Les crash-tests des automobiles

Les crash-tests sont des essais réalisés en laboratoire qui permettent de vérifier le comportement des véhicules en cas de collision. Compte tenu de leurs coûts très important, les essais de choc sont soumis à un protocole très strict permettant d'obtenir le plus d'informations possible en un minimum d'essais. Tous les candidats peuvent en découvrir plus sur les crash-tests grâce à notre test au code de la route en ligne gratuit.

Le système de notation de sécurité à 5 étoiles

Le système de notation de sécurité à 5 étoiles, qui régit les protocoles appliqués durant les crash-tests, a été mis en place afin d'aider les consommateurs à choisir un véhicule adapté à leurs besoins. Conçues et réalisées par Euro NCAP, les séries de crash-test permettent de connaître les effets que produirait un accident sur un véhicule en conditions réelles.

De nombreuses améliorations, au niveau de la conception des véhicules notamment, ont vu le jour suite à de mauvaises performances lors des différents essais de choc.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Comment lire les étoiles ?

Pour mieux comprendre le système de notation de sécurité à 5 étoiles, voici un récapitulatif des différents états :

  • 5 étoiles : Le véhicule a globalement réalisé de bonnes performances de protection lors d'un impact. Ce dernier est doté d'équipements fiables avec une technologie d'évitement des accidents.
  • 4 étoiles : Le véhicule a globalement réalisé de bonnes performances de protection lors d'un impact. Une technologie d'évitement des accidents peut être présente.
  • 3 étoiles : Avec ce véhicule, la protection des occupants est moyenne à bonne, mais on constate une absence de technologie d'évitement des accidents.
  • 2 étoiles : Ce véhicule est doté d'une protection nominale lors d'un impact, mais on constate une absence de technologie d'évitement des accidents.
  • 1 étoile : Ce véhicule est doté d'une protection marginale lors d'un impact.

Double notation

Depuis 2016, il est possible pour certains véhicules de disposer de deux classements. La première notation est liée aux crash-tests effectués sur les véhicules dotés des équipements de sécurité de série. La deuxième, quant à elle, est liée aux crash-tests réalisés sur le même modèle de véhicule, mais qui aurait été équipé d'un pack de sécurité supplémentaire.

Les principaux tests Euro NCAP

Si les premiers crash-tests remontent aux années 50, c'est depuis 1997 que ces derniers ont évolués afin de devenir de plus en plus performants. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les crash-tests ne sont plus effectués uniquement dans des conditions de chocs et d'impacts, mais également sur les équipements de sécurité tel que l'ABS, l'ESP...

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Choc frontal

Lors des crash-tests Euro NCAP, le choc frontal est étudié selon deux scénarii : le choc frontal partiel et le choc frontal intégral.
Lors du crash-tests pour le choc frontal partiel, le véhicule est lancé à la vitesse de 64 km/h contre une barrière déformable, qui représente un autre véhicule. Comme l'objectif est de simuler un impact partiel à l'avant du véhicule, la largeur de l'obstacle percuté est de 40%.

Lors du crash-tests pour le choc frontal intégral, le véhicule est lancé à la vitesse de 50% et l'obstacle dispose d'une largeur égale à celle de la voiture, mais en plus il n'est pas déformant.

Choc latéral

Lors du crash-tests pour le choc latéral, la voiture testée est percutée latéralement à 50 km/h par une barrière déformable au niveau de la portière du conducteur.

Choc piéton

Lors du crash-tests pour le choc piéton, un mannequin frappe l'avant du véhicule à 40 km/h. Généralement, ce sont sa tête puis l'une de ses jambes qui rencontrent le capot du véhicule comme ce serait le cas pour un piéton ou pour tout autre usager vulnérable.

Depuis 2011, les nombreuses aides à la conduite actives sont aussi prises en compte lors des protocoles liés à la notation de sécurité à 5 étoile Euro NCAP. Même si cela s'éloigne un peu des objectifs de base des crash-tests, qui consistaient à vérifier la fiabilité et la solidité des véhicules, cela permet de les classer en tenant compte des tous les équipements disponibles.

Nos villes couvertes par la conduite :