Choisir un réhausseur auto pour son enfant : les critères à prendre en compte

Depuis 1992, il est obligatoire d’attacher ses enfants à l’arrière du véhicule sur un réhausseur. En france, l’utilisation d’un dispositif de retenue adapté est obligatoire jusqu’à l’âge de 10 ans.Il existe aujourd’hui une multitude d’équipements comme les réhausseurs, les sièges auto, les lits nacelle, dont l’usage est différent selon l’âge ainsi que le poids du passager. Par exemple, le réhausseur auto est obligatoire en voiture pour les enfants qui pèsent entre 15 et 36 kg. Découvrez les astuces pour équiper votre voiture et protéger votre enfant avec le siège auto adéquat.

AU SOMMAIRE

Enfant dans un siège auto rouge avec un jouet à la main

A quoi sert un réhausseur auto ?

Il faut savoir que le risque d’être éjecté hors du véhicule ou de s’écraser contre le pare-brise est multiplié par 6 lorsqu’un enfant n’est pas ou est mal attaché. Un réhausseur ou un siège auto sert à assurer la sécurité de l’enfant à bord du véhicule. Pour que cela soit vraiment efficace, il faut que la ceinture soit correctement positionnée. En cas de choc, le réhausseur permet de maintenir la ceinture dans une bonne position, c’est-à-dire au milieu de la clavicule et en haut des cuisses, afin que l’enfant ne se fasse pas étrangler ou qu’il ne soit pas victime d’une hémorragie. Une chose à ne pas faire : remplacer le réhausseur par un coussin. Votre enfant sera mal installé et surtout mal protégé en cas d’accident. Les modèles avec dossier sont plus confortables notamment si votre enfant s’endort, car il sera soutenu par celui-ci. Les sièges sans dossier ont tendance à gêner les enfants, notamment à cause de la ceinture qui sert le cou de l’enfant. De plus, le dossier permet une protection beaucoup plus efficace en cas de choc.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Comment bien installer son enfant sur un réhausseur auto ?

Comme expliqué plus haut, le réhausseur ou siège auto doit être bien installé pour assurer la sécurité de votre enfant. Ce dernier doit dans tous les cas être assis à l’arrière de la voiture, car si il a l’âge d’avoir un réhausseur, il n’a pas l’âge de monter à l’avant du véhicule. L’enfant et le réhausseur sont donc attachés à la banquette arrière. La ceinture doit être bien positionnée afin de ne pas gêner l’enfant. Si le siège possède des accoudoirs, la ceinture doit passer en dessous de ces derniers. Si la ceinture est mal positionnée et qu’elle gêne votre enfant, il risque de la passer sous son bras. Elle ne sera donc plus d’aucune utilité en cas de choc. Pensez à vérifier qu’elle ne lui fait pas mal. Pour installer correctement le siège ou le réhausseur, lisez avec attention la notice fournie. Cela vous permettra de comprendre le mécanisme et d’installer le siège convenablement.

Dispositif pour enfant : siège auto

Choisir le siège auto selon le poids et l’âge de son enfant

Les sièges auto ou réhausseurs ne dépendent pas que de l’âge des enfants, ils dépendent aussi du poids. Certains enfants peuvent avoir des morphologies différentes malgré qu’ils aient le même âge. Lors de votre sélection de siège auto, pensez à vérifier l’âge mais aussi le poids de votre enfant. 

Le siège adéquat pour un enfant de moins de 10 kilos

Depuis sa naissance et jusqu’à ce qu’il atteigne 10 kilos, votre enfant doit être placé dans ce qui s’appelle un siège auto ou un lit nacelle, correspondant au groupe 0 des systèmes de retenue. Ce siège doit être placé dos à la route pour protéger les cervicales et la musculature de votre bébé, trop fragiles pour supporter les chocs. Il est fortement recommandé d’installer le siège auto à l’arrière du véhicule. Si vous n’avez pas le choix, vous devez désactiver l’airbag avant sous peine de blesser votre enfant lors du déclenchement de l’airbag. 

Le lit nacelle est un peu différent : il permet au bébé de dormir allongé. Il ne peut être installé qu’à l’arrière du véhicule car il prend deux places et est fixé transversalement. Lors des longs trajets avec un enfant, ce type de système est recommandé.

Lorsque votre enfant atteint le poids de 10 kilos, vous pouvez remplacer son siège auto bébé par un siège bébé renforcé de la catégorie groupe 0 +. La sécurité routière recommande d’attendre le plus longtemps possible avant de passer à la catégorie 1, car les forces centrifuges du véhicule sont puissantes et peuvent rester trop fortes pour une musculature encore trop peu développée. Les sièges de la catégorie 0 + peuvent être utilisés pour des enfants ne pesant pas plus de 13 kilos et ne dépassant pas les 80 centimètres.

Le siège adéquat pour un enfant de 9 à 18 kilos

Ensuite, les enfants sont installés dans des sièges et réhausseurs du groupe 1 appelés sièges baquets ou sièges auto. Ce sont des fauteuils enveloppants qui sont attachés avec une ceinture et sanglé avec un harnais qui passe entre les jambes et sur les épaules des enfants. La place la plus adéquate pour placer un siège auto de catégorie 1 est la place centrale. Grâce au système d’attache Isofix, les sièges des enfants sont maintenant beaucoup plus sécurisés. Les sièges de ce type sont recommandés pour des enfants pesant de 9 à 18 kilos et dont la taille n’excède pas 1 mètre.

Le siège adéquat pour un enfant de 15 à 36 kilos

Jusqu’à ses 10 ans, l’enfant devra ensuite être installé dans un siège réhausseur, jusqu’à atteindre la taille de 1m50 maximum. Cela sert à le surélever pour ne pas être gêné par la ceinture et bien protégé par cette dernière. Il existe des réhausseurs avec dossier et d'autres sans. Les réhausseurs avec dossier sont plus confortables pour les enfants  car ils maintiennent mieux la ceinture de sécurité.

Les enfants de 10 ans et plus

A partir de 10 ans et lorsqu’ils atteignent enfin 1m50, les enfants peuvent monter à l’avant de la voiture et ne sont plus obligés d’utiliser un réhausseur. Attention au non-respect des règles de sécurité en voiture : cela met en danger votre bambin tout en vous faisant risquer une amende.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un siège auto

La meilleure façon de protéger vos enfants, c’est d’acheter des sièges auto qui sont aux normes de sécurité. Voici les homologations à vérifier lors de l’achat d’un siège auto :

  • Visa d’homologation certifiant les normes européennes ECE R44/03 ou ECE R44/04.
  • La mention UNIVERSEL.
  • La gamme de poids pour laquelle le système de retenue est adapté.
  • La lettre E qui atteste de la conformité aux exigences européennes.