obligation de ceder le passage

Respecter les panneaux de signalisation

Même si cela est de plus en plus rare, certains feux de signalisation sont accompagnés d’un panneau de signalisation. Ce type d’implantation offre une solution de contournement simple et efficace lors des pannes de feux tricolores. Encore faut-il que les usagers sachent comment bien l’interpréter. C’est pourtant très simple  : si le feu de circulation fonctionne, il ne faut pas tenir compte du panneau, dans le cas contraire c’est le panneau qui fixe les modalités de franchissement de l’intersection.

Signaler la panne

Chaque municipalité est libre de mettre à disposition le service de son choix pour permettre aux usagers de remonter les pannes liées aux feux de signalisation. Généralement, les informations sont disponibles sur le site web officiel de chaque agglomération. Il peut s’agir aussi bien d’un formulaire à compléter que d’un appel à passer vers une ligne téléphonique dédiée. Dans tous les cas, cela permet d’accélérer la mise en place des réparations et donc, de retrouver des conditions de circulation optimales.

En France, 14 % des accidents corporels surviennent sur des carrefours où des feux de circulation sont positionnés. Chaque année, ce type d’accident de la route engendre plus de 1500 blessés et environ 150 décès. Les dernières études, qui ont été publiées par le Massachusetts Institute of Technology (MIT), tendent à démontrer que la présence de ces dispositifs de signalisation a des conséquences négatives sur le niveau de concentration et de prudence des conducteurs. En revanche, la mise en place de panneaux de « cédez-le-passage » et de « stop » produirait l’effet contraire, et cela entraînerait une baisse significative de l’accidentalité.

Nos villes couvertes par la conduite :