Les lave-phares des automobiles

Si toutes les technologies qui sont développées dans le domaine de l’automobile et qui sont installées au sein des véhicules motorisés ont pour vocation d’améliorer le confort ou la sécurité des usagers, certaines sont moins mises en avant que d’autres. C’est notamment le cas des lave-phares des automobiles, une technologie qui est obligatoire si le véhicule est équipé de phares à xénon, et qui permet de maintenir les feux du véhicule toujours propres, afin qu’ils puissent remplir au mieux leur mission.

AU SOMMAIRE :

Lave-phare telescopique d'une automobile

Les lave-phares : définition

Les lave-phares, aussi nommés "lave-projecteurs", sont des équipements récents qui ont pour vocation de permettre le nettoyage automatique des projecteurs sur les derniers feux équipant les véhicules, qui sont généralement de très forte intensité, grâce à des projections de liquide de nettoyage mélangé à de l’eau réalisées directement sur la surface des phares. Cette action permet de s’assurer que les feux du véhicule sont parfaitement propres, car lorsqu’ils sont encrassés, leurs performances sont fortement réduites. En effet, alors que les phares atteignent leur niveau de performance maximum lorsqu’ils sont propres, des feux sales réduiront irrémédiablement la portée du faisceau lumineux, tout en provoquant un éblouissement plus important pour les conducteurs circulant dans l’autre sens de circulation.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Fonctionnement des lave-phares

Si les systèmes de lave-vitres fonctionnent tous en suivant le même schéma, il existe différents types de gicleurs permettant de délivrer le liquide de nettoyage sur les phares des automobiles : des gicleurs fixes et des gicleurs télescopiques.

Les gicleurs fixes

Comme leur nom l’indique, des gicleurs de lave-phares sont fixes lorsque ces éléments sont présents sur la carrosserie, et qu’ils ne se rétractent pas à l’intérieur du véhicule lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Lave-phare fixe d'une automobile

Les gicleurs télescopiques

Les gicleurs télescopiques, quant à eux, se différencient des gicleurs fixes en se rétractant à l’intérieur de la carrosserie lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Cachés derrière un morceau de la carrosserie, ces éléments peuvent s’avancer en dehors du véhicule grâce à une impulsion sur une commande, généralement la même que celle du nettoyage du pare-brise. Lorsque les phares sont allumés, l’activation de la commande de nettoyage permet à ce dispositif de sortir de la carrosserie et de s’avancer jusqu’à ce que les gicleurs soient dans une position optimale pour nettoyer les phares du véhicule. Comme pour les systèmes fixes, les gicleurs télescopiques délivreront les projections de liquide de nettoyage permettant de laver les phares. Une fois leur mission accomplie, ces dispositifs se rétracteront afin de retrouver leur position initiale. 

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les lave-projecteurs obligatoires si le véhicule est équipé de phares au xénon

Si la technologie des lave-projecteurs se retrouve sur de plus en plus de véhicules motorisés, c’est en partie grâce au fait que ces dispositifs font partie, avec les correcteurs d’assiette automatiques, des équipements qui doivent impérativement être associés aux phares à xénon. Ces types de feux sont dorénavant proposés pour de nombreux véhicules, et plus uniquement des automobiles de luxe. Comme ces phares spécifiques, qui fonctionnent grâce à l’action du xénon (un gaz rare), sont plus puissants que les feux traditionnels, les effets liés à l’encrassement peuvent générer des troubles nettement plus importants. C’est pour cette raison que la présence et le bon fonctionnement des systèmes de lave-phares sont obligatoires. En effet, si suite à un contrôle technique, le système de lave-phares est inopérant sur un véhicule équipé de lampes à décharge, il s’agira d’un défaut majeur qui devra faire l’objet d’une contre-visite

Nos villes couvertes par la conduite :