Les silhouettes noires installées le long des routes

La lutte contre la mortalité routière est un combat de tous les instants pour les organismes participant à la gestion des différents espaces du réseau routier français. Pour inciter les usagers à ralentir au niveau des lieux où se sont déroulés des accidents mortels, les autorités peuvent choisir d’installer des silhouettes noires, symbolisant ainsi un usager ayant perdu la vie sur les routes.

Groupe de silhouettes noires au bord d'une route

Tout savoir sur les silhouettes noires installées au bord des routes

Les silhouettes noires, bordées d’un liseré blanc afin qu’elles puissent se repérer facilement de nuit, sont des signaux de signalisation spécifiques utilisés dans le cadre de la prévention routière. Les mémoriaux disposés au bord des routes faisant partie de cette initiative de sécurité routière ne sont pas disposés au hasard le long des voies, car ils comportent souvent des mentions spécifiques, comme un âge et une date. Ces différents éléments correspondent à la date du décès d’un usager sur les routes ainsi qu’à son âge au moment de sa mort, survenue à l’endroit où se dresse la silhouette noire.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les objectifs de cette signalisation particulière

L’objectif premier de ces éléments de signalisation est donc de sensibiliser les usagers vis-à-vis du fait qu’ils circulent le long d’une voie potentiellement accidentogène, et où d’autres conducteurs ont d'ores et déjà perdu la vie.

Tous les modèles de silhouettes noires ne fonctionnent pas sur le principe évoqué plus tôt. D’autres silhouettes, qui gardent généralement la même forme, n’affichent pas l’âge et la date de décès d’un usager particulier, mais indiquent le nombre de conducteurs ayant perdu la vie sur les routes d’un département sur une année glissante. Ce sont 30 silhouettes noires utilisant ce principe qui ont été installées dans le département de l’Eure au début de l’année 2018, afin de représenter les 33 usagers qui y ont été les victimes d’un accident mortel durant l’année 2017.

Silhouette noire mentionnant la raison du deces de l'usager

Qui décide de l’installation de ces silhouettes le long des routes ?

La création et l’installation des silhouettes noires disposées le long des routes sont financées par les principaux acteurs des départements, comme les conseils départementaux ou les préfectures. Une fois créées, ces silhouettes sont installées le long des routes par l’organisme gestionnaire de la voirie soit sur les lieux d’un accident de la route ayant entraîné la disparition d’un usager, soit à différents emplacements le long de voies de circulation particulièrement accidentogènes.

Ces dispositifs liés à la sécurité routière sont-ils vraiment efficaces ?

Si les silhouettes noires sont des dispositifs de prévention routière qui interpellent efficacement les usagers de la route, il semblerait qu’ils ne soient malheureusement pas les plus efficaces pour changer les comportements des usagers sur les routes. En effet, 40% des usagers seraient totalement indifférents face aux silhouettes installées au bord des routes. De plus, si 30% des usagers ralentissent la première fois qu’ils passent devant ces dispositifs (puis seulement 20% lors du second passage), ces éléments peuvent malheureusement donner un sentiment d'invincibilité chez certains usagers peu respectueux des règles du code de la route, qui passent devant ces silhouettes sans être les victimes d’un accident de la route.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les silhouettes noires, des outils de prévention qui ne font pas l’unanimité

Malgré l’impact qu’ont ces différents dispositifs sur les usagers de la route, l’implantation des silhouettes noires ne fait pas toujours l’unanimité, notamment de la part des proches des victimes d’accidents de la route. Ces éléments étant implantés sur des routes généralement proches des lieux d’habitation ou de travail des victimes, il n’est pas rare que certains proches de ces usagers de la route doivent passer devant la silhouette leur rappelant la disparition d’un être cher. Les familles n’étant généralement pas averties avant l’implantation de ces silhouettes, certains proches contactent alors les organisations ayant ordonné l’implantation de ces silhouettes afin qu’elles soient retirées, la plupart du temps sans succès.

Nos villes couvertes par la conduite :