Tout savoir sur les freins à tambour

Les freins à tambour sont des dispositifs de freinage qui ont longtemps équipé les automobiles et les avions. Celui-ci est composé d’une cloche dans laquelle se trouve un mécanisme constitué de plusieurs éléments. Lorsque le frein à tambour est sollicité par le conducteur, une commande mécanique les actionne ce qui réduit la rotation du tambour. Cependant, les nombreux inconvénients liés à leur utilisation ont précipité leur disparition. En effet, contrairement aux freins à disque, ils ont tendance à provoquer des blocages de roues, et donc à augmenter le risque d’accident de la route.

Au sommaire : 

Tout savoir sur les freins à tambour

Contrairement à bon nombre d’éléments mécaniques liés aux automobiles, les freins à tambour ont été d’abord utilisés dans l’industrie automobile, avant d’être déployés dans l’aviation. Cependant, face aux inconvénients liés à ce système de freinage, les avions ont plus rapidement évolué vers les freins à disque. Du côté des automobiles, ce sont les compétitions de vitesse qui ont peu à peu mis en avant la nécessité de développer un système de freinage plus performant. Par la suite, les innovations ont été apportées aux véhicules grands publics et aujourd’hui, la plupart des voitures sont dotées, au minimum, de freins à disque sur leurs roues avant.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les différents éléments composant les freins à tambour

Les freins à tambour sont composés de plusieurs éléments que l’on retrouve sur la partie fixe du moyeu  :

  • des mâchoires de frein en arc de cercle mobile
  • des garnitures plus ou moins tendres
  • des actionneurs sous la forme de cames ou des pistons
  • des ressorts

Le fonctionnement des freins à tambour

Pour comprendre le fonctionnement des freins à tambour, il suffit de découper en 3 étapes distinctes l’action des différents éléments qui les composent  :

  • Étape 1 : Si le frein à tambour n’est pas sollicité par le conducteur, le piston est rentré sous la pression d’un ressort et les mâchoires n’appuient pas à l’intérieur du tambour. Ainsi, cela lui permet de tourner librement.
  • Étape 2 : Si le frein à tambour est sollicité par le conducteur, le piston entre en action afin de pousser les mâchoires vers le tambour. Le frottement très important qui est ainsi généré entraîne une réduction de la rotation du tambour.
  • Étape 3 : Si le frein à tambour cesse d’être actionné, les éléments retrouvent leur position d’origine, ce qui libère à nouveau le tambour.

Pourquoi les freins à tambour ont-ils été remplacés par les freins à disque ?

Alors que les freins à disque sont caractérisés par la progressivité, les freins à tambour ont tendance à provoquer de dangereux blocages des roues, car les réglages à apporter aux commandes à câbles des freins à tambour sont généralement plus complexes. De plus, bien qu’ils soient étanches à la poussière et à l’eau puisqu’ils sont totalement hermétiques, les freins à tambour disposent d’un refroidissement particulièrement lent, qui entraîne de nombreuses surchauffes en cas de freinages répétés. De fait, pour obtenir de meilleures performances de freinage, notamment chez les deux-roues, les fabricants ont peu à peu équipé leurs véhicules de freins à disques.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

En plus d’être systématiquement vérifiés lors du contrôle technique, les freins à tambour ont une durée de vie limitée. Les professionnels de l’automobile s’accordent à dire que celle-ci varie entre 80 000 et 140 000 kilomètres en fonction du modèle de véhicule concerné. À cette préconisation mécanique s’ajoute la nécessité de procéder à un dépoussiérage tous les 60 000 kilomètres parcourus ainsi qu’à un remplacement de garniture des mâchoires tous les 30 000 kilomètres parcourus environ.

Combien coûte un changement de tambour de frein ?

Tous les éléments et tous les dispositifs appartenant au système de freinage sont extrêmement importants car ils participent activement à assurer la sécurité des conducteurs sur les routes. C’est pour cette raison qu’un usager de la route ne devra pas hésiter à faire procéder à un changement de tambour de frein dès qu’il constate que les freins ne fonctionnent plus correctement, même si le prix demandé par le garagiste pourrait les en dissuader. En effet, si en comptant le coût des pièces ainsi que celui de la main-d'œuvre, le prix du remplacement d’un tambour de frein avoisine en moyenne les 200 euros par frein, le volume de certains de ces tambours ou leur poids fait que le prix demandé par le garagiste pour changer un frein pourra dépasser facilement les 300 euros par frein.

Nos villes couvertes par la conduite :