Les panneaux liés aux tramways

Si tous les usagers de la route peuvent bénéficier d’une certaine forme de signalisation qui leur est spécifique, tous ne bénéficient pas d’autant d’éléments de signalisation leur étant consacrés que les tramways. En effet, les tramways sont au centre de différents panneaux de danger, d'obligation, d'indication ainsi que chez certaines formes de signalisation lumineuse.

Schema montrant les regles de priorite pour les tramway.

Chiffres-clés des tramway en France

D'après les chiffres-clés du transport publiés par le Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer en février 2017, le réseau de tramway présent sur l'ensemble du territoire français représente 841 kilomètres de rails, dont 96 km installés en région Île-de-France et 745 km en province. Entre 2005 et 2015, le nombre de rames de métro et de tramway a augmenté de 13% sur l'ensemble du territoire.

Caractéristiques communes des panneaux liés aux tramways

Si les différents panneaux de signalisation utilisés dans le cadre de la signalisation relative aux tramways sont tous différents, ils ont cependant tous été validés et ajoutés aux panneaux officiels suite à la publication de l’arrêté du 16 novembre 1998 relatif à l’approbation des modifications de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière.

Panneaux relatifs aux tramways

Panneau de danger

La traversée d’une voie de tramway est annoncée 50 mètres en avance aux usagers de la route grâce à la présence d’un panneau de signalisation de traversée de voies de tramway (1). Il s’agit du panneau de danger A9, de forme triangulaire à fond blanc et à liseré rouge, comportant en son centre un pictogramme noir représentant un tramway. L'objectif principal de ce panneau est d’annoncer la proximité de voies de tramway. Il est très rare de rencontrer ce panneau en dehors des agglomérations, de par la nature du moyen de transport qu’il annonce, souvent réservé aux zones urbaines densément peuplées.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Panneaux d’obligation et de fin d'obligation

Les voies permettant la circulation des tramways sont des voies spécifiques, planes mais comportant des rails pour permettre à ces usagers spécifiques de circuler. Il est également possible d’y retrouver, au-dessus, des lignes à haute tension alimentant le tramway en électricité. De par leurs caractéristiques, mais aussi leur dangerosité, les voies de circulation des tramways sont donc réservées à ce type d’usagers.

L’interdiction pour d’autres usagers de la route de circuler le long des voies réservées aux tramways est donc exprimée par le biais du panneau d’obligation de “voie réservée aux tramways” (2), ou panneau B27b. Si, auparavant, la fin de l’obligation énoncée par ce panneau était signalée grâce au panneau de “fin de voie réservée aux tramways” (3), ou panneau B45b, ce panneau a été retiré du réseau routier suite à la publication de l’arrêté du 10 avril 2009, à l’article 2.

Deux panneaux traitant des tramways

Panneaux d’indication

Le panneau C7, aussi nommé “arrêt de tramway” (4), est un panneau d'indication signifiant que l’arrêt et le stationnement au niveau du panneau sont réservés aux tramways. Ces panneaux sont généralement mis en place pour indiquer les points de prise de passagers pour ces transports en commun. Le panneau de “traversée de tramway” (5), quand à lui, permet d’indiquer aux différents usagers de la route qu’un tramway risque de traverser à tout moment la voie sur laquelle il souhaite s’engager, et que la prudence reste donc de mise.

Ce panneau peut également être accompagné d’un signal lumineux rouge, qui clignote pour annoncer l’approche d’un tramway. Lorsqu’un usager note la présence d’une telle signalisation devant lui, cela signifie qu’il n’aura le droit de circuler que lorsque le signal lumineux sera éteint.

Panneau lumineux annonçant l'arrivée d'un tramway

Panneaux de limitation de vitesse

Enfin, même si ce fait est peu connu des autres usagers de la route, les tramways aussi sont soumis à des limitations de vitesse. Lorsqu’un tramway va s’engager dans une courbe ou dans un tunnel, le conducteur doit réduire sa vitesse jusqu'à atteindre celle indiquée par un panneau de forme carrée plus ou moins grand, et pouvant être blanc ou jaune. Le conducteur du tramway peut donc être amené à réduire sa vitesse à 30 km/h, voire même 20 km/h, en fonction de sa zone de circulation. Un fois le danger passé, le conducteur rencontrera un panneau du même modèle mais comprenant la lettre “R”, signifiant“reprise”. Cela signifie qu’il peut reprendre sans risque sa vitesse de croisière habituelle.