Les feux de brouillard

Lorsque la visibilité sur la route n’est pas suffisante pour que l’usager puisse appréhender seul son environnement de conduite et les dangers qu’il comporte, il doit absolument utiliser les phares de son véhicule. Chaque phare ou chaque feu ayant une fonction propre, il est essentiel de détailler l’usage de chaque type de feu, et notamment des feux de brouillard avant et arrière, qui servent à mieux voir et à être mieux vu en cas de circulation sous des conditions climatiques difficiles.

AU SOMMAIRE :

Qu'est-ce qu'un feu de brouillard ?

Les feux de brouillard sont, comme leur nom l’indique, des types de phares spécialement conçus pour assurer une meilleure expérience de conduite aux usagers lorsque ceux-ci roulent sous des conditions climatiques difficiles, et notamment en cas de brouillard, de fortes pluies ou de fortes chutes de neige.

Il existe deux types de feux de brouillard :

  • les feux de brouillard avant
  • les feux de brouillard arrière

Si ces feux ont différentes fonctions, ils ont été créés pour servir en cas de brouillard, et notamment si la visibilité du conducteur passe sous la barre des 150 mètres, voire même des 50 mètres vers l’avant.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

À quoi servent les feux de brouillard ?

Si les feux de brouillard avant et arrière partagent le même nom, ils n’ont pas la même fonction, ni la même portée.

Les feux de brouillard avant

Lorsqu‘un usager conduit, sa vue est le sens le plus sollicité, car la plupart des informations qu’il doit appréhender pour pouvoir conduire en toute sécurité sont visuelles. En cas de brouillard ou de conditions climatiques ne permettant pas à l’usager de voir à 150 mètres ou moins, l’automobiliste mais également les autres usagers de la route risquent de se retrouver fortement handicapés.

Les feux de brouillard avant sont donc des feux spécialement conçus pour aider les automobilistes à voir et à être vus en cas de situations de conduite difficiles.

Ces feux, qui ne sont pas obligatoires et ne se retrouvent donc pas sur tous les véhicules, sont présents au nombre de deux. Il s’agit de puissants feux dirigés vers le sol qui permettent d’éclairer une large zone devant le véhicule afin que l’usager puisse anticiper tout obstacle présent sur les côtés du véhicule. Ces feux permettent donc d’éviter tout risque d’auto-éblouissement, contrairement aux feux de route qui risquent d’éblouir l’usager en cas d’utilisation sous le brouillard.

File de vehicules circulant avec leurs feux antibrouillard allumes

Les feux de brouillard arrière

Contrairement aux feux de brouillard avant, le feu de brouillard arrière (car il n’y en a généralement qu’un seul d’équipé par véhicule) ne permet pas aux usagers de mieux voir. Par contre, ces feux leurs permettent d’être mieux vu des autres conducteurs. Si l’usage de ces feux est très utile en cas de brouillard, sa luminosité, trois fois plus importante que celle des feux de stop, peut gêner et éblouir les usagers suivant l’automobiliste.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Quelles sanctions en cas d’usage abusif ou d’absence d’utilisation ?

En cas d’usage abusif des feux de brouillard, un automobiliste peut se faire sanctionner. Si un conducteur utilise ses feux de brouillard sans que la visibilité soit inférieure à 150 mètres (sauf s’il traverse une route étroite et sinueuse) ou s’il utilise ses feux de brouillard arrière sans qu’il y ait du brouillard ou une chute de neige, l’automobiliste peut être sanctionné d’une amende forfaitaire de quatrième classe, ce qui représente un montant de 135 €.

En cas d’absence d’utilisation des feux de brouillard en agglomération, l’usager ne sera pas sanctionné. Si ces feux aident l’usager en éclairant de manière intensive la route située devant le conducteur, ils peuvent représenter un risque d’éblouissement pour les usagers circulant en face, et peuvent donc être remplacés par les feux de croisement, moins efficaces dans ce type de situation, mais aussi bien moins dangereux.

Nos villes couvertes par la conduite :